Paroles d’enfants,…. actu brulante (2)

Mon article précédent
n’as été qu’une introduction à cette réflexion et ce qui peut en découlé.

 un sujet qui ne laisse personne indifférent.  Le mariage que l’on dit Homo.

Ne nous voilons pas la face, les hommes aimant les hommes et les femmes, les femmes il y en a toujours eu et, il y en aura toujours. C’était même
presque une obligation d’avoir son précieux.

Regardé l’histoire qu’elle soit Grec ou Romaine (ou autres), car contrairement à des idées reçue, l’homosexualité ne vient pas que de la Grèce
antique.

En quoi cela dérange t’il si fort le reste des personnes dites normal. Qu’est le normal. Ma réflexion pousse encore un peu plus loin. Est-ce moi qui
ai choisi de naitre de l’un ou l’autre des sexes d’aimer mon contraire plutôt que ce qui me ressemble ? Non bien sûr.

J’ai été conditionné dès ma plus tendre enfance comme cela. Une fille devait apprendre à être bonne ménagère, cuisinière mère. Ce conditionnement se
perd un peu de nos jours face aux dures réalités de la vie. Aujourd’hui, il faut avoir un métier. On ne peut plus de nos jours compter que sur la mari, amant compagnon pour subvenir aux besoin de
la *famille* mais aussi parce que la femme à évoluer, elle souhaite une carrière afin d’être *libre* indépendante.

Tout comme les mentalités évoluent. Avant saviez vous ce qui se passait de l’autres coté des mers et océans, certes non sans les moyen modernes mis
à notre disposition.

Avant, vous ne saviez pas que ces personnes avaient d’autres intérêt que les vôtres, et pour cause on en parlait pas. L’évolution de nos société a
fait que l’on parle de tout maintenant et ouvertement. Alors pourquoi pas de ces revendications qu’abordent ces humains  aimant les même humains qu’eux.

Quand on parle d’amour, on ne parle pas forcément que du physique et c’est ici que le bat blesse, car nous qui crions HO sacrilège elle aime une
femme ou il aime un homme, notre esprit va à l’acte, non aux sentiments. Si nous en tant qu’hétéros, pouvons aimer quelqu’un, pourquoi eux dit homos ne peuvent-ils pas ? Le sentiment est-il
exclusivement réservé aux hétéros ?

Nous connaissons tous je pense ou avons dans notre entourage des *homosexuels* des deux sexes. Certains nous les apprécions et respectons même
beaucoup. Certains sont même devenus des amis avec le temps, perdent-ils de notre amitié en raison de leurs préférences ?

Non n’est-ce pas (du moins je l’espère) alors que cela pourrait-il bien changé si ils se marient ? Vont-ils du jour au lendemain nous sautez
dessus come des enragés encore une fois c’est non ?

Mais cela ouvre aussi le débat avec l’article précédent, les enfants.

Là c’est inévitable qu’un jour, la loi doivent se prononcer, des enfants pour tous comme l’égalité que l’on veut pour tous ?

Autant la loi sur le mariage ne me gêne en rien, autant je reste mitigée si, le sujet des enfants devait être abordé.

Non pas parce que les homos sont de moins bon parents que les hétéros, peut-être sont-ils même meilleurs en raison, de ce désir parental si dur a
concrétiser, mais un vécu me laisse très septique.

J’ai côtoyé de très très près une fillette avec deux mamans. Celle-ci jouait, comme toutes les petites filles avec ses Barbies, qu’elle nommait
l’une le papa l’autre la maman. Les deux Barbies étaient des filles comme l’exemple qu’elle avait à la maison. Je lui ai offert un Ken afin de rétablir la notion homme/ femme. Ais-je eu raison ou
tort je ne sais pas.

Cette fillette est devenue adolescente avec énormément de problème et a à peine 21 ans elle avait deux enfants de deux pères différent. Aurait-elle
eu un parcours moins difficile en famille dite normal ?

Des parents dit, normaux n’hésite pas à martyriser abandonner voir tuer leurs propres enfants, ce n’est bien sûr pas normal ? Mais alors ou
donc est la normal ?

Peut-être juste dans l’amour, que se porte deux être………………………….

Il est rare que vous lisiez chez moi des sujets si controversés, l’actualité me fait réfléchir, vos réactions à cet article aussi.

Réfléchissez aussi mais passez une Bonne semaine quand même.

Renée

Née à Besançon j'ai vécu dans plusieurs pays (Grèce-Allemagne-Australie-Chypre-Kenya-Sénégal, mais, principalement la Suisse ou j'ai grandi. J'aime les voyages lire et la musique. La nature me touche et j'aime beaucoup les animaux. J'ai un chien, une petite Yorkshire de 10 ans. Chipie la bien nommée.

0 commentaire pour “Paroles d’enfants,…. actu brulante (2)

  1. On ne devrait pas tout mélanger..On traite d’homophobes ceux qui sont contre le mariage des homos…Quelle connerie ! Je ne vois pas le rapport….Ce n’est pas parce que les gens
    mangent de la viande qu’ils n’aiment pas les animaux…

  2. J’estime que nous sommes mal placés pour en parler, les seules personnes que j’écoute volontiers sur ce sujet c’est un couple d’homos amis à moi qui sont farouchement contre l’adoption dans les
    familles gays !!! (par contre il sont pour le mariage). Et l’un d’entre eux est éducateur… tu vois.. Ceci dit chacun voit midi à  sa porte.

  3. moi j’ai adopté 3 enfants à Tahiti qui ont aujourd’hui 31 ans –

    et je peux dire que l’adoption pour eux ce n’est pas simple à digérer , même si on connait leur histoire, que je connais les familles – avec photos et vidéos –

    alors infliger EN PLUS à des enfants adoptés  le fait d’avoir 2 papas et pas d’maman ou 2 maman et pas d’papa –  ça va être dur-dur pour eux !

     

    tous ces gens son immatures –  ne pensent qu’à leur plaisir perso –

    bof, allez, décadence ecoeutera (comme dirait serge Gainsbourg )

  4. Bonsoir Renée , Jaurai préféré que l’on améliore un PACS mais je ne suis pas contre le mariage civil. Quant à accepter que des enfants soient adoptés je ne supporte pas. On pense plus aux
    souhaites de ces gens là qu’à l’avenir de ces enfants. La lettre de l’article le démontre bien.

    Je me pose la question vers où va notre monde.

    Je ne serai plus là pour vivre avec des « martiens »

    Bonne soirée 

     

     

  5. Je partage ton point de vue sur tous les détails oui au mariage et réfléchissons pour l’adoption! Je ne veux pas polémiquer et comme tu le dis, il n’y a pas de différence entre les humains, ce
    sont les lois qui posent problème. Et il faut qu’un enfant de couple homosexuel ait une vision vraiment élargie de la vie. Bonne semaine à toi.

  6. Marié, pas marié, homo, hétéro ??? c’est surtout aux enfants qu’il faut penser avant de penser aux parents, qui,  à mon avis, n’ont qu’un seul devoir, celui de faire le maximum pour que
    leurs enfants soient heureux, bien dans leurs baskets et dans leur tête…. le reste….c’est de la littérature!!!!

    Bisous ma Renée et bisous aussi à Jean et à Chipie

  7. Je n’ai pas souhaité réagir à l’article précédent, il y a tant à dire … Cet article me correspond un peu plus. Je pense, qu’en permettant le mariage, les enfants seront mieux protégés. Je suis
    hétéro, j’ai entendu des homos ne pas souhaiter le mariage, mais comme pour les hétéros ce n’est pas un devoir c’est juste un droit. Quant à la procréation, il y a à aujourd’hui tellement de non
    dit, d’hypocrisie que si au moins la loi était clair, tout le monde serait un peu plus zen. Après c’est à chacun de prendre ses responsabilités aussi, le gouvernement ne peut pas toujours tout
    légiférer, sinon adios les libertés de pensée, d’agir, et le famuex libre arbitre. Pardon Renée je m’égare. Depuis hier le mariage a été voté haut la main. Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut