Poésie du mardi et Scène de rue (13)

Pour la scène de rue voici deux cliché qui représente *les beaux jours*  ici, ont le voit puisque les enfants jouent à nouveau dehors

on rencontre même un ou deux papillons….(sur le sentier de balade)

Et, je choisis ce poème de Michèle Brodowicz

Les beaux jours

A l’orée des beaux jours les mots sont de velours
En flots délicieux ils caressent les yeux
Murmures merveilleux refrains mélodieux
Les cœurs vêtus d’amour s’éveillent troubadours.

Les âmes chancellent au feu de l’étincelle
Quand se pose l’émoi sur les lèvres de soie
Un tendre baiser boit aux perles de la voix
Qu’un chant ensorcelle le soir à la chandelle.

Les regards dénudés dévoilent leur beauté
Sur le bord d’un soupir l’écume du désir
Une envie de mourir aux ciels du plaisir
Un voyage d’aimer libres et enchaînés.

Ô fabuleux destin des mains sur le satin
Cœurs en apesanteur, corps ivres de douceurs
L’écriture du Bonheur en lettres en couleurs
Déposant au matin l’amour des lendemains.

Qui en fait ma participation à poésie du mardi de Lady


50 thoughts on “Poésie du mardi et Scène de rue (13)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *