Poésie du mardi et scène de rue (37)

Pensées pour Lady avec cette poésie du mardi

Tempête en mer de Victor Hugo

Comme il pleut ce soir ,

N’est-ce pas mon hôte ?

Là-bas sur la côte ,

Le ciel est bien noir

La mer est bien haute !

On dirait l’hiver,

Parfois on s’y trompe ….

Le vent de la mer

Souffle dans sa trompe.

Oh ! Marins perdus

Au loin dans cet ombre !

Sur le nef qui sombre

Que de bras tendus

Vers la terre sombre !

Pas d’ancre de fer

Que le flot ne rompe .

Le vent de la mer

Souffle dans sa trompe

                     Cliché de mon fils pris le 14 mai 2017 de son bateau et il disait :  Atlantique……  la météo nous secoue comme du frappé….(Frappé : café soluble + glaçon + sucre, avec ou sans lait bien secoué dans un shaker afin de faire une mousse onctueuse sur le dessus)

Les routes (rues) maritime font-elle l’affaire Covix pour ta scène de rue?

Renée

Née à Besançon j'ai vécu dans plusieurs pays (Grèce-Allemagne-Australie-Chypre-Kenya-Sénégal, mais, principalement la Suisse ou j'ai grandi. J'aime les voyages lire et la musique. La nature me touche et j'aime beaucoup les animaux. J'ai un chien, une petite Yorkshire de 10 ans. Chipie la bien nommée.

74 commentaires sur “Poésie du mardi et scène de rue (37)

  1. Un poème magnifique que pour une fois je connaissais ! C’est bien vrai que ton fils doit être bien secoué sur ces gros bateaux…bisous et une belle journée

  2. cette photo me rappelle nos visites quand notre fils était dans la marine….de bien jolis moments que nous avons passé…..je te souhaite une bien douce journée et bravo pour ce joli poème

    1. ça doit être très dur pour lui et toute la famille, je compatis sincèrement à leurs douleurs ce fut quand même soudain et inattendu..Bisous Violette

  3. Très beau ce poème de Victor Hugo, mon poète préféré de loin !
    Et cette photo prise par ton fils pour l’illustrer est superbe mais impressionnante ! Mon dieu, il faut avoir le coeur bien accroché !
    Bel après-midi Renée, doux bisous de Bretagne.
    Lylou

  4. Bonjour Renée, superbe poème et superbe aussi la photo prise par ton fils. Bisous et bon après-midi MTH

  5. Bonjour Renée
    Oui, nos pensés sont avec Lady, elle manque à sa famille et sont absence est aussi ressentie parmis nous.
    Un beau poème de Hugo, la mer, un monde qu’il connait un peu avec son exil dans les îles anglo-normandes.
    Merci pour cette photo, illustrant bien le poème, et qui entre bien dans l’esprit du défi. J’aime bien l’expression que ton fils donne dans cette tempête, c’est très imagé.
    Bonne journée
    Bises

    1. Il travaille dessus il est 2ème mécaniciens il fait ces exams pour 1er en fin janvier….
      Si c’était le sien se serait bien plus de soucis et resté et diriger depuis la terre…rire. Bisous Monica

  6. C’est le moment des tempêtes,une est annoncée dans la nuit de jeudi à vendredi.
    Chez soi c’est moins effrayant qu’en mer…
    Beau poème de Totor qui a si bien su exprimer les différents aspects de la mer…

  7. Un billet intéressant
    Une poésie d’un auteur que j’apprécie
    Ta scène maritime n’engage pas trop ceux qui ont le mal de mer
    Moi ça va je ne sais pas nager mais j’adore voguer 🙂 je suis intrépide dans l’âme

    1. Merci Rose. J’aime aussi et j’aimerais pouvoir aller avec lui mais j’ai le mal de mer maintenant alors que quand je vivait en Grèce ça m’étais passé! Dommage. Bisous

  8. Ah les tempêtes en mer aussi… J’ai mon frère qui a fait carrière dans la Force Navale belge… merci Renée, merci à ton fils qui doit en voir de toutes les météos aussi !!! Bises

  9. Quelque soit la taille d’un bateau, au milieu d’un océan, il n’ est rien d’autre qu’un point difficile à repérer !
    Et donc c’ est chez toi, une scène en mer, avec le poème assorti !
    Passe une bonne journée
    Bisous

      1. Bin oui mais faut te soigner aussi !!! quand je dis « un supo et au lit », c’est pas non plus que pour la blague et parce que j’ai des actions chez les suppositoires, c’est aussi car ça veut dire qu’il faut se soigner !!!! mdrrrr
        Oui moi ça va ma foi… 😉 toujours taf

        1. Je sais bien Christophe je te charrie, bien que je n’aime pas ce mode de thérapie….
          ça m’étonne même pas, j’espère que tu fera vacances un peu pendant les fêtes..Bisous bisous

    1. ça m’est arrivé et enceinte en 1975 pour relier Crète à Athènes te dis pas j’ai cru mourir..Ils s’habitue au tangage fort heureusement et c’est quand il débarque que ça tangue pour eux, ça doit faire bizarre. Bisous Véro

    1. J’ai regardé sur le web parait que ça sent bien la feuille….Par contre le frappé un régal dont je me délecte en été. Bisous Chevrette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *