Poésie et scène de rue (15)

16/04/2019 42 Par Renée

Quelques vieux toits moussus composent mon village

Vers lequel conduit seul un dur chemin pierreux

S’il faut vivre caché pour vivre un jour heureux

Il a tout ce qu’il faut pour satisfaire un sage

Il repose à l’abri de ses grands peupliers

Où la brise d’été lentement passe et chante —

Un frais ruisseau murmure à l’entour de leurs pieds

Et sous les aulnes verts tout doucement serpente.

Ne cherchez pas son nom sur les cartes routières

Si vous passez un jour sur la grand’route proche

Dédaignez son chemin et ses rudes ornières

Il n’est beau que pour moi mon village de Roche.

C’est là que j’ai vécu les jours de mon enfance 

C’est là que j’ai rêvé quand j’étais jeune encore 

C’est là que j’ai caché ma première souffrance

Mes souvenirs d’enfant sont tous dans son décor ! de Narcisse Sellier (1886-1966)

 participation pourde Lady

et participation à De covix