Café/Thé 128 (Brigitte)

Doucement elle effleure l’eau de son bec. Picore une à une les étoiles qui y sont tombées.

Horrifiée je m’exclame

  • Malheureuse ne sais-tu donc pas que tu manges nos rêves, nos vœux ?

Ces lueurs dorées que tu dévores sous nos yeux sont, notre lumière dans la nuit, nos espoirs envoyés vers le ciel lorsque d’un coup de baguette magique il les fait tourbillonner les soirs d’été dans un ballet féerique.

Elles sont celles qui, ont guidés les bergers à Bethléhem, les rois mages en Galilée annonçant la venue de ce petit être auprès duquel (que) tous voulurent se prosterner.

Elle me regarde, affolée par ma tirade et le désespoir de ma voix, suspens son geste et me répond.

  • Créature, ne te fies pas aux apparences, je les déménage seulement. Elles auraient pu, se noyer.

 

 Les consignes de Brigitte étaient : Brodez autour de cette aigrette, en imaginant ses aventures ou ses pouvoirs magiques, tout le bien qu’elle peut semer autour d’elle, tout le mal qu’elle peut faire disparaître.

Fée Clochette ou Fée Carabosse ? A vous de voir…..

P. S. le mot mis en parenthèse que vous avez sans doute vu, tel quel chez Brigitte (ainsi que quelques fautes que, j’espère avoir toutes corrigées) n’avait rien a faire dans le texte oubli de ma part avant envoi.

Renée

Née à Besançon j'ai vécu dans plusieurs pays (Grèce-Allemagne-Australie-Chypre-Kenya-Sénégal, mais, principalement en Suisse ou j'ai grandi. J'aime les voyages lire et la musique. La nature me touche et j'aime beaucoup les animaux. J'ai un chien, une petite Yorkshire de 10 ans. Chipie la bien nommée. Pour votre information, les commentaires sont modérés. Ils ne sont visible qu'après validation. Tout comme, les demandes d'inscription à la news où, les éventuelles questions que vous me soumettez. Merci de votre compréhension.

76 commentaires sur “Café/Thé 128 (Brigitte)

  1. C’est très poétique Renée.J’essaie parfois de t’envoyer un message mais je me débrouille très mal avec cet outil. Bises

    1. Anne tu souhaites m’envoyer un message via un e-mail ou laissé un com ici? Dis moi que je puisse t’aider.
      J’ai changer et rendu mes coms plus accessibles trop se plaignait bien que j’aimais beaucoup l’autre module plus sympa visuellement parlant. Bisous doux weekend?

      1. En effet la communication est plus accessible. Si je rencontre à nouveau des ennuis je te le dirai. Bises

  2. Mais oui Renée, elle voulait juste que nos étoiles continuent à briller, dans le ciel et dans nos yeux, elle ne leur voulait aucun mal ! 😉
    Belle soirée, bisous.
    Cathy

  3. Bravo, tu as superbement brodé autour de cette photo, j’ai bien aimé la fin…
    Bises du soir
    Mireille du sablon

  4. Oh Renée, quel joli texte ! Je me suis noyée dans tes mots, les découvrant un à un pour ne former qu’une si jolie histoire ! Bravo, défi relevé avec brio.
    Belle soirée, gros bisous.
    Lylou

  5. Belles réflexion d’un poète qui a encore son rêve dans la tête. Bonne journée. Daniel

  6. Bonjour Renée… Oups nous avons eu peur que… l’aigrette en fasse son 4 heures, mais non… tout est bien qui finit bien… allez bon jeudi à toi, bises

  7. Je viens relire avec grand plaisir aujourd’hui ton texte déjà lu chez Brigitte. Les fautes importaient peu on en laisse tous passer, en tous les cas tu as été inspirée. Bisous et un doux jeudi très froid chez moi en Provence

  8. Bonjour Renée, je trouve que ton texte est très beau et plein d’espoir, c’est bien imaginé, bravo bisous et bonne journée MTH

  9. Bonjour ma Renée
    Tu as vraiment un mauvais souvenir du ski et je le comprends, je me suis ramassée aussi un sacré soleil dans une descente un peu trop rapide, je n’ai rien eu mais j’ai arrêté le ski alpin pour aller sur de la randonnée qui m’a donné tellement de plaisir car nous y allions un groupe d’amis… que du plaisir, je n’ai jamais regretté le ski alpin, j’avais eu trop peur… ce jour là j’ai eu de la chance, je n’ai pas voulu forcer le destin.
    Bonne journée ma douce amie et gros bisous à vous deux et des caresses à Chipie
    Méline

    1. Méline cela ne pas arrêter bien au contraire mais à 42 ans j’étais plus jeune….
      je comprend toutefois que la frayeur peut ne pas se surmonter. Bisous douce journée Chipie te léchouille

  10. et bien, tu as toi même été guidée par une bonne étoile !
    Et puis on peut se rassurer en n’oubliant pas qu’elles sont des milliards !
    Passe une bonne journée
    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut