Poésie et Scène de rue (16)

Info : absente des blogs jusqu’au  27 inclus (pour Pâques et maintenance sur le blog) les articles programmés seront, j’espère visibles.

Les beaux métiers
Certains veulent être marins,
D’autres ramasseurs de bruyère,
Explorateurs de souterrains,
Perceurs de trous dans le gruyère,
Cosmonautes, ou, pourquoi pas,
Goûteurs de tartes à la crème,
De chocolat et de babas :
Les beaux métiers sont ceux qu’on aime.
L’un veut nourrir un petit faon,
Apprendre aux singes l’orthographe,
Un autre bercer l’éléphant…
Moi, je veux peigner la girafe ! de Jacques Charpentreau,né aux sable d’Olones en 1928, décédé à Paris en 2016

 participation pourde Lady

et participation à De covix

P.S. Moi ce fut conductrice au transport publics de genevois de 1988- 2005

22 réflexions sur “Poésie et Scène de rue (16)”

      1. Tant que tu profite de la vraie vie c’est l’essentiel Cath…..Perso grippe et mal de rein violent donc très peu sur le net. J’aurais du fêter Pâques ailleurs mais ce fut impossible. Bisoussss

  1. Un bien beau choix, Renée ! J’♥ ! Je ne le connaissais pas alors, merci de me le faire découvrir !
    Bonne poursuite de ce mardi,
    Bisous♥

  2. Belle découverte, ce poème et son auteur.
    «  » Bon mardi avec un temps redevenu gris !
    Pluie et vent au menu …
    Me voilà chicouf mais ce fut un superbe week end.
    Gros bisoux ♥ «  »

  3. marie des vignes

    Bonjour Renée un beau métier, d’ailleurs il n’y pas de mauvais métier, le principal est de faire celui pour lequel on est fait et surtout faire un métier que l’on a choisi Bisous bonne journée MTH

  4. C’est toi sur la photo ? mdrrr
    Bizarre je t’imagine pas conductrice de bus… ; -)
    Joyeuses Pâques à toi

    1. Mais oui en 89…..Et pourtant, fallait bien travailler et surtout avoir son permis au retour de Grèce a l’époque…surtout que vendre des bijoux et souvenir comme j’ai fait pendant 7 mois c’était sympa et joli mais ça rapportait pas grand chose! Bisous

      1. Ah oui t’as fait plein de trucs toi aussi…
        Mais comment t’as atterri sur les cars ? c’est quand même pas courant, en plus pour une femme…

        1. Oui ça tu peux le dire….Parce c’était bien payer, ça me faisait passer le permis gratos surtout. Mais après j’aimais bien sauf les horaires qui eux était hyper pénible et font perdre les liens sociaux qui ne travaille pas dans la branche…Bisous Christophe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *