Musique à coeur ouvert 255ème

note-musique25m7

Cette semaine c’est Fée Capucine qui donne le La, (le thème) de cette 255ème édition de MCO,*musique à coeur ouvert*.

Elle nous demande, de nous souvenir d’un moment personnel, un slow où une valse qui nous  à fait tourner la tête, où émue jusqu’aux larmes.

ça remonte à vieux, j’avais 14 ans , j’étais en colo. Bien sûr j’avais un servant attitré mais, mon cœur de jeune fille (gamine d’accord) battait la chamade pour une de nos surveillant.

Thierry grand élancé, cheveux noir coupé court, yeux….des yeux a se pâmer. Vert comme la mer, bordé de cil inhabituellement long pour un homme, qu’il était beau.

Non, il ne intéressait pas à moi et pour cause (pour mon malheur oui!) par contre c’est dans ces bras que j’ai appris à danser le slow! La fête de fin de colo approchait, nos numéro était prêts.

Il devait y avoir même un bal. Quelle aubaine pour moi vu que ma mère ne me laissait jamais aller aux boums des copines!

Bref, je n’avais jamais danser de slows et mon soupirant preux chevalier non plus.

Pour montrer donc la manière de tenir la cavalière à ce jeune M. preux cavalier.

Thierry m’as prise dans ces bras et tout en lui expliquant ainsi qu’à moi la bonne manière de bouger contre mon partenaire (et c’était chaud) il m’as fait danser ce slow

je me liquéfiais littéralement….Mais ce ne fut que :pendant la moitié de la chanson!

Mais bon sang pourquoi que la moitié et d’ailleurs, pourquoi ces moments là doivent-ils s’arrêter?

Vous l’avez compris l’autre moitié de ce slow a été fait avec mon partenaire de soirée officiel sous jugement de Thierry….Cela fait donc 54 ans, je n’ai jamais oublié et jamais revu non plus.

Renée

Née à Besançon j'ai vécu dans plusieurs pays (Grèce-Allemagne-Australie-Chypre-Kenya-Sénégal, mais, principalement la Suisse ou j'ai grandi. J'aime les voyages lire et la musique. La nature me touche et j'aime beaucoup les animaux. J'ai un chien, une petite Yorkshire de 10 ans. Chipie la bien nommée.

86 commentaires sur “Musique à coeur ouvert 255ème

  1. Coucou Renée
    Vraie la couleur naturelle, il n’y en a plus vraiment je parle pour les adultes.
    Je viens de rentrer de ma balade, il pleut bien…ça fait du bien de se vider la tête.
    passe une agréable soirée.
    bisous mon amie

  2. Coucou, renée,
    c’est à toi qu’il faut demander comment ça va !
    Pas de news depuis plusieurs jours …
    Il est vrai que le temps est morose et ne donne pas trop envie de s’amuser.
    Je te souhaite, malgré tout, un bon week-end, avec un dos remis d’aplomb^, pour moi, grâce à l’acupuncture !
    Bisous, bisous

    1. Merci de t’inquièter Dom ça va mieux, je me suis accordé une pause car je n’arrivait plus à suivre les nombreux défi de plus j’ai modifier le blog et je programmes des articles car sans programmation je n’arrive pas à répondre visiter et tous le tralalas….Mais ça va le moral remonte, toujours un coup de cafard en novembre cause du temps!
      Ravie de savoir que ton dos va bien mieux il faut de ménager, te souhaite doux week-end. Bisous bisoussssss

  3. Bonjour Renée,
    j’ai cherché et pas trouvé le logo de l’annuaire des nuls sur ton blog
    pour aller voter pour toi et te mettre des étoiles …
    Je ne trouve pas dans l’annuaire , ce serait mieux avec le logo Renée, je pense..
    Merci de tes commentaires toujours pertinents !! Bonne fin de samedi ..♥

    1. Tu as raison Ghislaine j’avais oublié de le mettre, c’est chose faite en bas à droite….Mais je n’y vais plus ou presque plus….Bisoussssssss doux wee-end

    1. Fanfan j’aurais bien voulu qu’il soit mon amoureux mais niet il était vieux (19 ans) le Thierry et je ne l’intéressait pas du haut de mes 14! Bisoussssss

  4. Ah ce slow ! que de souvenirs aussi me reviennent en mémoire . Je pense aussi que c’était la première fois aussi que je dansais un slow , pour la première boum d’ailleurs où j’était autorisée à aller .
    Tres bon billet Renée
    Bonne journée
    bisous

    1. J’espère Gisèle que tu à eu l’occasion d’aller à plusieurs boums, perso qu’une et unique et encore parce que la maman avait demandé à la mienne et garanti qu’elle serait présente! Ma maman était hyper sévère….ça n’as servis à rien remarque. Je lui ai fait payer au centuple….rire. Bisous bisousss

    1. Arlette merci merci ca le soleil est venu si je t’assure….. il fait froid mais au moins il fera beau plusieurs jour apparemment. Bisoussssss

  5. Premier slow, premier amour (platonique)…oh que j’aime encore l’entendre. C’était l’année de mes 14 ans et le bal de l’internat (ma première autorisation de sortie)! merci de me faire sourire ce matin. Allez les filles, on a vieilli c’est vrai mais au fond de nous, notre coeur est le même, toujours aussi fleur bleue 🙂 Bisouxxx

    1. Oui il l’est et c’est bien ce qui nous joue encore aujourd’hui, de drôle de tours…..Je parle pour la vie en général pas d’amour illicite voyons….rire. Bisous Manou

  6. Histoire émouvante et marrante.

    Ah, comme on a pu être amoureuse en secret de beaux garçons bien plus agés que nous.

    En tout cas, un slow que j’adore !!
    Bisous

    1. Un peu normal, les filles sont plus avancées que les garçons surtout vers cet âge là….et elle demande a s’ouvrir à la vie ce qu’un du même âge ne peux pas trop faire…même si la demande reste très chaste. Bisous Aimée

  7. Bonjour Renée,
    les souvenirs d’adolescence ne s’oublient pas car il y en a de très beaux.
    ce souvenir chez-toi est bien ancré…
    Amicalement Renée et à bientôt.

  8. De doux et mémorables moments qu’on n’oublie jamais… Musique idéale pour danser le slow ! Je l’ai tellement écoutée !
    bisous Renée
    Béa kimcat

  9. Oh là là, que de souvenirs. Mon mari ne savait danser que les slows et les passo!!! Mais ce slow là quel rêve!
    Merci, merci à toi Renée
    Yvette

    1. Tu as quand même danser avant ton mari Yvette non? Si tu te souviens du rêve que pouvait être le slow de ton mari alors c’est qu’il dansait cela vraiment bien, j’espère que vous les dansez encore même si les ans passe. Bisousssssssss

      1. Je dois dire qu’avant lui je ne suis jamais sortie, qu’il est parti en Algérie, je l’ai attendu et on s’est mariés. Il s’en est malheureusement allé il y a 10 mois et me laisse avec mon chagrin. Il ne pourra plus jamais danser le slow Hélas!
        Mais peut-être que lui il pense aussi à nos slows où il est ! sait-on jamais?
        Bises Renée

        1. Yvette, je suis désolée je ne voulais en aucun cas raviver ton chagrin…Pardonne moi.
          Mais oui, il danse certainement, sur des slows céleste…..Bisous bisous douce soirée

  10. Renée… j’ai bien lu ton message mais je ne peux pas transmettre ton com la page de Elyci est bloquée, je ne sais pas pourquoi.
    j’essaierais encore demain…passe une belle soirée
    bisous

    1. Merci Arlette c’est pas grave en sois ça prouve juste que son blog a bugger…Bisous merci d’avoir essayer j’avais crainte que ça ne vienne qu’à moi.

  11. Hum! Un délice quand ils nous arrivent ce genre de moments si particuliers. Un slow et puis c’est tout, sourire, même pas en entier juste la moitié..Mais déjà c’est un moment inoubliable puisque tu t’en souviens encore…Souvenirs, souvenirs quand tu nous tiens.Cela me rappelle une danse avec un bel homme mais j’étais plus âgée..Hum!!

    Je me sauve, je reprends mon vent glacial et je te laisse au chaud.

    Bisous

    EvaJoe

    1. Faut dire que si le souvenir est vivace c’est parce que la chanson a déclenché celui-ci, c’est fou ce que notre vie est rythmée avec les moments-chanson…Mais il était beau mais beau…Me demande maintenant que les ans sont passé par là..rire.
      Bisous EvaJoe (en passant je sais plus faire le backup!quelle tronche de cake je fais!)

  12. Oh ces souvenirs de jeunesse sont délicieux ! moi je me souviens surtout des chansons d’Adamo : laisse mes mains sur tes hanches, ou tombe la neige !
    Elle est loin et pas loin à la fois, notre jeunesse.
    Bisous, Renée

    1. Non elle n’est pas loin vu qu’elle remonte dans nos souvenirs…..Dis donc laisse mes mains sur tes hanche, tu verse dans le sensuel là…rire. Bisous Clara

  13. Stanger in the night
    Voulez-vous danser Mademoiselle
    Vêtu de mon petit tailleur blanc cassé
    Un chemisier col claudine à fleurs
    Comme le chantait si bien Antoine
    « Si je porte des chemises à fleurs
    C’est que je suis en avance de deux ou trois longueurs
    Ce n’est qu’une question de saison »
    Et oui, j’étais jeune mais sage et j’adorais danser
    Chez moi, il y avait toujours comme un air de musique
    Mes frères en jouaient …
    A cette époque ils étaient dans le Nord
    Ce jeune garçon n’a pas hésité à m’inviter
    C’était en Belgique
    Au dancing à la Panne
    Ce fut un bon moment
    C’était en 1966
    oupsss
    ça ne me rajeunit pas
    Mais je garde de très bons souvenirs de mes vacances dans le Nord
    Bise à toi et bonne soirée 🙂

    1. Si tu parle de jeune homme seulement c’est que tu te souviens pas du prénom, donc ce fut un stranger in the nigth en vrai de vrai non Rose…..?
      Non ça nous rajeunit pas tous ça……..(Je me souviens du prénom aussi de mon cavalier officiel c’étaiT Michel il avait plein de cicatrice aux mains s’étant fait rouler dessus très jeune par un camion) Tu vois on est pas vieille on se souvient! Bisoussssssss

      1. C’était un étranger
        Touriste comme moi
        Je me souviens bien de lui
        Mais nous n’avons pas trop parlé car la barrière de la langue …
        Mais nous avons danser
        Sans parler
        Je ne l’ai jamais oublié
        et lui non plus n’a pas su mon prénom
        🙂

  14. Un de mes préférés aussi, d’ailleurs je l’ai mis!
    Que de souvenirs sur ces slows envoûtants…les boums de l’époque, c’était magique!
    Bonne journée Renée, gros bisous!

  15. Les souvenirs d’enfance sont les plus beaux, et on apprend la vie avec eux ! 🙂 Moi aussi j’avais un crush pour mon mono, et regarde ce que je fais aujourd’hui, le même métier ! Donneur de souvenirs pour enfants 😉 je suis animatrice périscolaire !

    Noémie

    Bises,
    Anthony & Noémie – Blogueurs amoureux et facétieux sur notrecarnetdaventures.com
    On partage nos sorties culturelles, mais aussi notre quotidien plein de bonne humeur !

    1. Tout d’abord Noémie merci pour ce passage chez moi et pour le com.
      Ru fais un joli métier pas facile de surcroit, les enfants d’aujourd’hui sont tellement différents de ce que nous étions, plus éveillés et bien souvent plus *indomptable* quoique le mot ne convienne pas non plus, mais tu dois comprendre ce que je veux dire.
      Bisous a bientôt

  16. Bonjour Renée…Wouah, quand je l’écoute que d’émotions me traverse le corps…
    Ce qui est sûr c’est qu’on fait un retour en arrière, des souvenirs à la pelle…le temps du bonheur…Merci mon amie.
    Bonne journée…bisous

  17. Comme quoi, certains épisodes de notre vie restent ancrés à jamais dans notre mémoire!
    Un slow à faire tourner les têtes !
    Passe une bonne journée
    Bisous

  18. Coucou Renée, c’est « torride » , ton histoire (je blague !!!! ) , mais quel souvenir !!!
    Il y avait des dizaines de choix possibles, ce fut difficile.
    Moi aussi j’ai beaucoup dansé sur le morceau que tu as choisi ; de beaux moments !!!!
    Merci et très gros bisous. Francine.

  19. J’aime bien ce défi car j’écoute plein de belles chansons.
    Tiens, mon premier slow, c’était procol harum, avec a whiter sade of pale … 😉
    Bon mercredi, tempétueux ici, ça buffe !!!
    Bisoux, chère renée
    Et ne t’inquiète pas si je ne passe pas demain : RDV acupuntrice.

  20. Bonjour Renée, comme ton billet est romantique, j’adhère complètement, il y a de doux souvenirs d’adolescente qui ne s’effacent jamais et c’est tant mieux. Bisous et bonne journée MTH Ps je connais la musique…

  21. Eh oui Renée, la première fois j’entends par là une danse avec un garçon… j’avais 15 ans au bal de l’école de mon frère, premier slow que je n’ai pas oublié non plus, en tout bien tout honneur, à cet âge… c’est plus sage… bises de jill

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut