pour Covix et Lady

Programmé déjà depuis 1 semaine en raison de l’incertitude du résultat d’intervention sur l’œil, il me fut impossible de suivre le thème, désolée pour la personne qui l’a choisi.

J’ai donc choisi cette photo (participation à scène de rue)

Derrière  le restaurant Hacienda Cliché du 9 octobre 2018

Et j’ajoute ce poème pour le mardi poésie de Lady

Une femme est l’amour, la gloire et l’espérance ;
Aux enfants qu’elle guide, à l’homme consolé,
Elle élève le cœur et calme la souffrance,
Comme un esprit des cieux sur la terre exilé.

Courbé par le travail ou par la destinée,
L’homme à sa voix s’élève et son front s’éclaircit ;
Toujours impatient dans sa course bornée,
Un sourire le dompte et son cœur s’adoucit.

Dans ce siècle de fer la gloire est incertaine :
Bien longtemps à l’attendre il faut se résigner.
Mais qui n’aimerait pas, dans sa grâce sereine,
La beauté qui la donne ou qui la fait gagner ?

   Gérard de Nerval.(1808-1855)

 

26 réflexions sur “pour Covix et Lady”

  1. Bonsoir Renée,
    J’adore de Nerval, un poème que j’aime beaucoup.
    Et bien, je ne savais pas qu’il y avait une « rue des femmes savantes » 😀
    J’espère que tu vas mieux ?
    Bonne soirée, bises, Véronique

  2. Je sens que ton oeil va numéro 1 et que tu fais aussi partie des femmes savantes ha ha ha .

    Bonne journée de mardi .

    Gros bisous marseillais .
    Renée (mamiekéké).

  3. Bonjour,
    Un choix de reine pour ce double défi, merci de ta participation.
    J’espère que tout est rentré dans l’ordre pour ton oeil.
    Bonne journée
    Bises

  4. marie des vignes

    Bonjour renée, j’espère que tiut va bien du côté de tes yeux, un bel hommage à nous les femmes avec ce poème. Bisous et bonne journée MTH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *