Défi d’écriture 107 (Ghislaine)

Ghislaine corse sont défi cette fois puisque voici les mots imposés :

Moment, chosecorps, sort, chauffer, imaginer, raconter, abriter.

Et on peut faire avec un texte avec le plus possible de mots finissant par le son  ette et si possible inclure le ressentis sur le cliché ci-dessous !

Ou ne choisir qu’une version des trois.

En regardant cette image je peux imaginer le passé de ma grand-mère. C’est une image paisible qui me ramène à mon enfance et au temps béni des vacances et tous ces petits bonheurs.

Je visualise très bien mamie Lucette quand elle sortait s’asseoir sur le banc se chauffer au doux soleil de printemps. Depuis là, je la vois, elle guette certainement Yvette qui arrive toujours au même moment. 10H00 tapante pour le café et l’inévitable assiette de sablés.

Après c’est l’arrosage de plantes dont mamie est si fière mais, dont son amie se charge. Son corps la fait souffrir ma mamounette, elle n’est plus une jeunette !

Bien que, jamais elle ne l’admette et refuse de porter  ces lunettes.

Non content de l’abriter ce porche peut en raconter des histoires, de celles qui l’a vues où, même entendues, comme le dimanche ou elles buvaient des topettes et ont fini pompettes !

Cela me fait quelque chose de revoir ce cliché, j’ai la nostalgie et les larmes qui guette(nt).

C’était si bon, c’était aussi le temps des premières amourettes

Renée

Née à Besançon j'ai vécu dans plusieurs pays (Grèce-Allemagne-Australie-Chypre-Kenya-Sénégal, mais, principalement la Suisse ou j'ai grandi. J'aime les voyages lire et la musique. La nature me touche et j'aime beaucoup les animaux. J'ai un chien, une petite Yorkshire de 10 ans. Chipie la bien nommée.

58 commentaires sur “Défi d’écriture 107 (Ghislaine)

  1. C’était terriblement compliqué, je trouve de traiter ensemble toutes les propositions du défi ! Bravo, c’est joliment réussi , à la fois plein d’humour et de nostalgie !

  2. moi aussi je regrette ce temps où on faisait le pas de causette sur un peu de rue…ou …un peu de causette sur le pas de la rue. A présent les gens restent chez eux…en tous cas ici au village, peu sont intéressants et engagent à poursuivre. par chance je suis toujours hyper occupée! bisous

  3. une tres belle histoire, bien tournée, bravo chère Renée, on imagine très bien ! pour moi ce serait difficile, car ma grand mère ne savait pas monter sur un vélo !! bravo pour le défi, bonne soirée grosses bises

  4. Un très beau récit, c’est vrai que nos mémés aimaient sortir la chaise et faire un brin de
    causette avec la voisine!
    Très belle journée, bises

  5. Hé oui c’était tout cela ma Renée !! La vie et ses souvenirs d’antan qui nous font encore plaisir à les penser.
    Merci pour ce 3 en 1 superbe Renée ! Tu n’as pas failli comme toujours !! Belle participation ! GROS BISOUS

  6. Bonjour Renée,
    Nostalgie quand tu nous tiens … J’ai eu moi aussi une « mémé » qui m’attendait sous le porche de sa maison … à Valensole.
    Un défi relevé haut la main et j’adore ton cliché.
    Bonne journée, bises, Véronique

      1. Il y a des souvenirs, heureusement j’aimais tellement ma grand mère paternel, mais pas comme cela. De plus pas encore en âge d’amourette je n’avais que 2-3-4 ans…Bisous Dhelicat

    1. Merci Brigitte, la mienne on l’appelait grand mère aco….sans doute parce que je ne pouvais pas dire Giradclos à l’époque..rire. Bisous

  7. Bon les mots avec ette ne manquent pas, même pour les prénoms !
    De bons souvenirs que celui des vacances chez nos grands parents !
    Passe une bonne journée
    Bisous

  8. Bonjour Renée, comme je l’aime ton histoire, le défi est superbement relevé bravo Bisous et bonne journée MTH

  9. Ah nostalgie quand tu nous tiens, suffit de revoir un album de photos tiens 😉 Bises Renée… pas d’atelier suivant, Ghislaine semble absente de la blogo… on verra bien !

    1. Ce n’est que fictif….dommage pour moi! Non elle m’as laissé un com ce jour, elle va sans doute faire sa réca bientôt. Bisous Jill

  10. superbe texte, ces mots en « ette » sont bien trouvés, bravo, pour ma part il me faut réfléchir pour arriver à faire ce genre de texte, donc pas suffisamment e temps de bon matin….passe une bien douce journée, qui j’espère sera ensoleillée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *