Défi 140 (Ghislaine) et défi 299 (Evy)

Le défi 140 de Ghislaine est à faire avec ces 8 mots imposés : Ressentir, éprouver, dire, parler, confidence, aveu, secret, joie

Où le thème : Humeur

 

Confidence pour confidence et, c’est un l’aveu peut-être un peu égoïste, j’aimerai tellement ressentir de nouveau la joie de préparer ce voyage.

Eprouver ce petit tiraillement d’appréhension en montant dans l’avion. Dire avec fluidité retrouvée les mots qui semble si compliqués à d’autres, pouvoir parler cette langue que je chéris.

Croyez-en moi mon humeur en serait d’un coup au beau fixe !

Être, de nouveau avec ces êtres qui sont ma famille est que j’aime, qui me manque si souvent.

Avoir un frisson de bonheur et constater qu’ils vont tous bien, se sentir enivrée juste, à les regarder.

Caresser les joues douces de ces enfants qui grandissent bien top vite dont déjà l’un est adolescent. Sentir encore le parfum de l’enfance chez l’autre. Retrouver tous ces gens pleins de bienveillance dont, l’hospitalité et un principe fondamental.

Il a fallu faire, bon gré mal gré contre mauvaise fortune bon cœur, mais ce manque qui consume par moment comme des flammes et qui, plus le temps passe, se fait plus violent, n’est pas un secret que l’on peut, aisément cacher.

C’est un souffle comme le vent tempétueux du large, au bord de l’onde.

le thème du défi 299 chez Evy est :  Etre

Les 10 mots imposés : Souffle, Frisson, Onde, Principe, Bienveillance, Flamme, Douce, Parfum, Enivrée, Gré

Renée

Née à Besançon j'ai vécu dans plusieurs pays (Grèce-Allemagne-Australie-Chypre-Kenya-Sénégal, mais, j'ai grandi en Suisse ou je vis. J'aime les voyages lire et la musique. La nature me touche et j'aime beaucoup les animaux. J'ai un chien, une petite Yorkshire de 14 et demi ans. Chipie la bien nommée.

44 commentaires sur “Défi 140 (Ghislaine) et défi 299 (Evy)

  1. Bonjour Renée
    Je crois que le manque qu’il vas falloir être patient pour aller voir les personnes que l’on aiment
    Comme toi , je n’ai pas vu mes enfants en 2020 et j’avoues que j’espère y aller en 2021 , je vais dire que je garde espoir
    Bonne semaine Renée gros bisous

    Cocopaillette

  2. Coucou Renée,
    C’est vrai (et nous le savons tous ô combien) que cette pandémie nous met à rude épreuve, mais patience, les retrouvailles auront lieu. Quand ? Telle est l’épineuse question. Le plus rapidement possible. On doit se passer de gens qu’on aime, on ne voit plus grandir certains enfants… Bref ! Vivement le retour à la normale. Croisons les doigts.
    Je t’embrasse
    Fabrice

  3. je te souhaite de voir ton fils et sa famille cet été ; ma soeur est comme toi, son fils et sa famille au Canada ; deux fois que le voyage a été annulé en 2020.
    Et bravo si tu parles le Grec ! Bises.

    1. je l’espère Durgalola mais ça n’en prend pas vraiment le chemin! merci pour le Grec, cette langue est si riche j’aime la parler vraiment. Bisous bisous

  4. Un tres beau texte Renée dont je n’ai pas eu la news , alors qu’aujourd’hui si pour le défi d’ABC.
    Je comprends qu’il te tarde de retrouver les tiens , mais les voyages ne sont pas près de reprendre comme avant , espérons juste que la vaccination réduise l’attente .
    Bises

  5. le but de cette petite blagounette, était bien le sourire….ça ne peut que nous faire du bien en cette période de « covid »….passe une bien douce journée

  6. Bonsoir Renée beau texte que d’émotion et pas drôle de pouvoir ce voir vivement que tout redevienne comme avant passe une bonne soirée prend soin de toi bisous

  7. Comme je comprends que tes êtres aimés te manquent et que tu aies envie de les retrouver…
    Je te le souhaite tu sais, de tout coeur!
    C’est un très beau texte, vraiment…
    Je voulais te dire, suite à une de tes si gentilles réponses, moi aussi l’Afrique me manque et je partage ton ressenti… La vie était tellement plus « simple », au bon sens du terme
    Une vie tissée de belles choses, vraies et précieuses…
    Merci pour ton texte
    Gros bisous
    Cendrine

    1. oui une vie bien plus simple en Afrique, avec moins mais, plus d’humain c’est certain.
      Merci Cendrine, oui on continue d’espérer les revoir mais pour cette année j’ai de gros doutes et après pourrons nous encore voyager serons assez bien pour ça? Grosse question. Doux weekend Cendrine. Bisous

  8. Je peux comprendre cette envie, ce manque mais prenons patience, la santé passe avant tout et il nous faut faire bien des « concessions »…
    Bises du jour
    Mireille du sablon

    1. Concessions qui commencent a peser fortement mais que faire d’autre? en aucun cas prendre des risques et surtout d’aller peut-être aussi propager plus loin encore! doux weekend. Bisous Mireille

  9. bonjour Renée
    je te comprends, une partie de ma famille n’est qu’à quelques km mais mon petit fils va au Lycée et on a peur de ce virus !! vivement qu’on s’en sorte
    bisous

    1. La on viens d’annuler la rencontre avec les enfants de Jean prévue demain en raison de la forte hausse de cas, mais eux l’on très mal pris et cela me peine énormément…double peine donc. Doux weekend. Bisous Chevrette

  10. La roue tourne d’enfant on devient parent, grand-parent… qu’est-ce qu’une vie au regarde l’humanité… un feu de paille, alors vivons la pleinement, avec bonté et partage, amour et amitié ,-) bises Renée

  11. Bonjour ma renée
    Encore un défi réussi haut la main…mais pour le voyage tu devras encore attendre …lol
    Bonne journée ma douce et gros bisous avec plein de caresses à ta jolie Chipie
    Méline

    1. Bonjour Elyci oui je sais je fais le tour parfois en retard mais je vois et commente. Par contre en cliquant sur le lien blog mis ici cela me dit blog non trouvé. doux weekend. Bisous

  12. défi réussi rené,ce qui fait un beau texte,,il fait soleil par moment et le soleil se cache moi qui veut faire des photos j’espère pouvoir,je te souhaite un très bon Vendredi,bises

    1. Merci Jean-Marie…ici il neige depuis 11 heures ce matin et sans doute ça va continuer toute la journée vu le ciel. doux weekend bisous

    1. Mamykool merci…on ressent parfois ces frissons de bonheur rare mais réel. Quand a l’enfance oui elle a son parfum si particulier et attendrissant n’est-ce-pas? doux weekend bisous

  13. Lorsqu’ un endroit ou un personnage ne peut temporairement pas être atteint, le manque se fait de plus en plus impérieux.
    Mais on peut se dire que le jour où nous serons de nouveau libres, ça n’en sera que mieux !
    Passe une bonne journée
    Bisous

  14. il faut réfléchir vite pour pouvoir te mettre ces mots dans un texte…..et pas beaucoup de temps avant la levée de monsieur, passe une bien douce journée

Répondre à mamykool Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut