Philibert (Jill)

24/06/2020 82 Par Renée

Info : Pas eu le temps de passer vous voir hier et cela risque de se reproduire souvent quand le soleil brille! Bien que hier c’était grosse lessive production de pain, pain pita et petit pains aux lait, les petits arrivent bientôt (Ma maman avant sans doute) il faut préparer.

Chère Maîtresse Jill,

je vous demande beaucoup d’indulgence pour ce cher Philibert.

Il a été voyez -vous élevé par un cultivateur d’artichauts.

*Il y a pire me direz vous, oui mais : Il est encore puceau.

Il est loyal croyant est à décidé

pour la femme qu’il rencontrera tôt ou tard

de conserver sa virginité.

*Il y a pire me direz vous, oui mais : En réalité, fils de Fulgence,

comte Bérendourt de Saint-Avoise, gentilhomme qui fut assassiné.

Il du prendre les routes en urgence

pour échappé à L’assassin machiavélique et maléfique le Comte d’Artois

que par sa rose au cou, si jamais vous reconnaîtrez

Synopsis : Au milieu du xvie siècle, en Bretagne, dans le royaume de France, Philibert a été élevé par un cultivateur d’artichauts dont il a toujours cru être le fils. Fervent croyant, loyal et idéaliste, Philibert se pense guidé par Dieu, ne voit le mal nulle part et a décidé de conserver sa virginité pour la femme de sa vie qu’il rencontrera tôt ou tard. Un jour, son père à l’agonie lui révèle ses véritables origines : Philibert a été adopté et il est en réalité le fils de Fulgence, comte Bérendourt de Saint-Avoise, un gentilhomme. Or Fulgence a été lâchement assassiné par un Bourguignon, le comte d’Artois, maléfique et machiavélique, reconnaissable à la tache en forme de rose qu’il porte sur le cou. Philibert a été élevé dans le plus grand secret afin d’échapper au comte d’Artois. Il décide de prendre la route pour venger la mort de son véritable père. Dans une forêt, il croise Martin, « un peu voleur et un peu magicien », qui commence par le détrousser avant de devenir tacitement son valet.