Phénomènes naturels fascinants (volet 2)

 Les marées rouges

!cid A1B345D5-E5B7-48D8-A41C-52068600ACDC
Les marées rouges sont également connues en
tant que floraisons d’algues – des afflux soudains d’algues unicellulaires colorées en quantité massive peuvent colorer des secteurs entiers d’un océan ou d’une plage en rouge
sang. 

Tandis que certaines soient relativement inoffensives, d’autres peuvent
être porteuses de toxines mortelles causant la mort de poissons, d’oiseaux et de mammifères marins. 

Dans certains cas, même des humains ont été incommodés par des marées
rouges bien que l’exposition humaine ne soit reconnue comme mortelle. 

S’ils peuvent être mortels, les phytoplanctons
constitutifs des marées ne sont pas nocifs en petit nombre. 

 

Les cercles de glace

!cid A218EECF-1D80-4DAA-B0ED-FDEAFC7ECE12

Tandis que plusieurs considèrent ces cercles de glace apparemment parfaits comme
dignes de la théorie de conspiration, les scientifiques suggèrent plutôt qu’ils sont formés par les remous de l’eau qui déplace un important morceau de glace dans un mouvement
circulaire. 
En raison de cette rotation,
d’autres morceaux de glace et de débris s’agglutinent lentement jusqu’à façonner un cercle presque parfait. 

On a vu des cercles de glace de plus de 500 pieds de diamètre, et parfois
on peut trouver des cercles regroupés de différentes tailles, comme ci-dessus. 

 

Les nuages mammatus

!cid 75A4470A-06D5-409B-91C5-5D7B72A88DF2

Fidèles à leur aspect sinistre, les nuages mammatus annoncent
souvent un orage violent ou un quelconque système météorologique extrême. 

Principalement composés de glace, ils peuvent
s’étirer sur des centaines de milles dans chaque direction et des formations différentes peuvent rester statiques et visibles pendant dix à quinze minutes. 

Même s’ils ont l’air sinistres, ils annoncent simplement – avant ou même
après – des températures extrêmes. 

Les arcs-en-ciel de feu

!cid 09FFED43-6BB4-4630-A678-796016DF50F4

Un arc-en-ciel de feu circulaire et horizontal se forme lorsque
le soleil et certains nuages se rencontrent accidentellement au bon moment et au bon endroit. 

Les cristaux à l’intérieur des nuages réfléchissent la lumière des diverses
vagues visibles du spectre, mais seulement si elles sont correctement alignées par rapport à la terre. 

Comme il est rare que toutes ces conditions soient réunies simultanément,
il y a très peu de photos de ce phénomène remarquable. 

 La suite bientôt

Renée

Née à Besançon j'ai vécu dans plusieurs pays (Grèce-Allemagne-Australie-Chypre-Kenya-Sénégal, mais, principalement la Suisse ou j'ai grandi. J'aime les voyages lire et la musique. La nature me touche et j'aime beaucoup les animaux. J'ai un chien, une petite Yorkshire de 10 ans. Chipie la bien nommée.