Poésie et scène de rue (6)

Cette semaine c’est Gazou qui a choisi le thème pour 

La douleur (ou et bataille)  J’opte pour *Douleur* de Pierre Grolier

(Recueil : Les ballades et romances 1875)

Depuis les maux de mon enfance 
J’ai supporté bien des douleurs ; 
J’ai souvent, sans verser des pleurs, 
Dit adieu, même à l’espérance.Contre la dure adversité 
Je luttais, rempli de courage ; 
Je croyais avoir en partage 
Une invincible fermeté.Et j’aimais à penser qu’une âme généreuse 
Peut braver la fortune et jamais ne plier ; 
Mais je t’ai vue hier souffrante, malheureuse, 
Et je me suis pris à pleurer.A mon regret (mais ce ne peut être un vrai regret puisque personne n’est souffrant chez nous) pas de cliché pour illustrer ce poème aussi je vous soumet un cliché pris dernièrement vers chez nous, pour de Covix
depuis le temps qu’elle était annoncée en  ce 1 février 2019, elle tombe vraiment
Mais du coup la *Scène de rue*….. est vide

58 réflexions sur “Poésie et scène de rue (6)”

  1. Ton poème est magnifique , touchant et vrai.On peut être endurant pour sa douleur mais fragile devant la douleur des autres.
    Douce soirée, bises Renée

  2. chez nous neige pa mal mais moins que l’ab derbier, le 23 puis peu le 30 puis encore un soupçon le 2 ou le 3. perso je m’habitue mais je regrette quand même le confort de la Réunion (pas de multiple couches de vêtements à mettre et défaire et l’eau à 35°! Bisous

    1. Tu m’étonnes, je regrette aussi le Sénégal mais ma foi quand le choix est fait faut pas se plaindre et s’acclimater, que faire d’autre? Bisous Cardamone

  3. Un e tres belle évocation de la douleur , les mots suffisent à la la matérialiser je préfère voir tes paysages enneigés que les affres de la douleur
    Bonne soirée
    Bisous

  4. Lu ce poème chez une autre aminaute… tant mieux côté photo Renée, mieux vaut l’image des gens heureux… ! Nous avons une huitaine des flocons, encore hier, mais là… the end… bises

    1. gens heureux…bof ça m’enchante pas la neige, j’admire quand elle est fraîche mais le lendemain si il n’y en a plus suis contente….Mais bon les enfants eux sont ravis. Bisous bisous Jill

  5. Merci pour tes photos de neige…Le poème est superbe et je l’avais oublié mais le connaissait. Ce thème est pas très drôle je trouve 🙂 On espère bien que personne ne souffre autour de nous, c’est bien vrai que je préfère de loin avoir mal moi-même. bisous et une douce journée

  6. Bonjour,
    Merci pour ce poème que je découvre et ta participation neigeuse, ma fois, il y a quand même du monde avec tous ces flocons qui tombent.
    Bonne journée
    Bises

  7. Joli poème et belles photos.
    Bon mardi, avec, hier un peu de neige fondue,
    mais maintenant, la température s’est radoucie …
    Bisoux, ma renée ♥

  8. Un très joli poème que je viens de lire sur un autre blog il y a 5 minutes.
    Des photos sont très belles, mais la neige a-t-elle fondue depuis tes prises de vues.
    Bises et bon mardi

      1. Oui ça va ma foi, toujours gras de taf……….. 😉
        la neige est toujours là ? tu dois en avoir encore toi aussi non ?

        1. tu bosses trop! Oui mais seulement sur les pelouses ça gèle dur le soir alors ça ne fond pas, comme chez toi je présume sauf que t’en as plus. Bisoussss

  9. je te dis bravo pour le choix de ce poème, très réaliste et je dis aussi Beurk pour cette neige, oh que je n’aime pas çà dan s la vraie vie!Bisous Renée^^

  10. Aujourd’ hui, la médecine fait des efforts pour calmer les douleurs, mais celles de l’ esprit sont plus récalcitrantes !
    J’ ai dans l’ idée qu’ il a neigé partout !
    Passe une bonne journée
    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *