Poésie et scène de rue (32)

05/11/2019 28 Par Renée

Même si Lady ne peut plus donner de thème en ce moment…

Pour le mardi poésie,

On peut quand même publier son son effigie,

ne laissons pas cette douce habitude perde vie

Car, il faut bien le dire nous sommes, groupies!

La Dentellière

De son voile frêle et joli la dentellière
coquette s’ est parée , et son visage heureux
a mis sur la blancheur du tulle vaporeux
un chatoyant reflet d’aurore printanière .

Elle rit de plaisir , enfant naïve et fière ;
pour sa merveille elle a des regards amoureux
et ses petites mains lisses de doigts peureux
le réseau traversé par la blonde lumière .

Elle rit , mais songeant que l’oeuvre caressée
sera demain peut être incomprise et froissée
son front , anxieux soudain , s’incline tristement .

Car l’humble jeune fille a laissé dans la trame
ou s’enroule un feston irréel et charmant
le rêve de beauté qui visite son âme. De Paul Roussolles 1903 .

Les dentellières Gruyère le 25 octobre 2019

Pour Covix j’ai choisi cette photo prise à Gruyère lors de la visite de notre ami.

  Plus de poème sur les dentellières allez ICI… où je l’ai trouvé

P.S Absente deux trois jours