Voyage à Bali octobre1995

 

Nous voici enfin arrivés à Bali.


data-LtgX-e3f8ctI3U5dJtbt7EJ1ZfRneYme-5eqzfmRu9V7cF8txCVTaa.gif

L’hôtel dont j’avoue ne plus me souvenir du nom en raison du changement de de propriétaire de celui-ci et donc de nom dès notre arrivée, est bien centré il est donc facile d’aller en ville même à pied. Ce
que je dois faire immédiatement,  car mon maillot de bain m’a lâché !

De plus comme pratiquement tous les hôtels en Asie, il est magnifique surtout rapport
qualité/prix.

 

Le premier soir nous assistons bien sûr au coucher de soleil sur la plage de Kuta. Ce moment est
connu du monde entier (ou presque) et, la réputation de ces instants  n’est croyez moi pas surfaite. Mais bien sûr depuis les meilleurs clichés me manquent….

 

020033

On admire une énorme boule de feu se noyant progressivement dans la mer, c’est féérique. Je n’ai
jamais vu le soleil aussi gros de ma vie, et ne l’ai encore jamais revu. Puis nous sommes partis manger au village Suisse de Bali……Sauf que pas un chat et même le patron n’est pas là alors on
s’en retourne vers l’hôtel dépité mais pas trop car, en cours de route on tombe sur un resto génial on l’on est servi en costume traditionnel et assis comme le veut la tradition Indonésienne et
c’était merveilleux.

Ne pas avoir manger *Suisse* finalement n’a absolument pas manqué!

Bien sûr nous avons aussi visités le temple d’Ubud,

12

les rizières environnantes 

14

sur une excursion d’un jour comme celle là :

ainsi que le village de pêcheur de Goa Lawah

3

et son temple dans une grotte ou niche des milliers de chauves souris.

Il y a beaucoup à voir en s’écartant un peu de la foule de surfeur australiens, pas toujours ni
discrets ni polis ! comme eux?

13


C’est aussi un peu pur cette raison que j’ai été plus que ravie, après avoir fait le périple sur
Sumatra, de quitter  Bali qui m’a semblé bien trop agitée et, même si les paysages des rizières en terrasse et ses temples m’ont coupé le souffle, j’ai été heureuse de fuir cet endroit pour
trouvé ou retrouvé un peu calme à Lombock, ou je vous emmène encore d’ici fin de cette semaine.

Bali

 

est une île d’Indonésie située entre les îles de Java et de Lombok. Elle fait partie des Petites îles de la Sonde. Sa superficie est de
5 637 km2, ce qui correspond à une taille moyenne d’environ 80 km sur 120. Sa population était d’un peu plus de 3 millions d’habitants en 2003, soit une densité de 594
habitants/km2.

Elle a le statut de province d’Indonésie. Sa capitale est Denpasar.

Il y a encore trente ans, l’économie de Bali reposait largement sur l’agriculture en termes de production et d’emploi. Le tourisme constitue
aujourd’hui sa principale ressource, et fait de cette île une des provinces les plus riches de l’Indonésie. L’économie a cependant beaucoup souffert à la suite des attentats terroristes de 2002
et 2005.

Il y a encore trente ans, l’économie de Bali reposait largement sur l’agriculture en termes de production et d’emploi. Le tourisme constitue
aujourd’hui sa principale ressource, et fait de cette île une des provinces les plus riches de l’Indonésie. L’économie a cependant beaucoup souffert à la suite des attentats terroristes de 2002
et 2005.

Même si l’activité touristique est prépondérante, l’agriculture reste le secteur qui emploie le plus de main d’œuvre, notamment dans la culture du
riz. L’agriculture balinaise comporte aussi en petite quantité des fruits et légumes, le café arabica et d’autres espèces. La pêche maritime est également une ressource importante. Bali est aussi
célèbre pour son artisanat qui produit des batiks et des vêtements, des sculptures sur bois ou sur pierre, et de l’orfèvrerie.

En savoir plus, http://fr.wikipedia.org/wiki/Bali

 

1

 

Alors préparez les valises ! Mais cette fois c’est en bateau!