lectures en juillet

Ce moi-ci,pas mal de lecture encore et de la bonne!

Veuve Noire de Danièle Silva (celui-ci fut commencé fin juin)

Dans le quartier du Marais, à Paris, Hannah Weinberg, directrice du Centre pour la recherche sur l’antisémitisme en France, meurt dans un attentat à la bombe revendiqué par Daesh. L’espion israélien Gabriel  Allon est alors sollicité pour retrouver Saladin, énigmatique leader terroriste, et prévenir de futurs carnages. Pour mener à bien sa mission, infiltrer un espion au sein de Daesh semble la meilleure option. Gabriel réquisitionne alors Natalie, une jeune femme juive, brillante, exerçant comme médecin dans un hôpital de Jérusalem. Elle devra incarner une Palestinienne avide de vengeance et intégrer les rangs de l’ennemi. Elle commence alors un entraînement pour devenir une autre  : Leila…

Excellent, le roman correspond tellement à une certaine réalité que c’en est, effrayant et troublant !

 

Agnès Martin- Lugand Deux livres  qui sont en fait une suite, je ne l’avais pas compris et ai lu le 2 puis le 1, mais on s’y retrouve bien quand même. Beaucoup aimé. Il va falloir que je voie si ce n’est pas un genre de saga…

Les gens heureux lisent et boivent du café

 » Ils étaient partis en chahutant dans l’escalier. […] J’avais appris qu’ils faisaient encore les pitres dans la voiture, au moment où le camion les avait percutés. Je m’étais dit qu’ils étaient morts en riant. Je m’étais dit que j’aurais voulu être avec eux. « 
Diane a perdu brusquement son mari et sa fille dans un accident de voiture. Dès lors, tout se fige en elle, à l’exception de son cœur, qui continue de battre. Obstinément. Douloureusement. Inutilement. Égarée dans les limbes du souvenir, elle ne retrouve plus le chemin de l’existence. C’est peut-être en foulant la terre d’Irlande, où elle s’exile, qu’elle apercevra la lumière au bout du tunnel.
L’histoire de Diane nous fait passer par toutes les émotions. Impossible de rester insensible au parcours tantôt dramatique, tantôt drôle de cette jeune femme à qui la vie a tout donné puis tout repris, et qui n’a d’autre choix que de faire avec.

 

La vie est facile, ne t’inquiète pas (du même auteur

Découvrez la suite du bestseller Les gens heureux lisent et boivent du café.
 » Alors que j’étais inconsolable, il m’avait mise sur le chemin du deuil de mon mari. J’avais fini par me sentir libérée de lui aussi. J’étais prête à m’ouvrir aux autres. « 

Depuis son retour d’Irlande, Diane a tourné la page sur son histoire tumultueuse avec Edward, bien décidée à reconstruire sa vie à Paris. Avec l’aide de son ami Félix, elle s’est lancée à corps perdu dans la reprise en main de son café littéraire. C’est là, aux Gens…, son havre de paix, qu’elle rencontre Olivier. Il est gentil, attentionné et surtout il comprend son refus d’être mère à nouveau. Car Diane sait qu’elle ne se remettra jamais de la perte de sa fille.

Pourtant, un événement inattendu va venir tout bouleverser : les certitudes de Diane quant à ses choix, pour lesquels elle a tant bataillé, vont s’effondrer les unes après les autres. Je conseille vivement les deux

 

 

Les inéquitables de Philippe Dijan qui avait été par ailleurs conseillé sur un blog mais lequel je n’ai plus souvenir ! J’ai beaucoup aimé aussi

Diana se remet progressivement de la mort de son mari Patrick survenue il y a tout juste un an. Marc, le frère de Patrick, vit chez elle pour veiller sur sa santé et sa sécurité. Mais la découverte fortuite par Marc de trois paquets de drogue échoués sur la plage vient soudain bousculer ce lent retour à la vie. Décidé à revendre la marchandise, Marc s’adresse au frère aîné de Diana, avec qui elle entretient de très mauvaises relations. Et les ennuis s’enchaînent aussitôt.
Les couples se trahissent, les amitiés se défont, l’amour flirte avec le meurtre, et, au milieu de ce vaste dérèglement, naissent bientôt de nouveaux sentiments.

On retrouvera dans ce roman les thèmes chers à Philippe Djian et son écriture intransigeante et vive – ne laissant aucun temps mort et créant toujours la surprise.

 

Le Liseur du 6h27 de Jean-Paul Didierlaurent

Employé discret, Guylain Vignolles travaille au pilon, au service d’une redoutable broyeuse de livres invendus, la Zerstor 500. Il mène une existence maussade mais chaque matin en allant travailler, il lit aux passagers du RER de 6 h 27 les feuillets sauvés la veille des dents de fer de la machine…

Dans des décors familiers transformés par la magie de personnages hauts en couleurs, voici un magnifique conte moderne, drôle, poétique et généreux : un de ces livres qu’on rencontre rarement.

 

 

 

 

Un voisin si craquant de Léna Forestier

Lorsqu’il emménage dans son appartement lyonnais, Maxence a vraiment le sentiment de débuter une nouvelle vie. Car pour se rapprocher de son petit garçon, il a choisi de tout quitter : son travail qui le passionnait, ses amis, sa ville de toujours ; un sacrifice qu’il oublie vite devant le sourire rayonnant de son fils. Et dans cette nouvelle vie, pas le temps ni la place pour une nouvelle femme ! Heureusement, ce n’est pas sa voisine qui risque de mettre à mal ses bonnes résolutions. Il faut dire que leur première rencontre a été plutôt…surprenante : pyjama en pilou, grosses chaussettes en laine et coiffure post-cyclonique, Armelle n’était pas vraiment à son avantage ! Pourtant, plus il la croise et plus il se surprend à se laisser envoûter par la chaleur de sa voix et sa beauté singulière… J’ai vu qu’il y avait des suite, je vais donc sans doute craquer

 

 

Chaman de Maxence Fermine

 » Le jour où Richard Adam comprit qu’il n’avait qu’une vie, il n’avait jamais été si proche du ciel. « 
Charpentier sur les immenses tours d’acier de Duluth, dans le nord des États-Unis, Richard Adam n’a jamais oublié le sang indien qui coule dans ses veines. Mais le retour sur sa terre natale pour enterrer sa mère va le plonger dans un monde dont il n’aurait jamais soupçonné l’existence. Magnifique

 

 

 

J’ai encore menti ! de Gilles Legardinier

Laura se pose beaucoup de questions. Comment réussir sa vie ? Est-il possible de manger tout ce que l’on aime sans prendre dix kilos ? Comment trouver l’amour ? Trop de doutes pour être heureuse, trop d’envies pour se contenter du banal… Jusqu’au jour où un accident va complètement effacer sa mémoire. La voilà à nouveau débutante face à la vie, obligée de tout redécouvrir : les bonbons, les soutiens-gorges, les garçons, l’électricité et les lois qui gouvernent l’Univers… Libérée des a priori, portée par un cœur affamé et un cerveau qui se cherche, Laura entame une aventure unique et hilarante. En ne sachant plus rien, elle a peut-être enfin une chance de devenir elle-même…

Un grave accident certes mais ce livre est aussi un éclat de rire et quelque questionnement….à dévorer sans modération!

 

Et deux livre papier emprunter dans la cassette à la piscine..

Si un jour la vie t’arrache à moi de Thierry Cohen

Il veut vivre pour elle.
Elle veut mourir pour lui.
Gabriel est issu d’un milieu aisé, Clara d’une famille modeste. C’est un homme d’affaires brillant, elle est danseuse. Ils n’étaient pas faits pour se rencontrer et pourtant ils tombent fous amoureux. Contre l’avis des parents de Gabriel et celui de certains amis, ils vivent leur histoire comme si le bonheur pouvait durer toujours. Jusqu’au jour où le destin s’en mêle. Jusqu’au jour où Gabriel doit affronter une épreuve terrible, par amour pour Clara.
Il a huit jours pour sauver la vie de celle qu’il aime.
Mais comment faire s’il est déjà mort ? Très joli roman.

 

 

Visage volé de Latifa

Le 27 septembre 1996, jour de l’entrée des taliban dans Kaboul, Latifa avait seize ans et des rêves plein la tête. Elle avait hâte de grandir pour devenir journaliste. Malgré la guerre qui sévissait en Afghanistan depuis dix-sept années, elle était plutôt insouciante et heureuse de vivre.

A partir de cette date, les écoles ont été fermées et, comme toutes les femmes, Latifa a été humiliée, insultée, obligée de vivre en recluse et de porter le tchadri. Enfermée par un pouvoir monstrueux, elle a vu son existence confisquée. Latifa a fui son pays incognito avec une partie de sa famille.

Ce livre est le récit de sa vie sous les talibans, de ses espoirs brisés mais aussi de son combat pour que les femmes afghanes retrouvent leur liberté et leur dignité. Un livre poignant dur aussi, par moment. Je le recommande

 

P.S. Certains (nes) reconnaîtrons, sans doute ceux, proposés sur leurs propres sites.

Désolée je note souvent sans pour autant, me souvenir à la lecture qui avait proposé, quel titre!

 

Renée

Née à Besançon j'ai vécu dans plusieurs pays (Grèce-Allemagne-Australie-Chypre-Kenya-Sénégal, mais, principalement la Suisse ou j'ai grandi. J'aime les voyages lire et la musique. La nature me touche et j'aime beaucoup les animaux. J'ai un chien, une petite Yorkshire de 10 ans. Chipie la bien nommée.

57 commentaires sur “lectures en juillet

  1. Une belle sélection parfaite pour les vacances. j’en connais certains d’autres sont des auteurs qui ne me tentent pas en ce moment mais peut-être pour plus tard, il faut toujours avoir quelques bons titres en réserve. Bisous et une douce semaine

  2. cette tarte bien agréable à manger ces jours ci, accompagnée d’une petite salade, je l’ai trouvée chez « écureuil bleu »…..et ça change de toutes les autres mais attention au miel, le mien était un peu fort…..passe une bien agréable journée

  3. Merci de votre passage sur mon blog, j’ai aperçu dans l’entête « mes voyages », que vous avez bien voyagé aussi, bonne continuation Jean-Luc

  4. Je note tous les titres, ta présentation me plaît beaucoup!
    Bises du soir
    Mireille du sablon

  5. Ayoye! C’est beaucoup de livres ça! J’ai déjà une liste interminable et je ne lis presque plus. Je ne les prendrai pas en note. Au pire, je viendrai voir ton message. 😉 Bises et belle journée.

  6. Coucou Renée, ça roule ? tu passes bon week end ?
    Ici on a eu tempête hier, ça m’a cassé des arbres du jardin pffff

    1. Ho mince dommage, j’espère sans dégâts autres?
      Weekend fut tranquille il pleut beaucoup depuis hier et on a aussi eu des gros orages….Bisous douce semaine Christophe

      1. Non juste pas mal d’arbres… C’est chiant le pin blanc est magnifique, il a pris cher… 🙁
        ça a vraiment fait une tornade, une tempête…
        Belle semaine à toi Renée

        1. Oh zut d’autant que ça prend du temps a pousser ce genre là sauf erreur!
          En Valais pas mal de dégât mais chez nous rien vu ni entendu….
          belle semaine aussi bisous et douce soirée

  7. Merci Renée pour toutes ces pistes de lecture . Pour l’instant j’ai plusieurs livres en route . Je viens de finir  » n’éteins pas la lumière  » de Bernard Minier , un superbe thriller que j’ai dévoré et que je recommande . Un suspens et des manipulations perverses qui font que l’on a qu’une hâte savoir qui tire les ficelles et j’avoue ne pas avoir trouvé avant la fin .
    Bon dimanche
    Bises

    1. Merci de le signaler Gisèle je viens d’aller voir de quoi il retourne et mis dans ma liste a commander ultérieurement. Bisous bon lundi

  8. Je vais voir si chaman est à la médiathèque.
    Philippe Djian, ça fait longtemps.. tant d’écrivains. Tu es une grande lectrice… Tant ne prennent plus de plaisir à lire. Bon dimanche. Bises

  9. Bonjour Renée, une belle sélection de livres, j’ai noté les titres et voir ce que je vais trouver à la bibliothèque, je te souhaite un bel après-midi , je ne lirais pas cet après-midi, nous profitons de la relative fraîcheur pour aller nous dégourdir les jambes au golf. Bisous MTH

  10. Je suis bénévole dans une médiathèque mais comme nous sommes toutes des retraitées tout est resté fermé car avec le covid c’est trop risqué et les écoles sont en vacances, les enfants ne viennent que si ils sont obligés.
    Tout le monde lit de moins en moins moi en 1er en ce moment.
    bon mois d’août.

    1. Compréhensible que ce soit fermé mais cela n’empêche pas la lecture vu les moyen a disposition de nos jours Claudie…enfin c’est un avis perso. BIsous pareil à toi

  11. merci Renée, je en’en connais aucun, tes critiques etant toujours judicieuses, j’en note plusieurs, a lire plus tard ! porte toi bien bon dimanche bises

  12. Bonjour Renée et bon dimanche. J’ai aimé aussi le livre de JP Didierlaurent et j’aime beaucoup Djian mais n’ai pas lu celui là,qui me tente. Bisous

  13. D’habitude je ne fais pas de commentaires le weekend mais là je voulais te dire que je suis épatée tu lis beaucoup et tes critiques sont excellentes point le premier livre que tu présentes c’est un peu le thème de mon prochain roman. De Vigan j’en ai lu un je ne sais plus lequel et je ne m’en souviens plus c’est la preuve que je n’ai pas accroché. j’ai beaucoup aimé le liseur de 6h27. Tous les livres que tu présentes, j’ai envie de lire mais je ne pourrais pas. Bisous et bon dimanche

  14. Merci pour ce partage mais je ne suis pas une grande lectrice car mes yeux sont vite fatigués mais j’ai lu énormément quand j’étais pensionnaire au lycée.
    En mélangeant absolument tous les genres …
    Je te souhaite un bon dimanche avec encore de la chaleur mais qui est quand même moins intense.
    Encore un WE de passé, toujours sans visite familiale ou autre …
    Heureusement que j’ai mon blog pour me changer les idées et « échanger », même si ça ne remplace pas une présence.
    Gros bisoux, ma renée ♥

    1. je suis désolée Dom que vous n’ayez toujours pas de visites mais avec des précautions ne serait-ce pas possible? Bisous douce semaine

  15. et bien tu auras encore beaucoup lu ce mois de juillet !
    Je trouve qu’il y a un peu trop de maris qui meurent lol !
    J’aime beaucoup la veuve noire et Latifa, qui sont un reflet de la réalité !
    et j’ai cru que  » j’ai encore menti  » était de Macron !
    Passe un bon dimanche
    Bisous

  16. J’avais bien aimé « Le liseur du 6h27 » sinon il va falloir que je découvre un jour Agnès Martin- Lugand .
    Je te souhaite de belles lectures à venir pour ce mois d’août !
    Bon dimanche !

  17. non je ne pense pas que c’était sur mon blog que tu avais déja vu ce reportage sur les marché chinois, mais une suite pas très appétissante j’en conviens, mais ça fait du bien aussi de savoir ce qu’il peut y avoir ailleurs…..passe une bien douce journée et bonne lecture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *