Poésie et scène de rue

Ne connaissant pas à l’heure ou je met *sous presse* le thème pour cette poésie du mardi voici mon choix

Le Chant des villes

Je m’attache aux pulsations des villes
A leur existence mouvementée
Je respire dans leurs espaces verts
Je me glisse dans leurs ruelles
J’écoute leurs peuples de partout
J’ai aimé les cités Le Caire ou bien Paris
Elles retentissent dans mes veines
Me collent à la peau

Je ne pourrai me passer
D’être foncièrement : Urbaine.

     Andrée Chedid, poème inédit commandé par le Printemps des Poètes 2006

Que j’illustre avec un cliché pris en juillet 2018

à Genève rue du Mont Blanc

Participation donc au défi de Covix : scène de rue

Renée

Née à Besançon j'ai vécu dans plusieurs pays (Grèce-Allemagne-Australie-Chypre-Kenya-Sénégal, mais, principalement la Suisse ou j'ai grandi. J'aime les voyages lire et la musique. La nature me touche et j'aime beaucoup les animaux. J'ai un chien, une petite Yorkshire de 10 ans. Chipie la bien nommée.

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
Nom
E-mail
Votre site
53 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Evelyne

Belle poésie et jolie photo bonne journée bisous

erato

Une très belle harmonie entre le poème et ta photo !
J’aime beaucoup.
Douce soirée , bises Renée

renejeanine

bonjour chere Renée, tres bien ce poeme, mais j’ai vécu 40ans dans la region parisienne, par obligation je trouve que ça suffit amplement, je n’y retournerai pas pour un empire !!, je préfére vivre à la campagne , bonne soirée et grosses bises

covix

Bonsoir,
Un beau doublon, merci de la participation, je reprendrai le relais vers le 11 sept.
Bonne soirée
Bises

gazou

La ville a ses charmes, la campagne aussi

Chatdesîles

Il y a un soleil de plomb à Genève !!!

manou

Bonjour Renée
J’adore Andrée Chedid et si je ne participe plus à aucun défi j’ai du plaisir à lire les participations photos ou poésie en particulier.
Bisous et à très bientôt

colettedc

Magnifique deux en un, Renée ! J’♥ beaucoup ! Bravo et bonne poursuite de ce mardi ! Bisous♥

Kimcat

Belle poésie joliment illustrée…
Bisous Renée

marie des vignes

Bonjour Renée, avec le temps je ne suis plus « urbaine » mais avec le temps je suis devenue « campagarde » il me reste toutefois quelques habitudes de la ville, comme marcher d’un bon pas en ville, ne regardant pas les passants, et je ne lis jamais dehors, je suis toujours à la maison avec mes bouquins Bisous et bon après-midi MTH

missfujii

j’adore le terme mettre sous presse ! le poème est beau et bon choix pour la scène de rue

jazzy57

Une belle participation pour ces deux défis , j’aime beaucoup les poèmes d’Andrée Chedid je ne connaissais pas celui là

Rose63

Que ce soit le Caire et son Musée Copte que j’ai visité il y a fort longtemps …
Paris où je vais aller sous peu avec mon Maxou pour le Wkend
Les villes grouillent
Mais oui pour ce qu’elles ont à nous montrer, à nous faire écouter, à nous faire aimer ou pas
Mais je suis plus une adepte de la campagne
Chacun son truc ……..
Merci pour tes écrits
@+ Renée

zenopia

Je me sens assez proche de ce texte… même si j’apprécie de plus en plus le calme de la nature et de l’isolement…
Bisous

écureuil bleu

Bonjour Renée. C’est un joli poème d’Andrée Chedid. Bonne journée et bisous

estrelita

Bien ton défi ,bonne journée bisous

Une fleur de Paris

Bonjour Renée,
J’aime beaucoup Andrée Chedid … Les villes, il y a beaucoup à dire. J’ai quitté Paris car je n’étais plus en sécurité dans ses rues … Pourtant je l’aime ma ville, mais elle est très mal fréquentée hélas …
Bonne journée, grosses bises, Véronique

Epiceas

Beurk les villes, caca… mdrrr
Cher Monsieur Chédid, je préfère largement le chant des forêts ! et de la nature…
L’environnement urbain déshumanise, ce n’est pas un hasard si nos sociétés hyper urbanisées connaissent toute cette violence et cette folie… Des choses qui n’existaient pas ou moins lorsque l’homme vivait en clans, dans la nature, et que la démographie n’était pas si galopante…
Définitivement le chant des forêts…

Epiceas

Non on sera pas d’accord… 😉
C’est l’hyper urbanisation et l’explosion démographique qui fout la merde… Les « activités » ça veut pas dire grand chose tu sais, faut vraiment qu’on soit dans un système « oisif » pour ne voir que les divertissements, en occultant toutes les responsabilités sociales de l’homme… Les médias sont un outil de propagande qui n’arrange rien, là on est d’accord !

Epiceas

Mais non je me fâche pas Renée… 😉 toute façon il en faut pour tous les goûts… tant qu’on peut encore choisir ! Mais il faut se méfier à mes yeux de l’urbanisation, j’ai vécu sur la Cote d’Azur où c’est blindé, je parle en connaissance de cause, j’ai vu beaucoup de dérives, la violence, la pollution, les gens qui se marchent sur les pieds, le bruit omniprésent… pour moi tout ça c’est l’enfer… là où je vivais, à coté du centre ville, de la gare, de l’héliport, de la voie de délestage de l’autoroute, et avec un bar en bas de l’immeuble, en vivant dans un petit appart rikiki… bref, quand t’as connu les grands espaces, la campagne, derrière, c’est le jour et la nuit……. 😉

ZAZA

Un très joli poème Renée, accompagné d’une très belle photo. Bises et bon mardi

monica-breiz

bonjour
un beau poéme
il est vrai que les villes ont du charme
mais il faut aimer y vivre je suis une campagnarde coté mer rires

bonne journée Renée
kénavo

LADY MARIANNE

bel hommage à la ville – j’aime beaucoup- merci Renée-
il fait encore chaud —
bisous et bon mardi- je vais voter-

H-IL

J’ai eu vu plus d’animations
Gros bisous Renée et bon mardi

dom

Hé bien moi, je serais incapable de vivre en ville.
J’ai essayé et pas pu tenir plus de trois mois !
Belle photo … pour une balade seulement.
Bon mardi, avec une surprise, sur mon blog !
J’ai vu mon médecin :
Il semblerait que la radiothérapie ait cramé les anticorps qui protégeaient ma thyroïde …
Je suis en hyperthyroïdie ! pfff
Bisoux, ma renée.

trublion

Mais il y a des villes plus ou moins agréables, et pour ma part, il faut que sa population reste raisonnable !
Jolie ta photo pour illustrer !
Passe une bonne journée
Bisous

Retour en haut