Scène de rue et Poésie du mardi

Le thème de cette semaine dont, j’ai donné l’idée est difficile, puisqu’il s’agit de moto!

En train de visionner certaines photos quand Lady m’a contactée en MP, j’ai répondu un peu (beaucoup) influencée par lesdites photos….ne me suis rendu compte que tardivement, que l’on ne trouve pas grand chose comme poème sous ce mot……

Sauf que les mails étaient partis donc je suis désolée si je vous ai imposé un casse tête.

Voici ma participation Lady :

Plaisirs d’essence
Quand du pouce et l’index je décroche sa clé
Et que, dans le garage, je viens la réveiller
Quand une fois sur deux roues, je la sors en arrière
Cela n’est pas routine mais bien préliminaires
Encore aucun témoin, posée sur la béquille
Je fais tourner la clé, aiguille et chiffres s’élancent
Enfin bielles et pistons repartent dans la danse
Au coup de démarreur, en elle revient la vie
Ensuite je la délaisse, la laissant respirer
Vibrer autant qu’elle veut et chauffer à son aise
J’enfile casque et puis gants, pas sûr que ça me plaise
Mais pas de relation, sans être protégé
Enfin vient le moment d’un contact plus physique
Cet instant du départ, à chaque fois unique
Châssis entre mes cuisses, dans mes mains ses poignées
Accordée à mon rythme dés qu’elle est balancée
Recherche d’intimité pour vivre une passion
On quitte le centre ville et la circulation
Sur cette route en sous-bois, à défaut de caresses
S’offrent à nous le bitume, le vent et la vitesse
Et suivant la manière dont ma main la titille
Tantôt elle ronronne, tantôt elle est furie
Un couple gigantesque nous propulse en avant
Sortis de chaque virage, plonger vers le suivant
Après je me détend, soulage le moteur
J’admire le paysage, assis tout en hauteur
Sur cette route je plane, à peine à quatre-vingt
La belle tout contre moi, ce que je me sens bien
Si toi tu as connu ce plaisir sans partage
Qui peut se déguster, même en prenant de l’âge
Tu trouveras, c’est sûr, pour y avoir goûté Les mots de ce poème, à peine exagérés 
que j’illustre avec cette photo prise à la concentration motos des transports publics Suisse à Winterthur en juin 2002,

pour de Covix 

56 réflexions sur “Scène de rue et Poésie du mardi”

  1. Quelle sensation dis donc ! (On fait dans le « hot » toutes les deux en ce moment lol !)
    A part ça la moto je n’en n’ai jamais fait moi-même (sauf le scooter, mais on ne peut pas dire que c’est de la moto vraiment), par contre en tant que passagère oui, mais bon, ça ne m’a pas « grisée » outre mesure.
    Bravo en tout cas pour ce texte à double sens, l’auteur avait une belle imagination … hihihi
    Bisous Renée …

    1. Et pourtant Kprice même derrière les sensations sont bien là, suivant comment conduit le pilote, virage bien coucher et vitesse dès que possible….Je file voir chez toi. Bisousssss

  2. quand nous étions jeunes on avait une moto….et ce fut un réel plaisir de sillonner les routes…..mais il y avait moins de circulation que de nos jours…..doux mercredi

  3. Je ne suis montée que rarement à moto dans ma jeunesse et la coïncidence a voulu que je ne rencontre jamais de personnes qui en soient fans ! Mais ce poème est intéressant 🙂 je n’en connaissais aucun ! Bravo de l’avoir déniché…bisous

    1. Manou je pense que si a la base tu est fan, cela se voit. Perso fan depuis 13-14 ans j’ai souvent eu dans mon entourage du coup des motards…Dur d’en dénicher! Bisous bisous

  4. J’ai quelques photos qu’un journaliste français m’avait faite sur la route 66 avec pour arrière plan les plaines de Monument Valley. Une extase inqualifiable !
    bizz
    Pat

    1. J’imagine faire cette route mythique doit être quelque choses…des amis l’ont faite aussi. Bisous Pat j’ai toujours pas ta news tu peux regarder pourquoi?

  5. Vie de motard bien déclinée Renée. J’ai du mal à comprendre les frappadingues de la moto… Peut-être parce que mon parrain s’est tué en moto alors qu’il n’avait que 20 ans.
    Bises et bon mardi ensoleillé

  6. Je ne connaissais pas le thème car pas reçu le message de Lady, j’ai donc j’ai choisi les fleurs thème que je préfère aux motos, mais il fallait le trouver, bon après midi !

  7. et bien, dis donc, c’est moi ou il y a une deuxième lecture coquinette,à ce poème?suis montée une fois derrière mon gendre pour faire un petit tour, au grand dam de ma petite-fille qui à l’époque avait peut être 8-10 ans et trouvait que j’étais trop vieille pour faire d e la moto…donc pour moi c’est l’inconnu^^…dans une autre vie peut être!

  8. marie des vignes

    Bonjour Renée, bravo, un texte très bien écrit et qui décrit aussi très bien les sensations que l’on éprouve en moto, pas facile de trouver un texte pour ce défi bisous et bonne journée MTH

  9. Les mordus sont les mordus, concernant la moto ! ils sont très en colère ici car on va leur imposer du 80 km/h et c’est nul !
    Il y avait aussi « l’homme à la moto » d’Edith Piaf.
    Bises amicales.

  10. Bonjour,
    Un beau poème qui nous rappel quelques sensations sur la route.
    J’aime aussi son double sens.
    Et cette concentration est une belle fête.
    Bonne journée
    Bises

  11. J’ai cru que c’était un poème de ton mari du temps où il était biker !!! mdrrrr et qu’il te l’avait dédié…
    Marrant tous les sous entendus… 😉

  12. Effectivement pas facile du tout de trouver un poème pour assortir à une moto, moi je te donnerais ces quelques mots ( ancienne motarde oblige)  »
    – le sans plomb c’est ton essence qui nous fait tourner les sens …
    – Toute la semaine je t’asique et là c’est fantastique
    Et quand reviens le weekend là j’oublie toutes mes peines.
    ou, – Quand j’nets la poignée dans l’coin, tu me fais vibrer les reins .
    J’avais écris une chanson à Mimi quand nous nous sommes connus  »Ma bécanne » sur l’air d’une chanson Normande  » en Viage au loin sur la mé …
    tous gros bisous à la semaine prochaine , mais pas en moto

  13. pas facile de trouver un poème en effet, plus facile en chanson, avec Brigitte Bardot et Edith Piaf !
    En ce moment, les motards défilent pour protester contre les 80km/h
    Passe une bonne journée
    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *