Tropez (Jill)

Tropez venant de la maison de césar, et non pas de cette ville sur la côte d’azur vous salue.

Ne croyez pas qu’il soit en fuite où en déroute comme son nom en Etymologie grecque : « tropê », le signifie.

Non, il vient humblement dans la cour de Jill, un peu contraint il faut bien avouer par le tiraillement de ces oreilles. Il faut dire qu’il préférerait se rendre sans délai sur ce fameux port ou il espère admirer, non pas les jolis yachts mais, bien

BB.

une certaine Demoiselle qui fait scandale à peine couverte.

ne le prenez pas pour un martyr, il mérite son sort, ce petit qui ne pense qu’à batifoler!

66 réflexions sur “Tropez (Jill)”

  1. Eglantine-Lilas

    Si ça peut consoler le petit 🙂 la Diva de St trop, ce n’est plus ce que c’était …comme tout le monde ! Alors fissa vers la cour de récré il y a certainement de belles petites qui n’attendent que sa venue!
    bisous

  2. Hello Renée
    Les femmes ont toujours joué un rôle important dans la vie sociale, religieuse et politique du Pays de Nice. Des femmes vénérées tout d’abord comme Réparate, la sainte patronne de Nice. N’oublions pas non plus que le nom même de Nice vient d’une déesse : Nicea la déesse grecque de la victoire. La plus célèbre niçoise ayant marqué les esprits à travers les siècles, est bien évidement, Catarina Segurana, qui en 1543 sur le rempart Sincaïre eut la main lourde avec l’envahisseur franco-turc qui le méritait bien. On connaît moins Jeanne Verani qui en 1436 sonna le tocsin et souleva les Niçois, qui reprochaient justement au gouverneur savoisien Nicod de Menthon de violer leurs droits issus de la charte de Dédition de 1388. Le 6 juin 1705 l’intendant français Gayot fit pendre la jeune Catarina Ribauda qui avait eu le courage d’apporter de la nourriture aux assiégés du Château, pendant une période de trêve que les français n’ont pas respecté. Il y avait aussi les femmes ou parentes de Barbets durant l’occupation révolutionnaire puis impériale française de 1792 à 1814. Il y avait également les résistantes durant l’occupation, cette fois-ci allemande, comme Odette Rosenstock du « Réseau Marcel » qui cacha et sauva à Nice 527 enfants juifs de la déportation. Aussi comment ne pas parler de droit des femmes sans citer la niçoise Simone Veil qui nous a quitté récemment et dont le combat a permis à la femme française de disposer librement de son corps comme elle le souhaite, ce combat est toujours d’actualité encore aujourd’hui aussi bien en France qu’ailleurs dans le monde.
    Bonne journée à toutes les femmes qui viennent sur mon blog.
    Bizz
    Pat

  3. voilà une fin de semaine qui commence avec un temps plus brouillé que ces jours passés, dommage, il va falloir se réhabituer à ce temps médiocre….passe une bien douce journée

  4. Coucou Renée, je vois que les fruits sont chers chez toi, nous ça va 60 cts le fruit de la passion et le kiwi je n’ai pas regarder…bonne soirée…bisous

    1. Arlette tout est cher en Suisse, si tu savais pour el fromage alors que nous le produisons tu serais estomaquée. Le gruyère par exemple est 2F les 100 grammes….Soit presque 1,80 euro…100 grammes et ça dépends des magasins et de la marque..Bisous

  5. je n’ai jamais rencontré de Tropez, car contre Saint Tropez ne m’est pas inconnu ! mais pour la visite eviter les mois de vacances, c’est l’enfer ! merci chere Renée, bonne soiree grosses bises

    1. Tu as raison René, j’y ai été il y a bien vieux en plein mois de juillet quelle horreur et pourtant je n’avais que 33 ans à l’époque et aimais m’amuser….Bisous bisous

  6. Coucou Renée

    Impressionnant !!!
    Tu m’amuses avec tes histoires.
    Mais ou vas-tu chercher tout ça ???
    Je sais dans ta têtête…Ca doit faire boum, boum dedans…MDR et sans rancune, petite mise en boite.

    Bibizz Aimée

  7. Hello Renée
    J’ai une sainte horreur de Saint Tropez. D’ailleurs, tu ne m’a jamais vu faire un article sur ce village complètement surfait et sans identité….. La Cote d’Azur historique allait autrefois de San Remo (Italie) à Theoule sur Mer (Alpes Maritimes. C’est pour le biusness touristique que l’on a prolongé cette appellation jusqu’a Saint Reopez et meme Hyeres. Parce que ces villes ne sont en fait pas sur la Cote d’Azur, mais sur la Cote Varoise… Il faut rendre à Cesar ce qui appartient à Cesar…
    bizz
    Pat
    Pat

    1. Pat tranquillise toi je n’aime pas particulièrement non plus ces lieux surfais…merci de ces précisions ça j’aime. Bisoussss

  8. il porte le nom d’un village bien connu pour les frasques des célébrités— pas de fumée sans feu– lol
    on voit mieux ton mail en bleu au lieu du jaune—
    bisous-

  9. Chez moi , un air dans ma tête m’a trotté
    J’ai pensé à la même personne
    Je vois que toutes les deux nous sommes sur la même longueur d’ondes 🙂
    Bonne journée
    Bises

  10. Deuxième article sur le sujet pour moi car hier je suis passée chez Zaza , vous avez toutes les deux de l’imagination comme des écrivaines ça c’est sûr , bravo .

    Bon mercredi chère Renée et bisous marseillais .
    (mamiekéké).

  11. Oh mais je crois qu’il pourra faire les deux, admirer les jolies filles sur les yachts , peut être pas en tenue légère en ce moment je te l’accorde .
    Bonne journée
    Bisous

  12. marie des vignes

    Bonjour Renée, Tropez sera bien entouré dans la cour de Madame Jill, et aura vite fait d’oublier la célèbre actrice qui l’a fait rêver. Bisous et bonne journée MTH

  13. Comme beaucoup … il pense plus aux plaisirs qu’à être sérieux et on le comprend.
    Bon mercredi, mi pluie, mi soleil … avec un peu de vent.
    Comme moi, pas trop bien.
    Bisoux, ma renée ♥

  14. Bonjour élève Renée, ah la la les zhommes et les femme aussi, ouste Tropez ramène ta fraise illico à la cour de récré 😉 MERCI à toi, bises de m’dame JB 😉

  15. Chez toi Tropez est un peu déluré, non ? Il va briser les coeurs dans cette cour de récré…A surveiller de près ! bisous Renée et une douce journée

  16. disons que la demoiselle aurait été bien déçue si elle n’ avait attiré personne !
    Pauvre tropez , décapité sous les ordre d’ un certain néron !
    Passe une bonne journée
    Bisous

Répondre à Martine Martin Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *