Pâques, pour Evy

Souvenirs qui reviennent d’une période bénie. 45 route de Thorèse à Boussières-Doubs.

 

4-5 ans chez ma grand mère paternelle, ou vivent aussi une tante et un oncle jamais mariés. Dans le lotissement à coté, mes cousins, cousines.

A pâques tous les enfants de la cités allaient chercher dans les bois le long du Doubs, des branches souples et de la mousse afin de construire l’abri pour les lapins qui ne manqueraient pas de passer pendant la messe de Pâques.

Nous placions, en forme de demi lune, en fin d’après midi du samedi de Pâques  les branches en arceaux de mois en moins grands , puis par dessus la mousse.

Le dimanche, après la messe au village en haut de Boussières, nous nous dépêchions de rentrer à la cité, afin de découvrir les offrandes. Oeufs cuits durs, en chocolats ou bonbons et même un lapin en chocolat. Quelle joie nous ressentions à découvrir nos trésors.

Il faut dire qu’en face du logis se situait, les jardins. Il était donc facile pour les aînés de nous inciter à cette jolie coutume.

De nos jours la cité dites *des papeteries* n’as plus ces beaux jardins, des places de parkings ont remplacés ces espaces verts et gourmands où, les foyers cultivaient fruits et légumes.

Pâques me fais, encore aujourd’hui, toujours penser à ces moments de bonheur.

Et quand je regarde ces images sur google Earth, je déplore l’aspect de la cité que j’avais revue il y a 2-3 ans telle qu’elle est de nos jours.

Même si les bâtiments n’on pas beaucoup changés d’aspect externe, les cours elles n’ont plus de gazon ni d’arbres. Elles semblent à mes yeux d’adulte avoir rétrécis comme peau de chagrin.

Voilà Evy, ce que m’évoque pâques et qui en fait une participation à ton défi 154.

57 réflexions sur “Pâques, pour Evy”

  1. Bonjour, C’est vrai, ce sont des souvenirs émouvants, et la gangrène du béton tue nos villages, villes après il ne faut pas s’étonner que dame nature se venge.
    Beau défi nostalgique.
    Bises

  2. Hier je n’arrivais pas à aller sur ton blog , ouf aujourd’hui ça fonctionne .
    Une belle tradition que tu nous contes là . Malheureusement les espaces verts disparaissent à grande vitesse , la voiture en effet souvent la cause , parking, route etc.. J’ai aussi le même pincement au coeur quand je vois le béton tout envahir , heureusement à Metz le maire laisse encore beaucoup de place au vert .
    Bonne journée
    Bisous

  3. Mamie en Cavale

    Pour moi c’est l’occasion de revoir mes frères et soeurs. Merci de ton sympathique récit.

  4. J’aime beaucoup retourner sur les lieux de mon enfance et à chaque fois j’ai l’impression que ceux que j’ai tant aimés occupent encore les lieux
    par ce lien si puissant que sont nos souvenirs , on avance chaque jour …

    1. On aimerait bien du coup pouvoir aussi pénétrer dans l’habitat de ce temps là, juste pour encore mieux se remémorer….Bisous bisous Rose

  5. Bonjour,
    parfois il est préférable de garder en mémoire certains lieux et surtout de ne pas y retourner justement pour ne point être déçus.
    Bonne journée

  6. Bonjour Renée me revoilà ma soeur et repartie que de bon souvenirs pour toi belle participation c’est en ligne passe une bon lundi de pâques bisous

  7. Je crois que effectivement, nos yeux d’adultes aimeraient encore revoir ce que nos yeux et nos cœurs d’enfants ont vu et vécu , mais voilà, la vie en a décidé autrement, il faut s’y faire, je crois que nous sommes tous nostalgiques de ce que nous avons appelés nos belles années.
    A très bientôt…. on parlais de vous ce midi.

    1. Nos yeux d’enfant avait un autre regard sur l’environnement et les choses que nous n’avons plus ceci explique peut-être cela….belles années et bon moments, on en est toujours un peu nostalgique non DgiDgi?
      Ha que disiez vous de mal que j’en avais les oreilles qui sifflaient????? éclat de rire
      Au fait, vous n’amenez rien OK….Bisoussssss

    1. Un peu normal Josiane enfant tous nous semble plus beau plus grand car nous avons encore les yeux de l’émerveillement…….Bisous bisous

  8. C’est un chouette souvenir tes vacances avec les cousins/cousines … A l’heure des écrans en tous genres, pas sûre qu’une telle émotion soit encore au rendez-vous …
    Merci pour ce petit coin de ta mémoire, au moins elle, elle n’est pas bétonnée 😉
    Bisous Renée, bon lundi à toi …

    1. J’y habitait à l’époque haute comme 3 pommes….Mais si mais il faut le faire avec des enfants entre 3 et 8 ans après effectivement ils deviennent trop grands. Bisous Kprice douce journée

    1. Il ne tiens qu’au parents et grands parents de les faire vivre ou revivre, voilà maintenant tu as une idée…..Bisous Séverine

  9. marie des vignes

    Bonjour Renée, j’ai adoré ce partage de ce temps béni que tu décris, je vois que comme moi, tu va chercher sur Google les photos des quartiers que nous avons connus enfant. Je ne sais pas si tu y retournes , moi, je ne peux pas, et dire pourquoi me donnerait une vilaine réputation , sache seulement que c’était dans le 9.3!!!

    1. Marie le 9.3 ne me dit rien je ne connais pas le N0 des département….a part le 25! J’y suis retournée il y a 2-3 ans j’aimerais y retourner cette année la tombe de mon père et de tous les siens est là-bas….Bisous bisouss

  10. L'Espigaou

    Merci d’avoir partagé un morceau de ta vie d’enfant avec nous.
    Chez nous c’était les cloches qui revenaient de Rome
    chargées de sujets en chocolat.
    Pour moi Paques représente aussi la robe neuve et les chaussures blanches d’été.
    Et oui en Provence Pâques est le début de l’été avec ses grosses chaleurs.
    Cette année les chaleurs sont un peu en retard ou Paques en avance.
    Je t’embrasse
    Maryse

    1. Une robe neuve pour une fillette c’est déjà le bonheur….sourire. C’est les chaleurs qui ne sont pas au RDV cette année et partout!
      Bisous Maryse douce semaine

  11. C’est une belle histoire d’enfance qui hélas ne perdur epas dans l’évolution du progres
    Béton béton !!
    Je n’ai pas de souvenirs de Paques, mes parents étant athées tous deux.

  12. Eglantine Lilas

    Instants précieux d’enfance qui restent dans nos coeurs 🙂 . Certaines fêtes laissent des empreintes très profondes…bah il nous a fallut grandir et le monde a bien changé autour de nous. Mais les enfants d’aujourd’hui regretteront sans doute aussi leur  » temps d’antant » !
    grosses bises et belle semaine à toi

    1. C’est certains Eglantine on à tous en mémoire de bons moments heureusement. Le monde change mais l’espace aussi, quand on est petit tout semble plus grand que ce ne l’est en réalité….Bisousss

  13. Bonjour, chère renée
    Merci pour le partage de ces beaux souvenirs.
    Bon début de semaine.
    Hier, le soleil a pointé le bout de son nez : et c’était pas un poisson d’avril !
    Bisoux revigorés.

    1. Quand tu me dis que ton moral va mieux je suis très contente car c’est important pour toi et pour faire face au traitement que tu as encore Dom. Bisous bisoussssss

  14. J’ aimais beaucoup aller chez mes grands parents maternels qui avaient des poules, un cochon, et des arbres fruitiers.
    Je n’ avais jamais entendu parler de cette coutume pour Pâques !
    C’ est vrai que le beton remplace de plus en plus l’ herbe !
    Passe un bon lundi de Pâques
    Bisous

    1. Eh bien tu vous tu pourras m’^me maintenant la transmettre, peut-être étais-ce que dans notre hameau je ne sais pas. Bisous Trublion douce semaine

  15. Qu’ils sont doux, les bons souvenirs d’enfance ! Mais tout a tellement changé que c’en est effrayant parfois.
    Bon lundi de Pâques, chère Renée et merci infiniment pour ta fidélité.
    Bises amicales.

    1. Les village sont devenu des dortoir de citadins en mal de campagne et donc il ont aussi amener leur mentalité avec! Bisous Clara j’espère juste que tu republiera un peu plus…au moins des news. Bonne semaine

  16. et oui c’était avant….où personne ne se prenait la tête pour des bricoles insignifiantes et où tout le monde essayait de vivre en harmonie, de beaux souvenirs….passe un agréable lundi

    1. Du au fait aussi que c’était une petite communauté ou tous se connaissait et travaillais même ensemble loin (enfin pas trop) de la ville est son agitation. Un autre monde Moqueplet. Bisousssss

Répondre à jazzy57 Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *