Défi 273 (Evy)

Pour le défi 273 de Evy

Après avoir découvert les mots et le thème, le texte m’as été inspiré de ce film, vu samedi 4 juillet à la TV

Le Thème est : Danse dans ce défi et les mots imposés sont :

Lumière, Tourbillons, Remonte, Irrécupérable, œil, Pleurer, Installe, Pluie, Voyage, Instant

 

Elle a travaillé de longues années. Elle voulait la lumière pour sa passion. La danse !

Elle a dû bagarrer pour y arriver, pointes tourbillons dans les airs. Un dur labeur.

Elle avait mérité d’être choisie et de faire ce voyage au USA qui, devait la monter au sommet.

Elle y était arrivée. Mais, en un instant sa vie à basculer. Elle chute, blessure irrécupérable, disent les médecins. Renvoyée dans la foulée elle n’a plus que ces yeux pour pleurer.

C’est sans compter sur son ancien prof qui lui redonne la rage de vaincre l’invincible !

Il installe en elle la rage de reconquérir ses acquis et, elle y parvient.

Elle ne va pas, dès lors ne faire que des pirouettes sous la pluie mais, devenir une star adulée et reconnue.

On ne peut qu’admirer sa volonté non ?

Et le film soit dit en passant.

 

 

Renée

Née à Besançon j'ai vécu dans plusieurs pays (Grèce-Allemagne-Australie-Chypre-Kenya-Sénégal, mais, principalement la Suisse ou j'ai grandi. J'aime les voyages lire et la musique. La nature me touche et j'aime beaucoup les animaux. J'ai un chien, une petite Yorkshire de 10 ans. Chipie la bien nommée.

65 commentaires sur “Défi 273 (Evy)

  1. Plein d’émotion et de vie ton texte!
    Un personnage qui force le respect et un film qui donne envie de bouger et de bouger encore.
    J’adore la danse depuis toujours et malgré mes ennuis de santé, j’ai toujours dansé et fait des arts martiaux, à mon rythme, avec mes capacités mais mon corps vrillé par les douleurs a de l’endurance physique et un grand sens du rythme, c’est la vertu du paradoxe!
    Grande émotion avec l’histoire de cette danseuse, j’aime énormément tous les films liés à la danse et une de mes meilleures amies est prof de danse, elle m’a donné des cours pendant des années quand nous habitions à proximité, elle m’a appris du modern jazz, du contemporain, on a travaillé des rythmiques complexes et des mouvements vraiment difficiles et j’ai toujours adoré, malgré les douleurs… Autant cultiver son endurance quand on en a…
    Merci pour cet écrit et pour le film, de quoi rêver de mouvements qui transcendent les possibilités du corps et de l’esprit.
    Pour les pains, je compte bien en préparer pour des petits plaisirs d’été, tu sais susciter l’envie, sourires…
    Merci pour tes gentilles pensées, je me répare, avec des hauts et des bas, dès que je peux, je travaille la danse, j’en ai viscéralement besoin!
    Gros bisous et douce soirée d’été
    Cendrine

    1. tu as de la chance dans la malchance Cendrine danser j’aurai aimé à l’époque vers 5-6 ans mais maman ne pouvait m’offrir des cours je n’ais donc as pu…C’est peut-être la rigueur de la danse qui te permet d’ailleurs de pratiquer encore malgré des douleurs car ton corps et entraîné à supporter jusqu’à un point! il est aussi plus souple vu les exercices…C’est une bonne chose ça continue autant que tu peux…
      Tu as réussi a passer outre le fait que j’ai fermé les coms hier après midi v que j’ai du boulot les petits arrivent demain pour quelque jours je vous retrouve dès fin de semaine vers le 18 ou début de la suivante…Bisous prend soin de toi bon weeke-end et semaine a venir

  2. Bravo Renée pour ce défi relevé avec talent . La danse exige beaucoup mais quelle récompense au bout de tous ces efforts quand on devient la star que tous attendent de voir évoluer .
    Bonne journée
    Bises

  3. La danse demande une discipline de fer.
    J’ai acheté à ma nièce son premier tutu. Elle avait 5 ans.
    Elle va en avoir 50 et à repris des cours de danse de façon différente. Elle avait renoncé à sa passion à 47 ans. Je suis ravie pour elle.
    Bisous Renée.

  4. Bonjour, la danse est sublime mais quel sacrifice pour percer ! J’en ai fait qu’un loisir comme pour écrire.

    1. C’est clair que pour être étoile il faut avoir les aptitudes et beaucoup travailler….Mais en loisir c’est déjà bien ça fait bougé c’est l’essentiel. Bisous Maposie

  5. un métier pas facile, beaucoup de concurrent qui ne seront jamais dans la lumière….pour les dessins sur les murs, j’aimerai bien trouver quelqu’un qui peigne le mur nord de notre maison mais sans frais bien sûr, je rêve….évidemment….passe une bien douce journée

  6. Bonsoir Renée
    Ce film doit être vraiment très intéressant je vais noté le titre il t’a inspirée c’est une belle histoire je met en ligne passe une bonne soirée je vais avoir du monde du 10 au 17 mes petites bretons en vacances bisous

        1. C’est trop gentil mais…gros souci je ne sais compter jusqu’à l’infini…éclat de rire. Bisous Colette bonne continuation de ce jour

  7. Bonsoir Renée, une bien jolie histoire qui fini bien, le courage a été récompensé. Bisous Bonne soirée MTH

  8. Bravo, un très beau texte !
    C’est extraordinaire de savoir que l’on peut réellement compter sur un ami sûr , qui va donner le coup de pouce pour repartir!
    Belle soirée, bises Renée

  9. bonjour
    un art qui demande une partie d’acquis, d’inné mais beaucoup de sacrifice, de travail. Après lorsqu’on est passionnée et que le corps suit c’est plus facile. Bravo pour ton texte
    bisous

  10. La danse , une école de patience, de courage, de don de soi…
    Bises du jour
    Mireille du sablon

  11. bravo pour ce beau défi chere Renée, ce film doit etre variment tres interessant, une victoire de la volonté de redanser ,bonne soiree et grosses bises

    1. Pour qui aime la danse oui rené bien ce style là ne soit pas mon favori l’histoire est belle est certainement arrivée sous autre forme a certains. Bisous bisous douce fin de journée René

  12. Défi relevé avec brio! Je ne connais pas ce film non plus, mais j’aime les films de danse! Bises et belle journée!

  13. Coucou ma Renée, je n’ai pas vu ce film mais l’histoire qu’il t’a inspirée est poignante et se termine bien, que du bonheur après la souffrance, le doute, l’angoisse et la volonté.
    Bel après-midi, gros bisous.
    Lylou

  14. Coucou Renée, je n’ai pas vu ce film mais le résumé que tu en fais dans ce défi bien relevé me rappelle quelque chose. Il me semble en avoir entendu parler. Grâce au lien, je vais pouvoir le regarder. Merci pour ce partage. Bises et bonne journée

  15. Bonjour René,
    Tu décris fort bien ce domaine qu’on pourrait presque qualifier « d’impitoyable ». En effet, il demande un don de soi, un investissement de temps rigoureux. Le sommet est à ce prix, mais n’est accessible qu’à un nombre restreint de candidats. Lorsque l’accident survient il est en général fatal … mais ici à force de volonté, de travail intense, d’abnégation aussi, la « rage » comme tu dis, ont fait que la lumière s’est à nouveau allumée sur cette danseuse qui le mérite amplement.
    Bravo pour ce défi sans pirouette, mais très bien mené.
    Bisous et bonne journée Renée

    1. Merci beaucoup Viviane, tu résume aussi très bien ce que coûte à un danseur le sommet et ce que ça implique…! Bisous douce journée

  16. Bonjour Renée,
    Eh bien je vois que ce film t’a inspirée et que tu nous en as fait un magnifique résumé. Belle occasion pour réaliser ce beau défi.
    Bravo et félicitations.
    Bisous

  17. Très belle histoire d’une fille qui a du caractère pour faire face à l’accident. Bonne journée. Daniel

  18. dans les arts je n’aime pas trop le moderne ou le contemporain à de rares exceptions, et il en va de même pour la danse qui moderne, n’ a plus d’élégance !
    Cela dit , l’histoire de cette danseuse dans le film est belle !
    Un défi bien illustré
    Passe une bonne journée
    Bisous

  19. j’ai rn RDV à 8 h 30 et je viens de me lever…..il va falloir que je mette les bouchées doubles pour arrivée à l’heure….(lol), douce journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *