Zaza à la barre des

demandais : Pour le 27 mai 2021 – 1er  jeudi en poésie – « Mariages en Mai » – « Quelques dictons pour illustrer ce thème : ** Mariages de mai ne fleurissent jamais **, ou encore : ** Si le dicton dit vrai, méchante femme s’épouse en mai. **   »

Je me souviens ce jour la, tes larmes de joie et ton poème D’Alfred de Musset le jour de notre notre mariage le 15 mai il y a 15 ans qui disait :

Se voir le plus possible et s’aimer seulement,
Sans ruse et sans détours, sans honte ni mensonge,
Sans qu’un désir nous trompe, ou qu’un remords nous ronge,
Vivre à deux et donner son coeur à tout moment ;
Respecter sa pensée aussi loin qu’on y plonge,
Faire de son amour un jour au lieu d’un songe,
Et dans cette clarté respirer librement –
Ainsi respirait Laure et chantait son amant.
Vous dont chaque pas touche à la grâce suprême,
C’est vous, la tête en fleurs, qu’on croirait sans souci,
C’est vous qui me disiez qu’il faut aimer ainsi.
Et c’est moi, vieil enfant du doute et du blasphème,
Qui vous écoute, et pense, et vous réponds ceci :
Oui, l’on vit autrement, mais c’est ainsi qu’on aime.

Parlons-en tient de ton beau poème, si est une chose a retenir c’est que le mois de mai a tenu, ces promesses. Il est dit Au mois de mai ne se marient que les ânes, j’en fut un car, pauvre de moi Dans les mariages de mai la pie bat le geai…….et moi c’est comme plâtre!

Cela étant, bien sûr fictif !

Pour le 31 mai 2021 et le défi N° 252, je souhaite, à partir de la liste de mots composés ci-dessous :
 Boîte à musique
– Brosse à dents
– Chambre à coucher
– Couteau à huîtres  
– Cuillère à soupe
– Fer à repasser
– Lampe à huile
Machine à laver
Moulin à café
– Salle à manger
Stylo à bille
– Vernis à ongles

1.-Machine à huitres : sert aux Breton en grande forme

2.-Boite à coucher : sert a ranger les enfants dès 20H30

3.-Moulin à ongle : la bouche de ma sœur pour les couper.

4-Stylo à dent : sert à manger les restes

 

Pour le  03 juin 2021 – 2ème jeudi en poésie – « Juin »

Juin de Sully Prudhomme les vaines promesses

Pendant avril et mai, qui sont les plus doux mois,
Les couples, enchantés par l’éther frais et rose,
Ont ressenti l’amour comme une apothéose ;
Ils cherchent maintenant l’ombre et la paix des bois.

Ils rêvent, étendus sans mouvement, sans voix ;
Les cœurs désaltérés font ensemble une pause,
Se rappelant l’aveu dont un lilas fut cause
Et le bonheur tremblant qu’on ne sent pas deux fois.

Lors le soleil riait sous une fine écharpe,
Et, comme un papillon dans les fils d’une harpe,
Dans ses rayons encore un peu de neige errait.
Mais aujourd’hui ses feux tombent déjà torrides,
Un orageux silence emplit le ciel sans rides,
Et l’amour exaucé couve un premier regret.

P.S.

1.-Machine à huitres :  ils n’on pas leur pareils pour les ouvrir non?

2.-Boite à coucher : Et quel paix après…

3.-Moulin à ongle : se les ronger

4-Stylo à dent : cure dents.

Croqueurs de mots 252( Domi mené par Zaza)

Renée

Née à Besançon j'ai vécu dans plusieurs pays (Grèce-Allemagne-Australie-Chypre-Kenya-Sénégal, mais, j'ai grandi en Suisse ou je vis. J'aime les voyages lire et la musique. La nature me touche et j'aime beaucoup les animaux. J'ai un chien, une petite Yorkshire de 14 et demi ans. Chipie la bien nommée.

62 commentaires sur “Croqueurs de mots 252( Domi mené par Zaza)

  1. sourire:-) j’aime beaucoup ton « rassemblement » des thèmes de la quinzaine 🙂 , c’est une très bonne idée !
    Pour les poèmes je ne connaissais ni l’un ni l’autre , un grand faible pour Musset . Quant à la Boite à coucher que dire sauf qu’elle m’aurait rendu grand service il y a bien des années , d’ailleurs je me demande si ce n’est pas plus avec les petits enfants que mes enfants !
    grosses bises

    1. C’est un peu une nécessité Eglantine, le lundi il y a déjà des défi programmés et je n’aime pas mettre deux article le même jour ça fais trop pour le lecteur d’après moi…
      Ho mais tu l’avais la boite a coucher ils y allait ou vont de toute façon plus ou moins tard tous…même nous..Allez au dodo. Bisous doux dimanche

  2. Tes définitions sont parfaites. Je ne connaissais pas le dicton: « Au mois de mai ne se marient que les ânes ». Pas de soucis, on se marie de moins en moins. Tout cela est très réaliste. Amitiés

  3. Bravo Renée pour ce défi des croqueurs relevé haut la main.
    Ta boite à coucher est vraiment tres pratique en effet .
    Quant au moulin à ongles tu m’as bien fait rire mais gare aux dérapages 😉
    Bon vendredi
    Bises

  4. tu me fais rire avec tes définitions… la boite à couchers on la voudrait parfois plus efficace et on apprend un nouveau nom pour le cure dent… ainsi ta soeur se rongeait les ongles… et tu la dénonces froidement (rires)
    tu as choisi un beau poème pour juin
    (ouf je me suis mariée en septembre)
    bises

    1. Josette je peux sans scrupules puisque jamais eu de soeur…MDR.
      Merci c’est gentil.
      Attention je viens de trouver ce dicton… Septembre se nomme, le mai de l’automne. Mais bon faut pas y croire….
      Bisous doux weekend

  5. Défis parfaitement relevés Renée, j’aime beaucoup le poème d’Alfred de Musset, je ne le connaissais pas avant.
    Belle soirée, bisous.
    Cathy

  6. Oui chère Renée, je vais bien, c’est mon compagnon qui a des problèmes, il a fait une chute et il marche avec des cannes anglaises apparemment rien de cassé , mais il souffre beaucoup. un hématome qui ne veut pas se résorber. bonne soirée a toi Bises

    1. Mounelouna peut-être mettre de la glace est des crèmes pour y aider? Demande un avis a ton médecin….Courage vous deux. Bisous doux weekend

  7. je préfère ta boîte à coucher que celle que j’ai trouvée mais je ferai gaffe aux dents de ta sœur quand à la malédiction du mois de mai, j’ai failli y croire moi heureusement que tu précise fiction … quand à Juin, j’aime beaucoup ce poème, la preuve, je l’ai choisi aussi. bises

  8. Le jour où j’aurai des gamins (dans une cinquantaine d’années), j’installerai une boîte à coucher, ça me semble intéressant ! lol !
    La machine à huîtres j’suis preneur ! J’adore les huîtres, mais je déteste les ouvrir !
    Par contre, le mariage en Mai, c’est ce qu’on a fait Françoise et moi, et on en est très satisfaits, depuis 27 ans…
    Bisous et bonne fin de journée à toi

  9. bonjour Renée,
    deux magnifiques poèmes, une préférence pour Alfred de Musset. Dans deux jours, le 5 juin nous aurons 39 ans de mariage. Bon après midi du jeudi. Bisous.

  10. coucou mon amie Renée , le beau poème et 15 ans de mariage c’est beau,,chez nous mais il fait lourd, je pense que ce sera de l’orage, je te souhaite un très bon Jeudi,bises

    1. Merci à toi d’être passé malgré tes vacances qui d’après ce que je vois se déroule sous les meilleurs hospices. Bisous

  11. Ce que dit proverbe
    N’arrange que qui veut
    Ce que dit ce poème
    Si bellement
    @ l’heure actuelle
    Pas certaine que cela puisse exister vraiment
    Bonne journée Renée
    Gros bisous virtuels

  12. Bonjour Renée. Les deux poèmes que tu as choisis sont très jolis et tes inventions sont amusantes, ma préférée étant « la boite à coucher ». Bonne journée et bisous

  13. Bonjour Renée,
    deux très beaux texte mais j’ai une préférence sur le premier sur le mariage .
    Passe une bonne journée, gros bisous,
    Nadine

  14. Du trois en un Renée… 😉 Mai ne fut pas des meilleurs, juin commence fort, trop, orage violent dans le sud de mon pays… quant aux huîtres, les ouvrir, no comment en amateur ! Bises, jill

  15. Tout est excellent Renée, bravo.
    J’ai souri à ton évocation fictive à la suite de ce magnifique poème d’Alfred de Musset.
    J’ai adoré tes trois propositions de mots composés, un plus tout de même pour la boîte à coucher.
    Quant au poème « Juin » de Sully Prudhomme , il est magnifique et ce fut un plaisir de le relire.
    Merci pour ta brillante participation.
    Bises et bon jeudi

  16. et oui il y a certains auteurs qui ne manque pas de poésie dans leur phrase, mais faut-il savoir bien manier la langue française…pour que chacun d’entre nous puisse apprécier….passe un doux jeudi

    1. Ce qui est bien difficile Moqueplet c’est une langue que peu maitrise a fond. Du moins maintenant. Bisous Bisous pareil merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut