Poésie et scène de rue (15)

Quelques vieux toits moussus composent mon village

Vers lequel conduit seul un dur chemin pierreux

S’il faut vivre caché pour vivre un jour heureux

Il a tout ce qu’il faut pour satisfaire un sage

Il repose à l’abri de ses grands peupliers

Où la brise d’été lentement passe et chante —

Un frais ruisseau murmure à l’entour de leurs pieds

Et sous les aulnes verts tout doucement serpente.

Ne cherchez pas son nom sur les cartes routières

Si vous passez un jour sur la grand’route proche

Dédaignez son chemin et ses rudes ornières

Il n’est beau que pour moi mon village de Roche.

C’est là que j’ai vécu les jours de mon enfance 

C’est là que j’ai rêvé quand j’étais jeune encore 

C’est là que j’ai caché ma première souffrance

Mes souvenirs d’enfant sont tous dans son décor ! de Narcisse Sellier (1886-1966)

 participation pourde Lady

et participation à De covix

42 réflexions sur “Poésie et scène de rue (15)”

  1. toujours d’excellentes lectures…..pour ce qui est du musée d’Ambérieu, il y avait un enfant de 8 ans parmi 90 adultes très passionné lui aussi, et n’a rien manqué des explications…..passe une bien agréable journée

    1. C’est gentil ce com Chatdesîles merci. Bisous elle en ronronne de plaisirs enfin un chien ne ronronne pas mais c’est tout comme.

  2. Oh ! Renée : c’est super ! Tu ne pouvais mieux trouver. On croirait qu’il a été spécialement écrit pour toi par l’autreur, pour ce mardi poésie ! Jolie photo également !
    Bisous♥

  3. Une belle façon de célébrer son village de naissance . Boussières ce nom me dit quelque chose nous avons du passer pas trop loin avec ma fille quand nous sommes allés faire un petit tour l’année dernière .
    Bon mardi
    Bises

  4. Le texte est beau , mais la photo choisie est superbe ha ha ha il faut une bonne vue pour voir le nom du village , je pense que les cantonniers trouvaient l’entourage vraiment très beau et n’ont pas voulu l’abîmer ha ha ha .
    Gros bisous marseillais .
    (mamiekéké).

    1. Il ne faut pas qu’elle soit trop vue afin de ne pas attirer trop de monde. Mon village natal et un joli village que ne veut pas ressembler et rassembler une horde de vacanciers dépenaillés! Bisous Renée

  5. un joli poème– oui il n’est beau que pour lui– ses souvenirs– bien trouvé pour le thème-
    la photo- un bel accueil fleuri dans ce village –
    bisous et bon mardi- ici pluie-

  6. Bonjour,
    Merci pour ta participation bucolique, une invitation à la visite de ce bourg du Doubs.
    Et le poème se mari bien à la photo. Un auteur que je découvre.
    Bonne journée
    Bises
    Je serai absent deux semaines, je ne ferais pas de relais.

  7. Belle photo et joli poème.
    «  » Bon mardi, avec un temps gris mais doux.
    Gris dans le coeur aussi avec l’incendie de ND de Paris …
    Pour ceux qui n’ont pas compris :
    J’utilise mon smartphone pour protéger mon dos et n’avoir pas à rester assise derrière l’ordi !
    Bisous très tristes. «  »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *