Renée

Née à Besançon j'ai vécu dans plusieurs pays (Grèce-Allemagne-Australie-Chypre-Kenya-Sénégal, mais, j'ai grandi en Suisse ou je vis. J'aime les voyages lire et la musique. La nature me touche et j'aime beaucoup les animaux. J'ai un chien, une petite Yorkshire de 14 et demi ans. Chipie la bien nommée. Pour votre information, les commentaires sont modérés. Ils ne sont visible qu'après validation. Tout comme, les demandes d'inscription à la news où, les éventuelles questions que vous me soumettez. Merci de votre compréhension.

34 commentaires sur “Scène de rue 49

  1. J’en ai deux qui se promènent dans mon jardin en compagnie d’un coq, lorsqu’on les libère. Ils ont même chacun un surnom.

  2. Bonjour.
    J espère que tu vas bien et que tu prends soin de toi.
    Voilà des commeres qui ne disent pas de mal des voisins, elles commentes juste notre confinement.
    Je te souhaite une bonne fin de journée.
    Bisous

  3. …ont-elles leur laisser passer , attention aux délateurs!
    Bises du jour
    Mireille du sablon

  4. Je dirais « commère » » elles n’arrêtent pas de caqueter ».
    Bonne journée.
    Bises
    Maryse

  5. Cot…cot…cot…elles sont trop contentes et peuvent comme le coq chanter tranquillement, tous les hommes ont disparu de la surface de la terre 🙂 bisous et une douce journée (avec meilleur moral j’espère ?)

  6. Bonjour Renée,

    Dans le village je dirais des commères ou des fouineuses…
    Hi ! hi !
    Simple mais marrant …J’adore !
    Bises et bonne journée
    Aimée

  7. Bonjour Renée, pas de g^ne chez ces volatiles, pas de confinement non plus. Bisous MTH

  8. Des bobottes, comme on disait dans la région de Lorient quand j’étais gamine…des commères… bisous Renée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut