Poésie du mardi et Scène de rue

Le thème de poésie du Mardi est *bonheur* pour illustrer comme chaque semaine avec une photo pour scène de rue voici mon choix :

Photo prise sur le trajet des vacances en septembre 2014

 

Non, je n’ai pas besoin d’une chose à moitié,

Mais donnez-moi la terre et le ciel tout entiers.

Car les fleuves, les mers et les torrents sauvages

Sont à moi désormais, et cela sans partage…

 

Le bonheur, je le veux, mais non pas sa moitié,

Et même le malheur, je le veux tout entier.

D’une part de la vie, allons ! Je n’ai cure,

Je veux sa plénitude, elle est à ma mesure…

(Eugène Evtouchenko)

 

Pourquoi ce choix de photo avec ce poème? Vous me connaissez, j’aime prendre la route l’avion et partir a la découverte, c’est donc du bonheur.

46 réflexions sur “Poésie du mardi et Scène de rue”

  1. superbe poeme, je préfère quand meme « le bonheur en entier », au « malheur en entier » ! seuls ceux qui n’ont jamais été malheureux peuvent dire ça ! bonne journée, chere Renée, bisous

    1. je viens de rectifier sur l’autre com Dgidgi et a tout bientôt entre 16 et 18H00 je pense non…place prête mais sur le coté cette fois dans la petite rue en parallèle. Mais je surveille votre arrivée et vous guiderais au besoin. Bisous

  2. Le bonheur est une plénitude sachons le vivre et en profiter à cent pour cent et si le malheur en fait parti acceptons le aussi afin qu’il ne dure pas trop longtemps, bonne semaine bisous !

      1. des petits soucis avec ma thyroïde qui me font la vie dure… très fatigant et usant à la longue surtout que cela agit sur mon caractère ! il y a des jours pas faciles !

  3. Bonjour Renée,
    merci de cette belle participation, double qui colle bien dans les thèmes.
    Une poèsie que je découvre.
    Bonne journée
    Bises

  4. Un peu d’amour

    Le vautour est de retour
    Il cherche une copine
    Dans les collines,
    Il en aperçoit une
    En train de manger une prune,
    Mais celle-ci
    N’est ici
    Que pour un autre vautour,
    Qui, lui, aussi,
    N’est ici
    Que pour faire l’amour.
    Alors que va faire la copine ?
    Et bien, elle danse, vole et
    Pense;
    Alors que les deux vautours
    S’exhibent tour à tour
    Puis font la guerre
    Jusqu’à la tombée du jour,
    Et ce, pour le plaisir de satisfaire son désir
    De faire l’amour
    Avec la copine de toujours.

  5. Sympa ce poème qui ne dit pas les choses à moitié …
    Tellement vrai qu’il vaut mieux vivre en allant au fond des choses … de cette manière, pas de frustration de ne pas avoir été jusqu’au bout, même si tout n’est pas couronné de succès.
    J’aime beaucoup ta photo … les lignes fuyantes sont très esthétiques.
    Bisous Renée … passe une belle journée, pas à moitié 😉

  6. marie des vignes

    Coucou Renée, je profites de l’ordi pour te souhaiter une bonne journée, ,une jolie photo qui illustre le poème. Bisous MTH

  7. Hello Renée
    Pour rester « On The Road » mon bonheur sera que je puisse encore faire de la moto pendant longtemps…. Live is ride, ride is live….
    Bon Mardi
    bizz
    Pat

  8. Jolis poeme et photo… 😉 il a raison, faut être excessif pour avoir l’entier et la pureté… 😉 bon mardi Renée…

  9. mais qui ne voudrait pas le bonheur en entier, comme le dit si bien ce texte….nous sommes tous avide du vrai bonheur sans faille….mais rêvons un peu…..passe un bien doux mardi

    1. Sauf que le bonheur va de paire avec le malheur…..mais si il n’y allait pas on ne comprendrais et n’apprécierais pas le bonheur a sa juste valeur. Bisous Moqueplet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *