Participation pour Mandrine, la magie des mots

21/10/2016 48 Par Renée

Mandrine

Avec la première phrase de la première page du livre

“ La maison des hautes falaises “

imageswz5tpcrs

de Karen Viggers Mandrine nous dit :

faites aller vos neurones. Vous avez jusque la fin du mois d’octobre.

Mon texte :

“ Il sortit de la maison sous la lumière étrange de la lune et marcha pieds nus jusqu’au bout de la rue …”

Ou allait-il, lui-même ne savait plus. Il ne se rend même pas compte qu’il est pied nu et qu’il fait froid.

Parfois il pense à quelque chose et suis cette pensée qu’il ne saurait plus décrire.

Il est difficile dans ces moments de le ramener à une certaine lucidité. Il ne reconnait alors même pas ces proches.

Depuis que cette maladie c’est déclarée, inutile d’essayé de le stopper quand la crise vient, Il sort de la maison sous la lumière étrange de la lune et marche pieds nus jusqu’au bout de la rue…..

Voici ma participation pour Mandrine, (https://mandrine6.wordpress.com/2016/10/16/nouveau-defi-de-la-magie-des-mots-et-recapitulatif/ ) inspirée par des lectures sur la maladie d’Alzheimer.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer