Crète Chania 3-24 juillet 2019/ 8 – Phalasarna

C’est un endroit cher à mon coeur car, contrairement à Balos, Elafonissi peu ou pas connu à l’époque, c’est comme les Gorges de Samaria un endroit que j’ai fait visiter à de nombreuse reprise lorsque je travaillais dans le bureau touristique il y a une petite quarantaine d’année.

Et comme d’habitude l’article complet est à voir https://envie2blog.wordpress.com/

Avec pour titre *Crète Chania 3-24 juillet 2019/ 8 – Phalasarna*

 

Renée

Née à Besançon j'ai vécu dans plusieurs pays (Grèce-Allemagne-Australie-Chypre-Kenya-Sénégal, mais, principalement la Suisse ou j'ai grandi. J'aime les voyages lire et la musique. La nature me touche et j'aime beaucoup les animaux. J'ai un chien, une petite Yorkshire de 10 ans. Chipie la bien nommée.

22 commentaires sur “Crète Chania 3-24 juillet 2019/ 8 – Phalasarna

  1. C’est bien de rester en contact avec les lieux où l’on a travaillé . Là en l’occurence cela doit être un régal .
    Bonne journée
    Bises

  2. Bonjour Renée ma douce amie .. En premier merci pour ta jolie carte qui me dit que tu es sincère dans ton amitié .. Merci , as tu une nouvelle adresse ? car ma carte est revenu ..J’aimerai passer plus de temps devant mon PC , mais depuis que Jacques nous a quitter , il me faut gérer de mon mieux notre patrimoine dans l’immobilier et c’est peu dire ..avec les années qui s’ajoutent sur mes vieux os je ne suis plus aussi rapide ..les enfants m’aident mais ils ont aussi leur vie .. Je suis contente de vous retrouver tous sur mon blog car cette amitié avec mes amis(es) de France ,est importante pour moi ..Aussi Merci pour ta fidélité , qui nous incite a garder contact  » no Mather what  » A bientot ma douce amie , je t’envoie mon amitié avec de gros bisous …
    Nicole

    1. Coucou Nicole, on a tous des tâche plus ou moins réjouissante hors de blogs et il faut bien les mener a bien l’essentiel est que le contact se se rompe pas…
      Oui j’ai déménager mais seulement avec le numéro de rue, c’était le 3 avant et maintenant nous sommes au 7 de la même rue même village et même pays…..Je suis désolée que ta carte te soit revenue mais ravie que la mienne te soit parvenue. Je te souhaite un bon Halloween un peu en avance. Bisous bisous douce amie US

  3. Un très bel endroit Renée que je découvre grâce à toi !
    Je comprends que tu puisses éprouver un peu de nostalgie, tout évolue, il faut l’accepter et s’adapter, pas le choix !
    Je te souhaite un très bon week-end, bisous de Bretagne.
    Lylou

    1. C’est clair qu’on est obligé de s’adapter mais ça n’empêche pas une certaine nostalgie….enfin avis perso. Bisous bisous LylouAnne

  4. Quand on a des souvenirs dans un bel endroit comme celui-ci on ne peut qu’être nostalgique. Mes petites filles arrivent aujourd’hui. Je fais une pause commentaires de 10 jours. Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Crète Chania 3-24 juillet 2019/ 8 – Phalasarna

C’est un endroit cher à mon coeur car, contrairement à Balos, Elafonissi peu ou pas connu à l’époque, c’est comme les Gorges de Samaria un endroit que j’ai fait visiter à de nombreuse reprise lorsque je travaillais dans le bureau touristique il y a une petite quarantaine d’année. Je me souviens n’y avoir mangé là que des salades de tomates tellement elle était succulentes dans une petite taverne (que je n’ai pas retrouvée) surplombant la baie en attendant que les touristes aient fini la baignade ou la visite des vestiges.

Les vestiges justement :

Les fouilles réalisées révèlent que les lieux ont été occupés dès l’époque minoenne et que la cité antique grecque située au nord du village actuel fut très active entre le IVe et le Ier siècle avant J-C. Cette ville-état maritime fut ensuite détruite lors de l’invasion romaine. L’ensemble du site archéologique s’articule essentiellement autour des vestiges de fortifications, de tours défensives, de nécropoles et surtout du port de guerre antique. Celui-ci est de nos jours situé à l’intérieur des terres, à plus de 100 m du rivage et plus de 6 m au-dessus du niveau de la mer, conséquence du basculement de l’île suite au puissant séisme de 365 de notre ère. Les installations portuaires, construites sur le pourtour d’une lagune naturelle aménagée, disposaient d’un accès direct sur la mer par l’intermédiaire d’un chenal artificiel. Les matériaux utilisés pour édifier les différents ouvrages ont été extraits des carrières antiques situées au sud-ouest et sud-est de l’ancien port. Outre cet ensemble exceptionnel, le visiteur découvrira en se rendant sur place, le célèbre « trône » creusé dans un bloc de pierre pour lequel deux principales interprétations sont données : une première indique qu’il s’agirait d’une tribune d’orateur ; une seconde évoque un élément de monument dédié à la déesse Astarté protectrice des marins..

Source avec des clichés de ces vestiges

En voici une reconstitution (en anglais) fort intéressante.

De nos jour, Phalasarna est surtout connue pour sa magnifique plage et les nombreuses culture sous serre, dont la tomate.

Bon à savoir :

L’antique Phalasarna est visible et accessible à tout moment ; mis à part le secteur des fouilles qui lui, est clôturé. En été l’entrée est libre et gratuite sur l’ensemble de la zone archéologique, respecter toutefois les heures d’ouverture (mardi à vendredi de 9 h à 15 h). Pour parfaire la visite un tour au  musée archéologique de Kissamos est conseillé vous y trouverez une partie des objets découverts lors des fouilles.

A mi trajet un café s’impose, pourquoi pas ici, c’est plein d’humour….

Des clichés de cette fameuse plage? Clic diapo

J’avoue avoir été très étonnée, avant le long de la route aucune villas ni hôtels. Sur cette plage, personne si ce n’était les quelques touristes amener le jour même à cette excursion qui, jamais ne faisait le plein. Aucun transat ni bars de plage. Deux restaurant en tout est pour tout, dont celui dont j’ai parlé.

De nos jours c’est en quad que les boissons sont amenée depuis le bar car ils se situent très en retrait, vers les parking, et quel parking! de quoi mettre des milliers de véhicules!……

Encore un endroit bien victime de sa beauté.

 

 

 

Renée

Née à Besançon j'ai vécu dans plusieurs pays (Grèce-Allemagne-Australie-Chypre-Kenya-Sénégal, mais, principalement la Suisse ou j'ai grandi. J'aime les voyages lire et la musique. La nature me touche et j'aime beaucoup les animaux. J'ai un chien, une petite Yorkshire de 10 ans. Chipie la bien nommée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *