Envie de baignades?

Pourquoi pas dans cet endroit unique au monde ?

 

Les chutes Victoria

sont l’une des plus spectaculaires chutes d’eau du monde. Elles sont situées
sur le fleuve Zambèze, qui constitue à cet endroit la frontière entre la Zambie, à proximité de la ville de Livingstone, et le Zimbabwe. Le fleuve se jette dans la cataracte sur environ
1 700 mètres de largeur, et une hauteur qui peut atteindre un maximum de 108 mètres. Elles donnent un spectacle particulièrement remarquable, par leur disposition particulière –
elles se jettent dans une longue faille du plateau, pour s’échapper par un étroit canyon. Elles peuvent ainsi être vues de face à une distance d’une centaine de mètres seulement.

Bien qu’elles fussent connues des populations locales sous le nom de
Mosi-oa-Tunya, la « fumée qui gronde », David Livingstone, l’explorateur écossais qui fut le premier européen à observer les chutes en 1855, les renomma en l’honneur de
la Reine Victoria du Royaume-Uni. La ville zambienne voisine est du nom de l’explorateur.

De nombreux ilots au sommet des chutes divisent le flot en une série de chutes distinctes. En
partant du côté du Zimbabwe les chutes sont les suivantes :

  • Devil’s Falls, les « chutes du Diable », les moins hautes (de l’ordre de 80 mètres), assez étroites, mais très
    violentes ;
  • Main Falls,
    les « chutes principales », sont séparées des Devil’s Falls par Cataract Island. Elles sont un peu plus hautes et beaucoup plus larges que Devil’s Falls, et
    sont interrompues par l’île Livingstone, longue et assez élevée ;
  • Horse Shoe Falls, les « chutes du Fer à cheval », et Rainbow Falls (les « chutes de l’Arc-en-ciel », la plus
    haute) se suivent pour former un ensemble de chutes encore plus long que Main Falls ;
  • Armchair Falls, les « chutes du Fauteuil », forment la chute suivante ; on ne l’aperçoit distinctement que de la rive
    zambienne ;
  • Eastern Cataract enfin, la « cataracte de l’Est » est celle qui borde la rive zambienne.

Le nuage d’eau pulvérisé produit par les chutes peut s’élever à quatre cent
mètres de haut, et parfois plus (le débit variant énormément selon la saison, voir l’année), pour être visible jusqu’à une distance de l’ordre de 40 kilomètres. À travers les siècles, les chutes
ont remonté l’aval du fleuve, s’écoulant en différents endroits des gorges, formant de nos jours le canyon escarpé et en zigzag en aval des chutes.

Source
WIKIPEDIA

Y aller?? ICI

Un Hotel
sur place : ICI

Un vol
en hélico sur les chutes? ICI

Renée

Née à Besançon j'ai vécu dans plusieurs pays (Grèce-Allemagne-Australie-Chypre-Kenya-Sénégal, mais, principalement la Suisse ou j'ai grandi. J'aime les voyages lire et la musique. La nature me touche et j'aime beaucoup les animaux. J'ai un chien, une petite Yorkshire de 10 ans. Chipie la bien nommée.

Retour en haut