Louve (Jill)

Ne vous y tromper pas, sous mon aspect quelque peu rudimentaire

Je suis très appréciée

Même si, on me dit de fer, sous une main savante et douce je me plie à, ses quatre volontés !

Une parie de moi, se loge volontiers dans le trou de lit, n’y voyez là aucune malice.

Sous mes airs qui peuvent sembler bien petit ou même fragile, je supporte d’être placée dans des situations difficiles ainsi que de gros poids !

Qui suis-je ?

Bande de mécréant,  qu’avez-vous cru?

je ne suis que la louve, un outil en fer de la famille des pinces. Elle est constituée de deux branches amovibles reliées à deux chaînes et un anneau. Elle est utilisée par les carriers et les tailleurs de pierre pour le bardage des blocs de pierre et plus précisément leur levage. La partie dentelée de la louve se met à l’intérieur d’un trou conique fait au centre du lit d’attente ou du dessus d’une pierre. La louve est soulevée par une corde et une poulie ou un palan.

L’usage de la louve remonte à la Grèce antique. Il s’agit au départ de pièces de bois — tout comme les goujons qui assujettissent les pierres entre elles — dont un côté au moins est oblique et vient se bloquer contre la paroi inclinée d’une mortaise taillée dans la pierre. À partir de l’époque classique, les louves sont en métal (en fer ou en bronze) et leur taille diminue (2 à 3 cm de large, une dizaine de centimètres de long et de profondeur). Lorsqu’elle est unique, la louve se trouve près du centre de gravité du bloc. On trouve aussi des louves doubles pour des blocs plus longs, voire des louves quadruples. Son usage, qui permet de placer un bloc verticalement y compris dans des situations difficiles (blocs clé) s’est généralisé à l’époque romaine. Source

 

Voilà Dame Jill

Renée

Née à Besançon j'ai vécu dans plusieurs pays (Grèce-Allemagne-Australie-Chypre-Kenya-Sénégal, mais, principalement la Suisse ou j'ai grandi. J'aime les voyages lire et la musique. La nature me touche et j'aime beaucoup les animaux. J'ai un chien, une petite Yorkshire de 10 ans. Chipie la bien nommée.

44 commentaires sur “Louve (Jill)

  1. Aussi passionnant que ton billet musical!
    Très instructive cette « rencontre » avec la Louve qui s’exprime…
    Attention à elle, sourires!
    J’espère que mon commentaire sous ton billet musical sera bien enregistré car j’ai mon réseau qui débloque et les pages Internet « sautent »… pas évident
    Gros bisous Renée
    Cendrine

    1. Oui il est bien là ton com, j’espère que tes soucis internet seront résolus…J’ai remarqué sur certains ekla que les page se chargeaient avec difficultés…Ravie que ça t’aie plu. Bisous bisous

  2. aà ma grande confusion j’avoue et je plaide coupable…je fais partie des mécréants 🙂 bon faut dire aussi que je ne fréquente pas tous les jours les tailleurs de pierre et de lus de l’ancien temps !
    belle participation à la cour de récré
    bisous

    1. Eglantine tu ne l’est pas ou alors nous le sommes pas mal sur les blogs car avant de chercher quoi mettre pour ce prénom, je n’avais aucune idée de l’instrument et son utilisation! rire. Bisous bisous

  3. Merci pour cet article, je ne connais pas du tout et j’ai appris quelque chose aujourd’hui.
    Nous commençons à avoir des couleurs automnales depuis la mi aout, sècheresse responsable ; mais les photos de mon blog datent de plusieurs années et sont données par la famille.J’en ai encore beaucoup en stock.
    Bonne soirée

    1. Ha ça s’explique mieux comme cela j’était quand même étonnée, chez nous ça commence mais aussi celles sèche du trop de soleil. Bisous Abby

  4. Je ne connaissais pas du tout cette louve, merci pour les explications et la présentation . C’est fou ce qu’on peut découvrir comme appellations .
    Bonne fin de journée Renée
    Bises

    1. C’est fou surtout ce qu’on apprend sur les blogs et en cherchant pour faire des articles, ça m’épate. Bisous Gisèle pareil à toi

  5. Bonjour élève Renée, ben moi je découvre l’outil, merci pour Louve et les prénoms à venir, malgré mon absence, qui durera quelques temps, santé oblige, je lui souhaite la bienvenue à la cour de récré… Bien cordialement de la part de m’dame JB @ + bises

  6. Ahah même en parlant de louve tu nous parles de Grèce quand on aime on ne compte pas.;)
    Et bien tout cas je ne connaissais pas cette louve là et te remercie pour l’article. Bisou,je te serre la pince.

  7. Je ne connaissais pas cet outil !
    Merci pour la découverte.
    Je te souhaite un bon mercredi après une nuit sans sommeil !
    La pleine lune est magnifique mais refuse de me laisser dormir, la bougresse …
    Gros bisoux, ma renée ♥

  8. Une belle leçon de chose ! Petit chose … ? Meuh non ! J’étais pas dedans du tout, dans ta farce je veux dire. Mal réveillée certainement ! Mais j’ai apprécié l’explication de cet outil qui m’était inconnu.

      1. Ben oui, je ne vends pas assez de livres pour me permettre d’arrêter. Et mon ministre s’en fiche maintenant des personnes à risque ! Hop, tout le monde au taf, non mais, bandes de feignasses !

Répondre à vero Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *