Croqueurs de mots 233 (poésie libre)

Poésie du jeudi 19 mars

Choix libre

Accès de grippe de André FLORENTINY

Il y a de quoi prendre en grippe cette épidémie.
Cette maladie infectieuse nous mène la vie dure.
Dans certaines régions, on parle déjà de pandémie.
Il ne faudra certes pas que cette situation perdure.
Pourtant, le monde a connu jadis des cas similaires :
En 1889, il y eut d’abord la grippe russe ou asiatique.
Puis vint, en 1918, la grippe espagnole péninsulaire.
En 1957, la grippe asiatique réapparaît comme névrotique,
Avant de laisser place, en 1968, à celle de Hong Kong.
En 2005, s’est déclarée la grippe aviaire,
Touchant essentiellement les volatiles.
Celle-là non plus n’avait rien pour plaire.
Mais depuis, silence absolu, qu’en est-il ?
Nous voilà avec la grippe porcine mexicaine.
Branle-bas de combat de la communauté internationale.
Plusieurs régions sont touchées, même américaines.
A coté, elle paraît bénigne, la grippe intestinale.
D’origine virale, elle prend une ampleur phénoménale.
Un réseau de surveillance mondial est mis en place,
Dans l’espoir de trouver un vaccin efficace et approprié,
Afin d’éradiquer de cette maladie coriace, toute trace,
Et éviter d’avoir aussi de nos voitures, le moteur grippé.
J’ai trouvé que cette poésie même si, elle ne fait pas référence au virus du covid19 convient tout a fait à la situation.
Dernière participation au défi 233 mené par Marie Chevalier pour les croqueurs de mots
http://croqueursdemots.apln-blog.fr/defi-233-mene-par-marie-chevalier/

Renée

Née à Besançon j'ai vécu dans plusieurs pays (Grèce-Allemagne-Australie-Chypre-Kenya-Sénégal, mais, principalement la Suisse ou j'ai grandi. J'aime les voyages lire et la musique. La nature me touche et j'aime beaucoup les animaux. J'ai un chien, une petite Yorkshire de 10 ans. Chipie la bien nommée.

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
Nom
E-mail
Votre site
60 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
moqueplet

comme je te le disais hier, je n’ai rien pu programmer correctement sur mon blog…..il va falloir que je me mette à contre courant de ceux qui travaillent….car les jours passent vite, et je n’ai plus guère de pages de faites….passe un doux dimanche

Kimcat

C’est très bien trouvé !
Biz

moqueplet

c’est surtout le confinement qu’il faut respecter, pas drôle du tout mais essentiel….mais je plains tout de même ceux qui ont des enfants qui ne peuvent pas sortir…..passe une douce journée et prend soin de toi

L'Espigaou

Tu ne pouvais trouver mieux.
Bravo.
Prends bien soin de toi.
Bisous virtuels.
Maryse

Cendrine

Très bien écrite cette poésie de André FLORENTINY,
tu as fait une bien belle trouvaille!
Merci du partage, cela entre en résonance avec notre temps…
Bon courage à nous tous et prenons soin les uns des autres
Bisous et amitiés
Cendrine

claudine/canelle

Belle trouvaille c’est sur …..bravo pour ton defi
Bises et bonne journée à toi

moqueplet

il faut s’armer de courage, car il y en aura pour plus de 15 jours….et surtout être obéissant et éviter de sortir…ton test à bien passé…il doit y avoir beaucoup de monde sur les sites….passe une bien douce journée

Elena800

Tout est dit et nous n’y pouvons rien à part subir et soupirer ou s’occuper ! Bisous

colettedc

Oui, Renée, cette poésie y fait tout à fait référence, en effet ! Un bon choix ! Bon vendredi ! Bisous♥

mireille du sablon

… au regard de l’histoire, il y a déjà eu pas mal d’épidémies. Avec l’application de mesures simples, nous allons la vaincre cette nouvelle épidémie, courage à tous!
Bises de Mireille du sablon

jazzy57

Oui les épidémies ont été nombreuses depuis la fin du 19 ème siècle , nous n’étions plus habitués à nous trouver démunis face à ce genre de fléau . L’état d’urgence sanitaire est vraiment indispensable car ce virus est une sacrée cochonnerie .
Bonne soirée
Bises

Durgalola

tu as trouvé un poème d’actualité. Demain, mon mari va sortir la voiture histoire que le moteur ne grippe pas non plus et ira faire les courses .
Bises et porte toi bien

Dhelicat

Esperons que l’on trouvera ce vaccin et que l’on vaincra cette pandémie…prend soin de toi et de tes proches #resterchezsoi meme si cela est difficile
Amitié

Golondrina63Auv

Respecter les règles élémentaires d’hygiène ce serait déjà l’idéal
Revoir la copie sur le comportement égoïste des gens en ce moment
Il y a fort à faire pour discipliner un monde à la dérive
Si cela pouvait permettre de prendre conscience à l’avenir de manger et penser sainement ,en devenant locavore
Qui vivra verra !
Bonne journée Renée
Bravo pour ton exercice 🙂

MEMEYOYo

Coucou Renée
Poème de circonstance
Nous devons rester chez nous si nous voulons nous débarrasser de ce virus qui tue tant de gens
C’est trop triste
Prends soins de toi
GROS BISOUS

danièle

Tu as raison une poésie tout à fait adaptée à la situation!!
bonne journée, bises

marie des vignes

Bonjour Renée, c’est une poésie tout à fait dans l’air du temps. Temps superbe ici, sauf que je n’ai ^même pas envie de faire un tour dans la vigne et dans le pré au-dessus de chez nous. Bisous bon après-midi MTH

la cuisine dePoupoule

Bravo une très belle participation
Bonne journée
Bisous

PPRene

lire Chère Renée !!

PPRene

oui tres bon choix, ça correspond assez avec notre situation actuelle ! il y a eu deja des pandemies, mais ce qui est nouveau, c’est l’abondance des informations , nous y sommes jusqu’au cou !! porte toi bien ainsi que les tiens, grosses bises her Renée

Martine Martin

de circonstance en effet. Bisous

écureuil bleu 33

Bonjour Renée. Effectivement, elle convient très bien. Bisous

wolfe

Bonjour
En effet, elle convient bien en ces temps!
Prend soin de toi!
Bisous

biker06

Dans l’histoire du Comté de Nice et à l’époque ou Lord Bougham grand chancelier d’Angleterre se rendit en italie pour soigner la tuberculose de sa fille (Nice à ce moment la était encore italienne…enfin Sarde je veux dire). En France et en provence il y avait l’épidémie de choléra et le Comté de Nice décida immédiatement de fermer sa frontiere qui était séparé à l’époque par le fleuve Var (frontiere deja naturelle) et mis un cordon sanitaire tout le long du fleuve avec les soldats sardes qui surveillaient. Lord Bouham tout grand chancelier qu’il était fut repoussé. C’est alors qu’il décida de rester à Cannes qui elle était en Provence… L’épidémie à Nice n’eu jamais lieu.. On voit que de telles mesures doivent continuer à s’appliquer à conditions d’avoir des gouvernements compétents…
Bon Jeudi
bizz

missfujii

Excellent, l’histoire de la voiture grippée

ZAZA

Excellente trouvaille Renée.
Bisous, bisous

Matatoune

Bravo bravo ce partage. Belle découverte et qui permet de relativiser ! Bonne journée Renée

jill bill

De tous temps les maladies circulent, la terre n’est pas un Eden de ce côté-là et puis 7 milliards d’humains… c’est aussi de la promiscuité, alors de temps à autre on rire jaune, car ça nous fout bien dans la….. !! Bises

trublion

c’ est tout à fait de circonstance, mais en même temps, pour reprendre ces termes à la mode, ça montre que nos chercheurs sont à chaque fois dépourvus, et ne trouvent un vaccin que lorsque l’épidémie est passée
Bonne journée
Bisous

manou

Exact ! Il fallait la trouver celle-là…Merci pour ce partage. Bisous et une belle journée

Retour en haut