Tout d’abord parlons du dernier livre de Séverine 

 Stop, c’est pas fini. Elle l’a aimé, il disait les aimer. L’amour rend aveugle…

Il a permi à Lisiane de tout pardonner à son mari.

TOUT…..Jusqu’au jour où l’amour ne suffit plus. Elle doit ouvrir les yeux et épargner ses enfants ça devient alors, sa priorité.

Une histoire vraie bien qu’un peu romancée qui est le combat d’une mère pour sauver ses enfants de l’enfer dans lequel elle les a plongés, bien malgré elle.

Bien sûr j’ai aimé ce livre et en même temps détesté. Détesté du fait de l’histoire relatée, qui ne devrait plus être permise de nos jours!

Mais j’ai trouvé que cette histoire aurait pu être étayée un peu plus, j’ai ressentis dès le début comme une urgence d’en finir dans ce récit urgence qui au fil des pages c’est, toutefois quelque peu atténuée. Mais ceci n’est que mon ressentis, néanmoins je vous invite à le lire.

 

L’autre femme de mon mari de Amanda Prowse

 

« Phil se contenta de charger ses sacs dans la camionnette, d’embrasser les filles et d’ignorer sa femme, comme si cela leur simplifiait les choses. Puis il franchit le seuil, ferma la porte, laissant derrière lui douze ans de mariage. Et aussi simplement que ça, il fut parti. »

Rosie Tipcott a tout pour être heureuse : un mari merveilleux, deux filles délicieusement espiègles, et une jolie maison en bord de mer. Il ne se passe pas un jour sans qu’elle remercie sa bonne étoile. Quand son mari la quitte du jour au lendemain pour une autre femme, et réclame la garde des enfants, son monde s’effondre. Le moment est venu de se poser une question : que reste-t-il de sa vie ? Dépossédée à la fois de son rôle d’épouse et de mère, saura-t-elle trouver la force de se reconstruire ? Bien aimé ce roman

 

 

With You de Amélie C. Astier et Mary Matthews

Il y a quatorze ans, les vies de Reagan et de Vic se sont liées à jamais.

Ils ont été kidnappés et séquestrés durant leur adolescence. Ensemble, ils ont vécu le pire, et en secret, ils se sont aimés malgré leur calvaire.

Mais une fois que leur captivité a pris fin, la vie les a séparés.

Aujourd’hui, alors que la justice s’apprête à être rendue, leurs chemins vont se croiser de nouveau. Ils ont changé, et les stigmates de plusieurs années de souffrance ont forgé leurs existences.

Lorsque le présent les replonge dans ce passé de cauchemar, Reagan et Vic vont découvrir que les blessures infligées à cet amour sont loin d’être refermées. Poingnant j’ai aimé

 

Un fiancé à durée limitée de Greg Whitney

Je n’aurais jamais dû accepter cet arrangement…

Il y a trente jours, mon patron – M. Wolf, le Loup de Wall Street – m’a fait une offre que je ne pouvais refuser : signer un accord et prétendre être sa fiancée pendant un mois. Si j’acceptais, il mettrait fin à mon contrat de travail avec une « très généreuse » indemnité de départ.

Les règles étaient plutôt simples : pas de baisers, pas de sexe. Nous devions seulement prétendre nous aimer pour la presse, alors même que je rêve depuis notre première rencontre de faire disparaître ce sourire en coin si sexy de son visage.

Je n’ai pas eu à y réfléchir deux fois. J’ai signé et j’ai commencé à compter les secondes me restant à tenir avant de ne plus avoir affaire à son comportement de salaud hors du commun.

Ça n’aura duré qu’une minute.

Nous nous sommes disputés durant les quatre heures de vol jusqu’à sa ville natale et nous avons donné une impression peu crédible à la presse venue nous accueillir. Plus tard, alors que je m’apprêtais à lui faire perdre son air condescendant en privé, il a délibérément laissé tomber sa serviette de bain devant mes yeux pour « me montrer qui était la personne la plus mature » dans notre couple. J’avoue m’être amusée a lire ce roman.

 

Tous tes secrets de Lisa Jewell

À Melville Heights, il ne se passe jamais rien. Aussi, quand on retrouve dans ce quartier huppé de Bristol, un cadavre lardé de coups de couteau, les résidents sont atterrés. Qui a pu commettre un crime pareil ? Dans le voisinage, tout le monde se connaît : on est entre gens bien. D’ailleurs, on ne fait pas que se côtoyer entre voisins, on s’épie.

Josephine développe une véritable obsession Tom, le charmant directeur du collège qui vit à deux pas de chez elle. Mais elle n’est pas la seule à guetter ses moindres faits et gestes : Jenna soupçonne le proviseur d’avoir une attirance malsaine pour les adolescentes. Quels sombres secrets cache donc cet homme trop beau pour être honnête ? Au bout de quelques pages déjà on est accro! Une lecture addictive qui mêle habilement le drame familial et le roman noir

 

 

Libre de Julie Altinoglu

Arrivée en France à l’âge de 12 ans et issue d’un milieu modeste, Rose bâtit un empire à force de travail et d’ambition. Jadis femme d’affaires redoutable et passionnée, Rose est aujourd’hui devenue à 90 ans une mamie aimante, toujours aussi coquette, soucieuse de transmettre son amour et sa culture à ses petits-enfants.

Un événement tragique arrivé quelques années plus tôt divise aujourd’hui la famille et crée de nombreuses tensions. Rose, vivant de plus en plus mal cette situation, décide alors de réunir ses six petits-enfants pour les réconcilier. À la veille du déjeuner qu’elle organise chez elle et dans lequel elle met beaucoup d’enjeux, Rose récapitule inlassablement tous les sujets qu’elle souhaite aborder : résoudre le conflit entre Alex et Joseph, proposer à Anouche de reprendre le flambeau de son entreprise, apprendre à Emma la cuisine arménienne, transmettre sa culture arménienne et son regard sur la vie et surtout, leur apprendre à être libre.

Elle a ainsi une idée bien précise en tête pour chacun de ses petits-enfants. Mais les choses ne se passent pas du tout comme prévu Pas mal sans plus.

 

ADG, les trois badours

C’est nom les trois Badours, les merveilleux clowns, qui apportons la joie dans les kermesses pour débiles, les congrès de sous-officiers et les goûters pour gâteux des hospices. Un jour, notre petite troupe s’est enrichie d’une nouvelle recrute : un nain de poche, peu causant vu qu’il était tout à fait refroidi. Un beau cadeau dont on a eu un mal fou à se débarrasser. Mais on a de la ressource et des gadgets en pagaille : la baignoire à la vinaigrette, la lessiveuse de nouilles tristes et le corbillard qui n’avance que sur recette. Se laisse lire sans plus

 

 

Deux livres papiers ce mois que j’avais pris l’été dernier à la piscine dans la boite aux livres , il était vraiment temps!

Le Calliope de Claude-Eric Hippenmeyer

Parvenu à une paisible retraite, le Commissaire Cartier s’ennuie vaguement entre Ventoux et Luberon. Arrive un coup de fil insolite : son ami, le Commandant Jacques Ferrier, seul Maître à bord après Dieu sur le «Calliope», un cargo fourbu, le supplie de l’aider : un voyageur, Javier Texual, 63 ans, a été assassiné dans sa cabine, alors qu’une autre passagère – belle femme, selon le capitaine – a discrètement quitté le navire sans avertir personne. L’imperturbable Ferrier panique, il a besoin d’une aide discrète, il compte sur l’ex-commissaire pour démêler cette sale affaire qui entache son rafiot. La femme est-elle la meurtrière ?

C’est son troisième polar, aux résonnances nordiques : personnages ambigus, ambiances pesantes, suspense garanti dans un huis-clos étouffant, qui suit de vraies fausses pistes, distrayantes ou exotiques. Je le conseille très, très vivement une excellente découverte avec cet auteur Suisse dont voici Une coutre bio : Né à La Chaux-de-Fonds en 1942. Après un bac classique et des études de mathématiques, il enseigne au Gymnase cantonal de sa ville natale, y devient directeur-adjoint, puis directeur en 1993. A ce titre il participe à la création du Lycée Blaise-Cendrars qu’il dirige jusqu’en 2003. A sa retraite, il entreprend de nombreux voyages sur tous les continents et, en cargo, à travers tous les océans.

 

La bastide du colonel de Florence Roche

A l’hôpital, après avoir été grièvement brûlé au visage, Philibert fait plus ample connaissance avec Florimond, le soldat qui lui a sauvé la vie. Quand celui-ci meurt de la grippe, Philibert, jeune orphelin, ne résiste pas à se glisser dans la peau de ce fils de colonel. C’est une toute nouvelle vie qui l’attend à la bastide, en pleine Provence viticole. Un cadre presque idyllique, si ce n’était l’attitude étrange de Maria, la femme de Florimond… Un super bouquin que je conseille aussi vivement

 

 

On se retrouve en fin juin pour les lectures?

Lecture de mai

Renée

Née à Besançon j'ai vécu dans plusieurs pays (Grèce-Allemagne-Australie-Chypre-Kenya-Sénégal, mais, j'ai grandi en Suisse ou je vis. J'aime les voyages lire et la musique. La nature me touche et j'aime beaucoup les animaux. J'ai un chien, une petite Yorkshire de 14 et demi ans. Chipie la bien nommée.

68 commentaires sur “Lecture de mai

  1. Coucou, régulièrement j’ai des difficultés pour ouvrir ton blog ! mystère d’internet !
    tes premiers livres de la liste je vais passer compte-tenu des sujets , c’est curieux il y a un titre qui me parle et que j’aurai lu il y a longtemps, ça ne peut être donc qu’un « sosie’ de titre . J’aimerai bien lire la fiancée à durée limitée 🙂
    Bon dimanche
    bisous

  2. Whaouh , quel beau mois de lecture Renée. Je suis largement à la traine. Il faut dire que le dernier en route est un roman islandais et je me mélange un peu les pinceaux le soir avec les noms 😉
    Bises

  3. Bravo pour ces lectures si différentes. Tu parles d’un livre, le premier, qui t’a « scandalisée »…Malheureusement les violences en famille sont encore d’actualité!!!
    Bisous

    1. Je sais bien Jacqueline et c’est plus que désolant que des femmes acceptent encore cette situation et que quand elles ne veulent plus elles ne reçoive pas plus d’aide et d’écoute…Bisous

  4. Tu connais les livres de Danielle Steel au fait ? ma grand mère était fan, je crois qu’elle avait toute la collection…………

  5. J’imagine que c’est un résumé de tout ce que tu as lu depuis plusieurs semaines ? Je lis extrêmement lentement, mais le moment le plus propice pour moi, c’est lorsque je suis en voyage… et loin de l’informatique !!!! Très loin !!! C’est le dernier qui m’intéresse le plus !

  6. je pense tout à fait comme toi pour ces « éoliennes » inesthétiques, parfois le progrès n’est pas celui auquel on pourrait croire….passe une bien douce journée

  7. Et en combien de temps tu as lu tout ça …?
    Moi je me suis aperçue que j’ai été 2 mois sans ouvrir un livre !
    Belle soirée, bisous.
    Cathy

  8. Merci pour ton ressenti sur mon livre, et j’ai bien noté ton avis. J’ai dû faire avec ce que la personne a bien voulu me confier tout en brodant quand même pour en faire une histoire. Cela n’a pas été facile, je dois l’avouer.

    1. Séverine merci de ne pas mal le prendre j’imagine que ce n’est pas facile en effet mais il me semble qu’elle en a confié pas mal quand même…non? Bisous bisous

  9. Je viens de revenir de la bibliothèque mais j’ai déjà repéré quelques titres proposés…
    Bises du jour
    Mireille du sablon

  10. bonjour
    tu lis énormément !! moi c’est surtout hors maison.. des styles très différents , c’est bien
    bisous et bon weekend, peut-être un cadeau de Chipie

  11. Bonjour Renée, voila un choix tout à fait pertinent avec tes commentaires et tu as un gout certain ! je choisira (quad j’aurai fini certains livres encours) « Un fiancé à durée limitée » de Greg Whitney; il m’intrigue ce roman là !!

  12. Eh bien tu aimes autant la lecture que l’écriture ! Merci de nous donner ton ressenti sur chaque livre, certains m’intéressent. Très bon week-end Renée, bisous.
    Lylou

  13. coucou Renée sa doit être un bon livre ,bonne journée a toi, bises
    texte près
    je te souhaitez une bonne fête des mamans et te remercier pour cette gentillesse tout le long de l’année, moi aujourd’hui ce 28 Mai j’ai un an de plus, il fait chaud aujourd’hui chez nous j’espère que sa vas durer, je te souhaite un très bon Vendredi, bises

  14. Bravo ,tu lis beaucoup ,moi je viens de commencer un livre « Demain est un autre jour » de Lori Nelson Spielman,maintenant je vais mettre un certain temps à le lire ,je te dirais quand je l’aurais fini!!! bon week-end bisous

  15. Bonjour Renée,
    j’aime les romans tirés de faits réels, faudra que je m’y remette 😉
    Passe un bon week-end et une bonne fête des mères, gros bisous
    Nadine

    1. Nadine idem c’est toujours plus captivant.
      Chez nous c’est déjà passé mais bonne fête aux maman Française. Bisous douce journée

  16. Je n’ai pas lu celui-ci de Séverine
    cela dit j’aime sa plume
    Qui reste somme tout à mon avis agréable à lire
    Elle reste simple mais efficace dans ses tournures
    Bonne journée

    1. J’aime aussi sa plume mais là j’ai trouvé qu’il y avait matière faire plus Rose ceci dit mon préféré chez elle fut entre père et fils Bisous douce journée

  17. C’ est fou de voir qu’ on continue à écrire des bouquins depuis la nuit des temps !
    Les sujets sont parfois répétitifs, soulignant que l’ apparence est trompeuse, et que personne ne peut vraiment être sur de son conjoint !
    Je suis comme toi, j’aime les policiers, et Calliope m’intéresse
    Passe une bonne journée
    Bisous

  18. J’aurai tendance à avoir une préférence pour le dernier…car ce n’est pas loin de chez moi. Autrement, oui, j’ai moi aussi une deuxième femme. La principale est Soso bien sur, mais après il y a la « Belle de Milwaukee ».
    Bon Week end
    Pat

  19. Tu as beaucoup lu et tu nous donnes tes ressentis sur chacun c’est bien agréable. Je ne connais que Lisa Jewel (depuis peu) et je te l »avoue je n’ai jamais entendu parler des autres auteurs… D’ailleurs je vais laisser tomber les « sans plus » ma liste étant démesurément longue ! bisous et merci pour ces présentations

    1. Manou on se laisse souvent tenter par les présentations sur les blogs et du coup les listes ne finissent plus….Bisous douce journée

  20. Merci René, en lecture, bouquins variés s’il en est on a du choix pour occuper un temps mort… Bon mois de juin à venir avec de chouettes romans alors, bises

  21. merci pour ces idées lecture, j’en ai noté 2 ou 3 un fiancé…., with you, la bastide du colonel. heureuse que mon carnet de voyage te plaise, j’avoue que j’ai aimé choisir les pays et les sujets à peindre. la Russie et ses matriochkas ont été une évidence, il faudra que je refasse des photos pour qu’on voie les dorures sur certains croquis. beau soleil prévu aujourd’hui, cela va faire du bien….bises.celine

  22. à propos des éoliennes…..je me pose la question sur la rentabilité quand on pense à l’argent investi pour les implanter….pendant combien d’année pourra-t-on dire que c’est rentable….??? et bonne lecture avec tous ces livres….passe un bien agréable vendredi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut