Défi 267 (Evy) et défi 122 (Ghislaine)

 

Pour le Défi  chez Evy 267 le thème est  « Le chemin« 

Et les mots imposés : Lascive, Émoi, Message, Bousculer, Beauté, Cent, Silence, Doux, Chemin, Carnet.

Je ferme le carnet de note rester, désespérément vide puisque qu’aucune idée n’est venue s’imposer pour continuer ce récit.

Peut-être est-ce dû aux nombreux messages de mon éditeur qui, met la pression vu mon léger retard.

J’espère que la beauté de la nature et le silence du chemins dans le sous-bois libérera mon blocage.

Il ne manque que cent pages, environ, de ce pavé qui en compte déjà plus de 630 !

Mais l’inspiration me fuit pour clore le dernier chapitre. Commencé pourtant avec émoi, tant il me touche de près.

Ce fut quelque fois doux mais aussi fort souvent amer et dur, de replonger dans les souvenirs et, coucher sur le papier ces rencontres et ce vécu que personne ne soupçonne.

Pourtant il ne doit pas ressembler à une biographie. Il me faut absolument détourner l’attention afin de ne révéler, ni lieux ni personnages, bien trop connus. il ne faut pas nuire ni donner l’impression d’une vengeance.

Sans pour autant bien sûr, mentir ou, enjoliver car, la vie comme pour tous, n’est pas toujours rose !

Elle est même parfois tragique.

Cette femme que tous voyaient heureuse sourire aux lèvres même lascive on dit certains est, au plus profond blessée devenue même un peu, peureuse.

Meurtrie par la vie qui ne s’est pas gêner de la bousculer.

Mais chut…..Vous devrez le lire ce afin d’en connaître l’histoire.

Et pour le défi 122 de Ghislaine elle nous propose

 8 mots Fortcielheure, massivehierbon , voie, éclairée et où,  le thème, »Saisons« 

Avec une suite du texte ci-dessus.

Elle a mis du temps à écrire ce roman, plus de 4 saisons, bien plus!

Elle se levait fort tôt bien avant le lever du soleil, en hiver comme en été. Au printemps à l’heure où le soleil commence a montrer le bout de son nez, elle aimait avant d’écrire boire un bon café sur la terrasse. Elle y observait au ciel les changements de couleurs qui passe du noir au rose puis doucement au doré attendant que les tomettes soit bien éclairées. A l’automne  et en hiver, elle se réfugiait plus volontiers sur son fauteuil devant la massive cheminée du salon encore chaude du feu de la veille, qu’elle se dépêchait de rallumer. Elle ne voyait plus le temps passé elle suivait la voie toute tracée des souvenirs, souvenir d’hier ou encore plus vieux. Souvenirs heureux qu’elle chérit, et ceux malheureux qu’elle ne peut changer ni atténuer.

Elle se sent maintenant délivrée, presque heureuse d’être arrivée à exprimer tout cela sans jamais nuire a elle-même ni a tous ceux qui ont forgé ce passé….les saisons ont glissé sur elle pendant ce temps, comme si, le temps n’existait pas, plus….

Voyez, je vous encourage a lire ce livre

Il n’existe pas! Serais-ce celui de votre vie?

P.S. rassurez vous je n’écris pas l’histoire de ma vie ou d’une vie…

Renée

Née à Besançon j'ai vécu dans plusieurs pays (Grèce-Allemagne-Australie-Chypre-Kenya-Sénégal, mais, principalement la Suisse ou j'ai grandi. J'aime les voyages lire et la musique. La nature me touche et j'aime beaucoup les animaux. J'ai un chien, une petite Yorkshire de 10 ans. Chipie la bien nommée.

70 commentaires sur “Défi 267 (Evy) et défi 122 (Ghislaine)

  1. 2 jolis texte bravo pour ce talent d’ecriture
    Merci pour ton message sur mon blog ainsi que pour l’anniversaire de mon garçon
    je repond tardivement car je n’avais pas de connection internet vu que j’ai déménager
    Au plaisir de te relire

  2. Incroyable tu es arrivée à faire 2 textes qui en fait n’en sont qu’un puisque une suite et à y insérer des mots imposés qui semblent vraiment émaner directement d’un roman.
    Je pense qu’il faut avoir beaucoup de talent pour arriver à faire une telle gymnastique des mots.
    Et tu m’as donné envie de lire ce roman qui je pense n’existe pas.
    Oui la vie n’est pas toujours un fleuve tranquille, parfois il ressemblerait même à un torrent.
    Ecrire les morsures de la vie nous aide à les supporter et à continuer notre vie, l’écriture est une bonne thérapie, et d’après tes textes je pense que la vie n’a pas toujours été rose pour toi.
    Bravo, oui vraiment bravo pour ce texte.
    Passe de belles fête de la pentecôte.
    Je t’embrasse très fort.
    Maryse

    1. Non bien sur il n’existe pas Maryse….
      Non elle ne l’as pas été et ce depuis l’enfance mais, certains sont sans doute plus a plaindre encore et j’ai eu des merveilleux moments en compensation, comme nous tous. Et fière de m’en être sortie en plus. Bisous douce semaine

        1. C’est juste aussi!
          Mince pourtant j’essaie de ne pas aborder cela ou si peu….Mais tu as raison on se reconnait…….! Bisous bonne semaine Maryse

  3. lors de notre périple en Thaïlande, qui a pourtant duré 17 jours sur place, nous avons passé à Chian Ray et à Chang Mai, mais nous n’avons pas vu ce magnifique temple blanc…..dommage….un regret quand on voit cette belle photo….passe un bien doux samedi

    1. Moqueplet le notre 20 en tout et on fait tout le triangle d’or au départ de Bangkok en voiture avec chauffeur privé, du coup on voit des trucs que peut-être on ne voit pas autrement, Puis on est redescendu en train de nuit (extra) depuis Chang Mai>>Bangkok et avion pour Phuket et bus public pour Krabi ou on a fait le balnéaire…ce fut féerique. Bisous doux weekend

  4. Tout d’abord bravo pour ce double texte ! J’ai beaucoup aimé le thème puis l’enchainement , un texte vivant et prenant !
    Douce soirée, bises Renée

  5. Ah, l’angoisse de la page blanche que parfois un seul mot suffit à relancer, la difficulté d’exprimer des maux, des sentiments, du vécu. Tout cela si bien exprimé dans tes textes. Bravo Renée, un défi particulièrement bien relevé et réussi. Bises et bon weekend à toi.

    1. Merci beaucoup Maposie, dommage que tu ne mette pas ton lien blog. Non seulement ça me facilite la tâche mais ça permet aux autres lecteurs de te visiter si ils le veulent. Amitiés

  6. l’écriture d’un ouvrage, voilà un sujet qui n’est pas pour moi, je ne pourrai t’aider, par contre si tu me demande de te soumettre une idée pour une carte, une boite etc…là ce serait plus mon rayon……passe un doux vendredi, je suis sur que tu vas y arriver

    1. Moqueplet rassure toi je n’ai franchement pas l’intention d’écrire mes mémoires, d’ailleurs pas mal des choses ont disparu de la mémoire…Bisous bisous

  7. Ah, la coquine! Je croyais vraiment que tu nous pondais un livre! Tu écris si bien : tu en serais capable! C’est presque un roman que tu nous fais présentement! Hi! Hi! Hi! Bises et bonne fin de semaine!

  8. Deux beaux textes René.il fait très chaud et j’en profite j’ai un an de plus aujourd’hui c’est mon anniversaire lol.je te souhaite un très bon Jeudi.bises

  9. Personne ne sait ce qu’il se passe derrière une porte, ni ce que contient le coeur et l’âme des personnes !
    Mais je pense bien que de l’exprimer dans un livre peut apporter un soulagement et même une délivrance !
    Bonne soirée
    Bisous

  10. ..écrire un livre pourquoi pas mais je pense que nous l’écrivons toutes plus ou moins au travers de nos articles…
    Bises du jour
    Mireille du sablon

  11. Ce serait un beau défi d’écrire le livre de sa vie… Mais pas si simple !! C’est du boulot.
    Tu as déjà bien écrit tes testes fictifs (tu le précises dans tes commentaires)
    Bisous Renée

    1. un défi perso alors parce que je doute que ça intéresse beaucoup de monde de connaitre les tracas de chacun en définitive non? Bisous Béa

      1. Oui un défi perso…
        Tu sais dans toute vie racontée, il y a des choses intéressantes, voire passionnantes… On peut y mettre tout son coeur.. Ecrire avec tendresse, émotion, amour…
        Bizzz

        1. Certainement Béa mais peut-être de la pudeur aussi à raconter sa vie ou, peur de mettre des comportements propres ou d’autres personnes en jugement? Qui sait. Bisous

  12. bien tournés tes deux textes, bravo chère Renée, je n’ecrirai certainement pas non plus le livre de ma vie ! les proches qui me connaissent , n’apprecieraient peut etre pas, de toute façons ils me connaissent, c’est l’essentiel ! j’avais mis un mot sur Zorba, je ne l’ai pas retrouvé ? (je n’en disais que du bien!!) porte toi bien, amitiés et grosses bises

    1. Je viens de re contrôler ce n’est pas chez moi que tu as laissé le com sur Zorba il sont a ce moment tous valider et me spams contrôler tu n’y est pas René
      Merci pour le compliment sur ce défi, te souhaite bonne soirée René. Bisous porte toi bien

  13. Je e suis dit «  » ça y est , elle nous le fait son livre «  » mais non !!
    En tout cas c’est si plein d’intensité u’on y croit vraiment !!
    Le doublé est réussi meme triplé je dirai
    Bravo ma Renée c’est super top !!!!!!!!! j’♥

    1. Non je ne saurais pas que dire et puis c’est pas intéressant mes tracas les joies peut-être….Merci du compliment Ghislaine. Bisous

  14. Bonjour Renée woua superbe deux en un j’adore lire ton livre je veux bien mais les pages tourne trop vite lol une bonne fin de journée à toi bisous je met en ligne

  15. Bonjour Renée,
    Défis relevés haut la main comme toujours … Tiens oui pourquoi ne pas écrire un livre ? la peur de la page blanche est la peur de tous les écrivains …
    Passe une bonne journée, bises, Véronique

    1. Véronique, si c’est pour raconter ma vie même si elle fut riche et souvent douloureuse, aucun intérêt car qui ça pourrait intéresser? Ceci dit des rebondissements il y en a eu….rire. Bisous

    1. Christelle, non je n’écris pas de livre j’en suis bien incapable et pour y dire quoi….je ne saurais même pas. C’est juste un texte fictif. Bisoussss

  16. Je ne sais pas si j’aurai ce courage un jour, écrire un roman ou autre, je suis plus la plume d’une page… 😉 C’est en plus un sacré boulot, et si plus de 500 pages !!!!! Bon jeudi Renée, bises

  17. Encore de belles idées d’écriture, tu pourrais en effet écrire un vrai roman un jour, si tu as envie de te lever tôt 🙂 Merci pour ce partage, j’espère que tout va mieux chez toi. bisous et une douce journée

    1. J’avais commencé un peu il fut un temps mais c’est pas pareil que d’écrire un texte court comme ici, les souvenirs n’affluent pas toujours dans l’ordre quand il sont encore présent, j’ai vite abandonné. Bisous Danièle

  18. Bonjour renée, ces deux défis sont vraiment remarquablement relevés, l’écriture d’un livre m’est souvent venue, mais à partir de mes souvenirs, trop personnels, il vaudrait mieux inventer, mais le puis-je? cela ne s’improvise pas, il y a l’envie mais aussi pouvoir le faire. Bisous et encore bravo Bonne journée MTH

    1. Marie c’est pas le personnel qui m’ennuie le plus c’est le fait de rendre le récit cohérent de bout en bout donc je ferais jamais. Bisous pareil

  19. J’ai longtemps pensé écrire un livre autobiographique et puis j’y ai renoncé. Trop douloureux de faire ressurgir les souvenirs, et ce pourrait être aussi difficiles à lire pour des personnes que j’aime. Bisous

    1. Difficile pour eux oui mais aussi instructif pour comprendre vraiment ce qu tu as traversé et comment tu as tenu…Pas négligeable ça.
      Pour ma part essayer une fois mais dur de mettre les chose dans le bon ordre et rendre attractif quand même abandonné donc..Bisous bisous

    1. Il semblerais Zaza que plus on en fait de ces défis d’écriture mieux on y arrive, enfin d’après les coms..Tu en fait aussi des super beaux. Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *