Qui est-il? Pour Evy

Evy

Qui est-il?

On le voit toujours au même endroit, à la sortie de la gare.

Assis à même le sol, des chaussures éliminées, des habits fatigués sur le dos.

Un sac posé à ces coté, seul fortune qui lui reste, sans doute quelques nippes.

Impossible de lui donner un âge, son visage est tellement marqué.

Il est là digne, sans même une pancarte, ni gobelet pour l’obole.

Les passants parfois s’arrêtent pose une pièce, il hoche de la tête avec un sourire triste.

Qui est-il?

Il a du avoir un toit, une famille peut-être, un travail.

Qu’est-il arrivé à cet homme, à tous ces gens qui du jour au lendemain n’ont plus rien?

Acculés  souvent traités comme des chiens.

Regardés avec horreur, méfiance trop souvent même, avec dégoût.

Jugés sur une allure, il est vrai peu engageante qu’ils aimeraient mais, n’ont pas loisirs d’améliorer

Évités……La pauvreté pourrait-elle nous rattraper?

Qui est-il?

Le coeur se sert, pensant à ce qu’il a perdu, à ce qu’il va devoir affronter.

Le froid arrive mordant, la neige n’est plus très loin.

Pourra t-il le soir avaler un bol de soupe pour réchauffer ses os glacés.

Trouvera t-il un lit au chaud, rien n’est moins sûr, un geste de compassion un regard chaleureux?

sans-abris

Ils sont maintenant si nombreux…..Les sans abri.

 

 

 

72 réflexions sur “Qui est-il? Pour Evy”

  1. Une photo qui ne pouvait qu’attirer tes mots. Je me demande si ce calvaire de certains arrêtera un jour.Il faudrait du travail mais du travail payé ce qu’il faut ^pour pouvoir vivre. Et ce froid qui est là. Je dis parfois que j’ai tellement froid que je n’arrive pas à me réchauffer et que je me demande comment font ceux qui sont à la rue.
    Bisous Renée

    1. J’ai bien peur que ça empire au contraire, vu que les entreprises licencient à tour de bras, que la vie devient toujours plus chère contrairement au salaires….
      Aucune idée de comment ils font mais une chose est sûre en 1 ans de rue c’est comme si il vieillissait du triple, voir pire. Leur santé se dégrade vite. C’est inadmissible de dépenser des millions dans des trucs sommes toute pas important et ne pas faire en sorte que….Les gouvernement mondialement ne font pas assez alors que les gouvernant s’engraissent!!!!!!! Bisous Pimprenelle

        1. Ho….je te souhaite très bon rétablissement Chris, je pense que tu dois te ménager d’ici là alors suis bien les conseils du toubib. Bisoussssssss

  2. Ton texte est magnifique Renée et je le crains la situation des sans-abris ne va pas s’améliorer. Je trouve qu’au XXIème siècle c’est vraiment scandaleux de penser que tant de gens n’ont pas de toit, ni un logement décent, ni de quoi manger à leur faim et qu’on ne devrait laisser personne en dehors de la vie…Il y a pourtant de l’argent qui circule dans notre pays mais il ne va pas vers les bonnes personnes. Bisous et Merci pour tes mots

  3. bonjour chere Renée, heureux de te retrouver apres ma longue pause sous le soleil austral ! tres bien ton texte, quelle detresse ! etre SDF ! quelle honte à notre epoque de laisser des gens dans la rue , l’hiver est là, et eux sont toujours dehors… on nage dans l’absurdité, comment accepter qu’un footballeur puisse deposer 150 millions dans un paradis fiscal, alors que tant de gens sont dans la rue, bon weekend chere amie, grosses bises

    1. C’est, on nous dit le monde moderne René….Ravie de te retrouver j’espère (en en étant 1000/100 sûr que tu as passé d’excellents moment sur cette île paradisiaque, qui soit dit en passant a aussi ces SDF, j’en avais vu à l’époque.
      oui c’est une honte car manifestement le projet de Coluche perdure et n’est pas pret de s’arrêter alors que les gouvernements ne font eux pas grand choses! Bisous doux week-end, je suppose que Canelle et M. Chat sont heureux de te retrouver aussi….

  4. Ils sont de plus en plus nombreux et pour eux, on ne fait pas assez.
    Je déplore quand même qu’ils aient tous ces chiens qui posent beaucoup de problèmes et qu’ils boivent beaucoup.
    Il y a ici à Tarbes, un groupe un peu inquiétant.
    Je plains ceux qui vraiment ne sont pour rien dans cette malheureuse situation mais pas certains qui s’y complaisent.
    Bises et bon week-end

    1. Souvent Clara les chiens leurs sont donnés afin de les garder un peu dans la vie est ces contraintes comme une aide en quelque sorte. J’ai souvent constaté que ceux qui avait un animal s’en occupait très bien, l’animal passait en premier. Même si pour l’animal aussi, ce n’est pas une vie…Il ne faut pas que nous mélangions drogués et SDF par la perte de boulot et repère sociaux, c’est pas pareil…Oui parce que cela fait si longtemps qu’ils ont oublié la vie que nous nous menons….Bisous bisousssss
      (je t’ai fait un article pour la communauté de 100 ans pour le 9 décembre)

  5. Coucou Renée,
    Pour ton article je reste partager… car chez nous on a essayé de donner de l’aide aux SDF, malheureusement aux lieux de s’en servir à bon escient… ils se sont retrouvés encore dehors au bout de quatre ans.L’appartement était le rendez-vous des SDF. Deux d’entre eux sont dcd, il faut regarder les chose en face..Certains ne veulent pas s’en sortir…le plus grave c’est qu’ils sont de plus en plus jeune.Alors s’en doute que ma réponse ne plaira pas, mais c’est hélas une réalité.
    passe une belle soirée…bisous

    1. Arlette, certes certains sont depuis tellement longtemps dans la rue que changé leur est très très difficile, mais ce n’est pas la majorité. Ils ont plus besoin je pense d’un boulot et d’un toit, pas d’argent qui les incitent, pour pas mal d’entre eux, a acheter drogue ou alcool si ils sont dans cette dépendance…Je comprends ton point de vue, rien n’est simple. Bisousss

    1. A part offrir une pièce un sandwich voir un lit aucune idée c’est plus dans les haute sphères qu’il faut qu’enfin ça bouge! Bisous Françoise depuis Fribourg…(maman a été en France vu qu’elle habite Genève est m’as envoyé de la cancoillotte hier ça fait bien 6 mois que je n’en avais pas eu…mummmm)

    1. C’est inadmissible en tous cas que ces gens ne puissent trouvé nourriture et toit…..Les gouvernements ne font pas assez pour eux. Bisous Cardamone

  6. Bonsoir Renée,
    Je suis en colère, car on ne parle des sans-abris qu’à l’arrivée de l’hiver et encore vite fait. Ils sont de plus en plus et à peine si les passants les regardent … Ils font partie du décor et c’est dramatique, car ça ne touche plus personne … Ils ont eu une vie avant de se retrouver dans la rue, un travail, une maison, une famille ; que s’est il passé ? Pourquoi ne pas créer une association mais pas de celles qu’ont connait déjà, mais une association, une vraie, avec des gens qui les écouteraient, des gens qui les comprendraient, qui pourraient les aider mais à long terme … Un bol de soupe, un morceau de pain c’est bien, mais c’est pas suffisant … Il faudrait leur rendre leur dignité … Et faut que certaines personnes arrêtent de les regarder de haut, demain elles pourraient les rejoindre … Passe une bonne soirée, bises, Véronique

  7. Bonjour Renée,

    C’est tellement vrai mais tu le dis si bien , c’est un texte qui prend au coeur car au fur et à mesure on voit se dessiner devant nos yeux celui , voire ceux qui vivent ainsi…

    Triste réalité, ils sont de plus en plus nombreux, c’est lorsqu’il fait froid que l’on se dit que nous avons de la chance.

    Mon lus jeune fils nous a dit voir tous les jours un sans-abri,il lui donne quelques pièces en passant voire de quoi manger, il lui a souri la première fois et l’homme lui a dit merci…Il nous a ajouté, il y a des gens qui sont complètement à l’ouest il lui avait donné une boîte de petit pois…

    Bon allez je me sauve, bises d’EvaJoe

    1. Certains ne se rendent pas compte qu’ouvrir et chauffé une boite dans leur cas est impossible!!!! Pourtant ça partait sans doute d’un bon sentiment…Bisous EvaJoe en espérant que ce nombre enfin diminue ou du moins, qu’on leur trouve des abris…

  8. Bonjour Renée, j’ai vraiment aimé ton billet, tous les soirs quand je ferme les volets et que le feu brûle dans la cheminée , je me dis toujours: quelle chance tu as, et je pense à tous ces malheureux qui couchent dehors, je trouve que ce n’est pas juste, mais que puis-je faire? Bisous et bon après-midi MTH

    1. Maryse la vie en tous cas celle-ci est triste…..révoltante aussi!
      Pourrais-tu mettre ton lien blog SVP car je ne sais pas comment te trouver, et mes lecteur non plus….Merci d’avance doux week-end. Bisesssss

        1. Merci Maryse, en fait c’est lorsque tu met ton nom il y a une case prévue pour l’adresse blog….Je viens de rectifier mais, c’est bien de la mettre a chaque com. Bisous

  9. C’ est un vrai malheur que cette population totalement oubliée des médias .
    Je vais faire un rêve mais ne serait il pas bon que les riches une fois dans leur minable vie de millionnaires ou milliardaires fasse quelque chose de bien pour eux dans leur vie . Au lieu de s’ enrichir toujours plus encore et encore et ne pas savoir que faire de tout cet argent ….. Quelques robes , quelques bijoux ne seraient ils pas bien placés en les vendant au profit de ces pauvres gens ?
    Mais bon , je rêve ça c’ est sûr .
    Malheur à celui qui ne pense qu’ à son seul profit il le regrettera éternellement et ce sera tant pis et surtout trop tard pour lui .
    Gros bisous marseillais du vendredi jour du poisson ha ha ha . En plus c’ est trop bon surtout ici .
    Renée (mamiekéké).

  10. il faut se mettre dans la tête, que ce qui est simple et normal pour nous, faire un brin de toilette le matin, au chaud, se raser, prendre son petit déjeuner, ne l’ est pas pour un sans abri.
    Il y a quelque chose de révoltant de voir le luxe confronté à la misère.
    Passe une bonne journée
    Bisous

    1. Ce qui est dérangeant c’est que ce phénomène augmente suite à des licenciement entre autre, mais que rien n’est fait…..
      Ils n’ont pas, plus accès au minimum c’est pas de leurs fautes, pour autant on ne peux pas parler de luxe que d’avoir une salle de bain, c’est normal a notre époque non?….Bisous Trublion

  11. J’ai vu une femme qui quêtait avec sa petite fille.
    A 13h son Jules est venu la récupéré avec une décapotable Mercedes blanche
    ???????
    Gros bisous Renée et bon Dredi

    1. nous avons en Suisse effectivement pas mal de gens comme cela, c’est vrai (soit disant des Balkans) mais cela n’empêche pas que beaucoup de gens sont sans abris (surtout en France)…Bisous H-Il

    1. Tu as raison le sujet est trop vaste….ça va ça va on peux dire bien Christophe, j’ai a manger un toit donc de quoi se plaindre finalement. Et toi ça va???Bisoussssss

    1. Claudine Canelle, il aurait du être fait quelque chose il y a des années, mais on attends on attends……..Bisousssss
      Je pense aux logements vide que les gens ne veulent pas louer pour spéculé….par exemple…

    1. Que ce soit l’un ou l’autre c’est pareil car jamais rien n’est fait pour ces gens alors que des millions sont trouvés pour des conneries! Bisoussssss

  12. Bonjour Renée, hélas sur la pente descendante que le nombre de malheureux qui se retrouvent à vivre dans la rue ou faire les restaus du coeur… sans le sou ou avec trop peu de sous, vivre devient survivre, que Dieu nous en protège… bises

  13. J’y pensais hier soir, en regardant le thermomètre, à toutes ces personnes qui n’ont même pas un toit pour dormir …
    C’est honteux, au siècle où nous vivons !
    Pauvre coluche qui croyait que ce n’était que passager …
    Bonne fin de semaine, toujours enrhumée et avec le froid qui ne « m’arrange » pas …
    Bisoux, chère renée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *