Pour Ghislaine défi (suite 3)

29/10/2018 46 Par Renée

Souvenez-vous de ce pseudo *polar* commencé avec le le défi 73 ( http://envie2.be/defi-73-de-ghislaine/ et sa suite sur le défi 74 (…http://envie2.be/defi-de-ghislaine-74-une-suite/)

En voici donc la suite pour le défi no 76 avec les 8 mots proposés Masqué, rigueur, armée, mensonge, nocturne, éphémère, récolte, esprits,

Ainsi que la phrase imposée “La crème du gratin était là…”

Reprise de la dernière phrase :  Ce serait utopie de croire que nous nous reverrons, pourtant nos destins sont liés c’est indéniable…

Après cet épisode mouvementé, il faut quand même que je pense à remplir mon frigo qui est vide et puisque les magasins font aujourd’hui nocturne, autant en profitez.

Une fois rentrée je téléphone à mon ami Lucas. Dans l’armée depuis de nombreuse années il fréquente aussi les hauts gradés de la police. Nul doute qu’il arrivera à faire une récolte d’informations et des renseignements de première mains.

Quelques jours plus tard R.D.V avec Lucas, enfin des nouvelles. Ce qu’il m’apprend sans aucun mensonge mais derrière un visage masqué d’impassibilité au vu de la gravité des faits ne m’étonne qu’à peine, il me transmet cette bombe en toute confidentialité !

Lors d’une réception à l’Elisée où nous le savons tous n’entre pas que des anges, des dossiers ont été volés.

Mon illustre inconnu hospitaliser n’y est pas étranger puisque, il en est l’auteur.

Cet illustre inconnu n’est autre que M. XX qui, avant de donner sa démission, réussi à subtiliser des dossiers extrêmement sensibles avec intention de dévoiler à la presse et au peuple ce qui, pourrait même, faire tomber le chef d’état ainsi que tout son gouvernement.

Bien sûr Luca me demande la plus grande rigueur dans mes propos afin de ne rien laissé filtrer lors de discussions entre amis.

Il ne s’agit pas là, de banalités et il ne faut en aucun cas échauffer les esprits. La situation est explosive.

Il a aussi assisté à une réception où me dit-il toute la crème du gratin était là et où, il fut justement question de cette affaire.

M. XX avait-il cette intention par vengeance face à l’éphémère connu de sa situation au poste de conseiller du plus haut où, pris de remords tardifs mais louables devant ces magouilles ?

Impossible de savoir vu son état mais, espérons que le voile se lève enfin sans toutefois qu’une autre tentative de meurtre n’ai lieu a son encontre…En tous cas Lucas me dit qu’il est surveillé de près ce qui, me tranquillise…..

Plus qu’à espérer que Ghislaine donne des mots, utilisables pour la suite….

A bientôt.