Dirty loft (tome 1-2-3) de Angie L. Deryckere
Sarah, 18 ans, vient de tout plaquer pour suivre ses études a l’université cinématographique de Los Angeles contre l’avis de sa famille et de son petit-ami. Faute de moyens, elle est obligée de vivre en colocation avec des gens qu’elle ne connait pas, excepte Nina Spencer.
Travis, le frère de celle-ci, a tout pour lui: riche, brillant et sexy. Il plait aux filles et les collectionne sans état d’âme. Cependant, entre la belle Sarah, sa nouvelle colocataire, et sa soeur avec laquelle il est en mauvais terme, le jeune homme a de plus en plus de mal a résister aux sentiments qui s’éveillent en lui.
Ensemble, ils devront vivre, résister et accepter les secrets de chacun… ce qui semble être la chose la plus difficile. Des jeunes des bagarreurs de l’alcool du sexe….Non que je sois coincée mais, vraiment sans intérêt. Si ce n’est que c’était des livres bradé sur mon site achat, j’aurais du me méfier! Un autre  livre lu du même acabit mais, dont aucune envie du tout de parler .

Sombre été de Suzanne Gachenot

Une île grecque baignée de soleil, la fraîcheur de la maison de vacances retapée avec soin… Ana, Jean et leurs deux enfants, Dimitri et Sophie s’apprêtent comme chaque année à déposer leurs bagages sur ce paradis perdu. Farniente et douceur de vivre ne seront pourtant pas au programme, car cette île catalyse tous les secrets qui empoisonnent cette famille et qui, en ce sombre été, vont éclater au grand jour. Mais que cache Ana, femme oisive et passionnée, équilibriste du mensonge et des non-dits ? Quand l’île de ses rêves devient le théâtre d’une véritable tragédie, Ana regarde son monde s’écrouler. Est-il déjà trop tard pour sauver les siens ? Un livre que j’ai beaucoup aimé, vous allez pensé normal il se passe en Grèce, certes mais pas que pour cela.

Rose-thé & Gris souris de Marie-Catherine Daniel

« Elle, c’est Gertrude. Y a pas idée d’avoir un tel nom et ça lui pose problème depuis la maternelle. Il y a peu, elle a décidé qu’en fait, c’était pas son vrai nom. Elle a décidé que son vrai nom, c’était Cunégonde. Elle a un humour particulier, Gertrude.

[…] Lui, c’est Dégage. C’est un chien bien élevé, alors quand on l’appelle, il obéit : il va planquer sa gale dans les cartons sous l’auvent. Il y a encore l’odeur de ses colocataires. Mais à peine désormais, parce que les humains ont arrosé l’endroit avec leurs produits détergents mais aussi parce que tous les vieux cartons ont disparu avec la meute. »

Rose-thé et gris-souris est l’histoire d’une jeune femme blessée par la vie qui, grâce à l’optimisme tenace d’un chien en quête d’amour, finit par accepter de s’ouvrir à son entourage. Ce qu’il en disent : Bouleversants de tendresse l’air de ne pas y toucher, les personnages singuliers et attachants de Gertrude et du chien Dégage ne laisseront personne indifférent. C’est vrai

Les rose de la nuit de Arnaldur Indriðason (Islande)

À la sortie d’un bal, un couple pressé se réfugie dans le vieux cimetière, mais au cours de leurs ébats la jeune femme voit un cadavre sur une tombe et aperçoit une silhouette qui s’éloigne. Elle appelle la police tandis que son compagnon, lui, file en vitesse. Le commissaire Erlendur et son adjoint Sigurdur Oli arrivent sur les lieux pour découvrir la très jeune morte abandonnée sur la tombe fleurie d’un grand homme politique originaire des fjords de l’Ouest.
La victime a 16 ans, personne ne la connaît, elle se droguait. Erlendur questionne sa fille Eva Lind, qui connaît bien les milieux de la drogue pour en dépendre. Elle lui fournit des informations précieuses et gênantes à entendre pour un père. Il s’intéresse aussi à la tombe du héros national et va dans les fjords de l’Ouest où il découvre une amitié enfantine et une situation sociale alarmante. La vente des droits de pêche a créé un grand chômage et une émigration intérieure massive vers Reykjavík, dont les alentours se couvrent d’immeubles modernes pour loger les nouveaux arrivants. Sigurdur Oli, lui, s’intéresse plutôt à la jeune femme qui les a appelés.
Le parrain de la drogue, vieux rocker américanisé et proxénète, est enlevé au moment où la police révèle ses relations avec un promoteur immobilier amateur de très jeunes femmes. Pendant ce temps, contre toute déontologie, Sigurdur Oli tombe amoureux de son témoin. Excellent triller

Livre papier :

Un aller simple de Didier Van Cauwelaert
Aziz est né en France, d’origine inconnue. Recueilli par les Tsiganes des quartiers nord de Marseille, il a grandi sous la nationalité marocaine, n’ayant pas les moyens de s’offrir un faux passeport français. Professionnellement, il s’est spécialisé dans les autoradios : il les vole et les revend. Sa vie bascule le jour où le gouvernement décide une grande opération médiatique de retour au pays. Le voilà confié à un jeune et idéaliste  » attaché humanitaire « , chargé d’aller le  » réinsérer dans ses racines « , et qui lui demande où se trouve son lieu de naissance. Le doigt d’Aziz montre au hasard, sur la carte du Maroc, une zone vierge du Haut-Atlas. Et l’aventure commence… Livre assez rigolo (par moment) qui se laisse bien lire

Swiss Trash de Dunia Miralles

Pour tromper sa dépression et oublier son travail à l’usine, le week-end, Cathy se déplace en stop, fait le tour des concerts rock et s’envoie des mecs au hasard. Dans une autre ville, Marie qui se trouve moche se saoule au pastis, tandis que sa copine Gloria saute de lit d’avocat en lit de diplomate, déterminée à faire un beau mariage. Dans un processus de violence et d’autodestruction, diverses rencontres les mèneront du sexe à la dope. Leur route croisera aussi celle de Constance, rebelle mi-fille mi-garçon qui cogne plus fort qu’un homme. L’histoire se déroule sur fond de guerre yougoslave, dans une Suisse où la vie n’a pas l’arôme de son chocolat, à une époque où la scène ouverte de la drogue existait encore. Livre encore une fois qui ne mérite pas franchement la lecture! violence drogue et j’en passe, lu parce que l’histoire se passe en Suisse et que l’auteur est Suisse.

La ronde des innocents de Valentin Musso
Une course contre la montre qui conduit le lecteur dans l’univers des enfants précoces. Un thriller sous forme de double enquête palpitante qui révélera l’existence de terribles manipulations…
Vincent Nimier croyait tout connaître de son frère Raphaël, jusqu’au jour où celui-ci est retrouvé torturé et assassiné sur un sentier des Hautes-Pyrénées. Grâce à une mystérieuse vidéo, il découvre alors que son frère avait une femme et un fils, disparus il y a des années sans laisser la moindre trace. Vincent se lance à leur recherche, mais il ne sait presque rien d’eux… pas même leur nom. Une seule certitude : ils sont en danger de mort et les hommes qui ont massacré Raphaël feront tout pour les retrouver avant lui ! Livre prenant excellent triller…J’ai vraiment aimé.

La fille dans les bois  de Patricia MacDonald

Cela fait quinze ans que Blair n’est pas retournée dans la ville de son enfance. Depuis que sa meilleure amie, Molly, a été assassinée… Mais l’état de Céleste, sa sœur, atteinte d’un cancer, ne lui laisse pas le choix.
« J’ai fait quelque chose de mal » : sur son lit de mort, celle-ci lui révèle que l’homme qui croupit en prison pour le meurtre de Molly est innocent. Pour preuve, elle était avec lui le soir du crime. Mais comment avouer à leur père, un raciste haineux, qu’elle avait une relation avec un afro-américain ?
Blair lui promet de le faire libérer et, pour cela, de trouver les preuves dont la police a besoin. Elle se lance alors dans une enquête douloureuse pour comprendre ce qui s’est vraiment passé cette nuit-là, lorsque le corps de la petite Molly a été retrouvé dans les bois, non loin de sa maison…
Blair est-elle prête à affronter l’atroce vérité ? Le passé est-il révolu ? Excellent triller je conseille. 

Lecture d’octobre

Renée

Née à Besançon et vécu dans plusieurs pays, je vis en Suisse. J'aime les voyages lire la musique. La nature les animaux. J'ai une Yorkshire de 15 et demi ans. Chipie. Je lis tous vos coms mais ne réponds pas a tous, par faute de temps. Merci de votre compréhension.

76 commentaires sur “Lecture d’octobre

  1. voilà de quoi donner envie de lire, mais faut-il en avoir le temps…..mes préparations de bricolage pour les cours que je donne me prend un temps fou, mais j’aime ça….passe une bien agréable journée

    1. C’est utile pourtant chacun est différent un ressentis négatif peut-être perçu autrement pas une autre personne Elena. Bisous bisous

  2. Beaucoup de livres lus. Bravo. Je suis fan des livres d’indridason. Une amie les achète au fur et à mesure et me les passe. J’aime beaucoup le personnage d’Erlandur. Toujours beaucoup d’humanité. Bises.

  3. Je n’en connais aucun Renée, et pour l’instant j’essaie de ne pas en acheter, je dois en avoir entre 20 et 30 à lire ! 😉
    Belle soirée, bisous.
    Cathy

  4. Bonsoir Renée
    La lecture, un bon moyen de s’évader, il y a du choix pour passer l’hiver. Ce n’est pas mon truc il faut que je bouge , comme moyen j’ai trouvé les sorties car resté assis une heure les yeux sur un bouquin ce n’est pas possible … Bonne soirée amitiés

  5. De belles et nombreuses lectures d’octobre
    Merci pour tes ressentis.
    Rose-thé & Gris souris de Marie-Catherine Daniel me tente beaucoup. J’aime bien le titre…
    Bisous Renée

  6. merci pour ces bonnes idees de lecture, je note, j’en ai deja un, excellent « les roses de la nuit », j’aime bien les polars nordiques ! bonne fin de semaine chere Renée

  7. je vais noter tout cela il me semble que j’ai deja lu le valentin Musso quant a les roses de la nuit, je n’aime pas trop lire les polar de la Baltique les noms sont imprononcable et je mélange tout !! c’est ca la vieillesse.
    bisous

    1. Mounelouna pour les nom c’est vrai mais pour le reste ils ont de super histoires bien ficelées. Bisous doux début de weekend

  8. J’ai trouvé un site où sont les résumés des bouquins, babelio, c’est intéressant.
    J’ai fait des fiches pour les autres bénévoles de la médiathèque afin de choisir les livres récents à acheter.
    La commande sera passée demain, mais les livres sont de plus en plus cher, en moyenne 21 à 22 € par livre et en plus il nous en faut pour les enfants.
    Bonne fin de journée.

    1. Je sais Claudie bien pour cela que j’achète souvent les actions qui parfois sont nul mais bon c’est le risque. Bisous doux début de weekend

  9. Voilà une belle série de lecture . Je retiens de suite les roses de la nuit d’Indridason , j’aime beaucoup cet auteur et les enquêtes du commissaire Erlandur . Je viens de finir  » les pianos de la victoire’ de Martine Pilate un tres intéressant livre sur la vie d’une chanteuse noire qui subit la ségrégation dans son pays. Tu me fais penser que voilà longtemps que je n’ai pas consacré un article à mes lectures.
    Bon jeudi
    Bises

  10. Bonjour Renée, j’ai noté sauf le dernier que j’ai lu, je vais voir par ordre de mes préférence, le premier je pense sera sombre été. Bisous bon après-midi MTH

  11. T’as déjà essayé les livres audio Renée ?
    C’est bien à la mode en ce moment, ils en parlent beaucoup…

  12. coucou Renée de bons livres a lire le soir ou rien ne nous plait a la télé, nous avons beaucoup de brouillard ca matin peut être que nous aurons le soleil , je te souhaite un très bon jeudi, bises

  13. Je note tes thrillers ce sont eux qui me tentent le plus, de plus je n’ai jamais rien lu de Patricia MacDonald, ce serait l’occasion de la découvrir. Merci pour tes ressentis de lecture du mois. bisous et une belle journée

  14. Eh bé.. tu es une fameuse lectrice !!
    Félicitations.. c’est pourquoi ton imagination est débordante !
    Perso, je deviens … contemplative…
    Je te souhaite une belle journée.. de belles lectures
    Jeanne

  15. Une véritable bibliothèque que tu as lu là ! Le sombre été me plaît particulièrement je pense que je vais me le procurer, merci pour ces lectures, quand à la Fille des bois, je l’ai adoré, j’aime beaucoup Patricia MacDonald.
    Bisous

  16. Bonjour Renée,
    en ce moment, je n’ai vraiment pas trop le temps de lire, sauf quand nous avons rendez-vous à la clinique ou là je prends un bouquin pour lire dans la salle d’attente, contrairement à d’autres, je n’aime pas mon smartphone par respect pour les gens, souvent j’en entends qui regardent des vidéos avec le son, et je dois dire que ça me dérange un peu.
    Passe une bonne journée, gros bisous,
    Nadine

  17. Voilà un bon choix de bouquins pour passer les longues soirées d’hiver ! Un peu pour tout les goûts, y a plus qu’à choisir !
    Bisous et bonne journée

  18. Hello Renée
    Tu es une dévoreuses de livres….. Bon , nous nous partons demain matin dans notre village préférée pour l’anniversaire à Soso… C’est à dire Rapallo/Portofino
    Bon Week end
    Pat

  19. Quelques auteurs que je connais bien mais je retiens surtout Rose-thé et Gris-souris. Le résumé me parle vraiment. Je vais essayer de voir si je peux le trouver à la médiathèque où nous allons échanger les livres dans quinze jours.
    Bonne journée Renée

  20. La plupart de ces livres ne me tentent pas à part les deux derniers peut-être mais merci quand même pour cette présentation!
    Je ne suis pas très « triller »…
    Bises du jour
    Mireille du sablon

  21. et bien les thèmes récurrents sont souvent le sexe, les drogues et les meurtre, mais c’ est aussi hélas parfois la réalité !
    J’ai bien aimé rose-thé et gris souris
    Passe une bonne journée
    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut