Musique à coeur ouvert 319. Thème du 2 octobre 2019

C’était en 1969 20 ans maintenant que ce festival à eu lieu,

il se voulait porteur d’espoir….

Image trouvée ici 

Pour revivre un peu ces instants mythiques, offrez nous des musique de ce concert pour MCO 319 du 2 octobre 2019en évitant, si possible les plus grand noms…

Organisé à White Lake , hameau de Bethel, Comté de Sullivan, dans les montagnes Catskill, dans l’État de New York, sur les terres du fermier Max Yasgur, à une cinquantaine de miles (75 kilomètres) au sud-ouest de Woodstock. C’est un des plus grands moments de l’histoire de la musique populaire, classé par le magazine Rolling Stone parmi les 50 moments qui ont changé l’histoire du rock ‘n’ roll.

Pourtant saviez vous que les dessous en sont moins glorieux puisque né à des fins commerciales?Michael Lang (producteur), jeune hippie organisateur du Miami Pop festival qui a réuni 100 000 personnes, veut tirer de la recette d’un nouveau festival les fonds suffisants à l’achat de son propre studio d’enregistrement, Media Sounds. Aidé de son voisin le chanteur et parolier Artie Kornfeld, alors vice-président de Capitol Records (aujourd’hui Laurie Records), il convainc deux jeunes entrepreneurs de la ville de New York, avec lesquels il fonde Woodstock Ventures, d’investir avec lui. John Roberts(en) et Joel Rosenman, alors âgés de 24 ans, diffusent dans le Wall Street Journal et le New York Times l’annonce suivante : « Jeunes hommes avec un capital illimité cherchent des occasions d’investissement intéressantes et des propositions d’affaire ». Allez voir un peu ma source

Image trouvée ici 

58 réflexions sur “Musique à coeur ouvert 319. Thème du 2 octobre 2019”

    1. Super je vais donc pouvoir inclure ton thème en fin d’article ce qui l’annoncera doublement voir triplement vu Melo l’annonce aussi. Merci Bisous je garde ton lien.

  1. Image culte s’il en est, on aurait tous aimé y etre, mais dans ma jeunesse, je ne sortais pas beaucoup, nos mères nous gardaient a la maison.
    mon premier concert était plus sage, Ray Charles au palais des congrés à Lyon en 1961. j’avais 18 ans !!!
    Si un jour je dois avoir le bonheur d’aller à New york, ce sera surtout pour aller à Central park, je sais je suis folle faire tout ces kilomètres pour voir un jardin.
    bonne journée
    bises

    1. Mouneluna folle certainement pas de plus ce parc est réputé. Oui nos mères étaient strict mais si je l’ai regretté jeune, je la bénis maintenant. Cela évite bien des dérives. Bisous pareil

  2. cette foule me fait peur, je ne pourrais jamais être là au milieu de tous ces gens…..il a réussi sa prestation…..passe un bien agréable venfredi

  3. comme je le dis souvent, là où il y a de l’argent à gagner, il y a toujours des profiteurs (domaine caritatif ou pas). Mais de voir toutes ces personnes heureuses est le plus important. Pas toujours facile d’être dans la foule. Bises.

  4. Un bel article ! Mais parfois quand on connait les dessous on est déçu ! Mais il ne faut pas oublier les artistes qui se sont dépensés à fond et ont donné tout leur coeur .
    Belle soirée, bises Renée

  5. bonjour chere Renée, j’en ai entendu parler comme tout le monde, mais celà ne m’a pas vraiment interessé, j’avais 42 ans à l’epoque et d’autres preoccupations pour ma famille et mon travail (trois enfants à nourrir) il y a 50 ans maintenant , et ça ne m’interesse pas plus ! je pense plus à l’avenir, qu’au passé ! je souhaite un bel avenir à mes petits enfants , dont l’ainée arrive aussi à 40 ans ! la route tourne ! mais les rave parties n’ont vraiment rien de folichon ! peut etre que je suis un vieux con pour parler ainsi ? je m’en f… !! porte toi bien chere Renée, bisous

    1. C’est vrai qu’à 40 ans et père de famille les priorités sont bien différente et plus terre à terre et c’est ma foi bien normal. Mais c’était un souffle de liberté à l’époque du moins les jeunes y croyait…Il n’en est pas rester grand chose et ces même jeunes ont vu aussi leurs priorités changés…
      ceci dit je déteste les rave mais là ce n’en était pas une…Et maintenant je ne souhaiterais plus aller dans ce genre de grand concert mais à l’époque si j’avais pu ……je n’avais que 16 ans. Bisous René c’est pas parce qu’on prend de l’âge qu’on devient con loin de là, on a juste d’autres intérêts..

  6. Tout un symbole qui a marqué les esprits, et la mode musicale… Je n’ai jamais couru après ce genre de concert, mais je m’en souviens comme un temps fort (j’avais 18 ans).

    1. Tu avais 2 de plus que moi tu t’en souviens donc mieux car plus apte à en comprendre la signification. Perso c’est vague juste que les parents faisait de gorges chaudes du soit disant dévergondage des jeunes lors de ce concert, ce qui me faisait bien rire n’y voyant que de la liberté et un gros pieds de nez à la moral….J’aurais bien aimé y être. Bisous ABC

    1. Pas toutes mais c’est le genre d’événement qui m’avait bien attirée….surtout a 16 ans on se croit déjà bien grand…rire. Bisous Brigitte

    1. Quelle âge avait tu en 1969 Béa….perso j’en avais 16 et je t’assure que si j’avais pu foule bruit ne m’aurait pas dérangée à l’époque. Aujourd’hui c’est différent on vieillit et on supporte moins bien…Quoique certains trucs valent le coup. Bisous bisous

  7. De tous temps des gens ont voulu tirer parti des enthousiasmes de la jeunesse et il est bien évident que ce gigantesque concert en plein air qui nous a tous fait rêver en son temps, et qui a changé en effet l’image du rock, donner envie de plus de liberté de moeurs et autre 🙂 n’était pas né spontanément, et qu’il y avait eu des organisateurs philanthropes…Merci pour cette belle participation. Bisous et une belle journée

    1. rassembler autant de gens demande une sacré organisation c’est un travail mais c’est clair qu’à la base l’idée n’était pas si désintéressée….Mais vu l’ampleur et le message que ça à véhiculer plus personne n’y a vu a redire. ceci dit ça a du être grandiose…On ne refait plus ce genre de manifestation/mouvement de nos jours même les plus grands.
      Manou ce n’est que l’annonce du thème pas la participation qui n’est que mercredi prochain. Bisous

  8. en voilà un thème que j’aime particulièrement !! quel plaisir de redécouvrir et d’écouter, de réécouter tous ces groupes ou interprètes mythiques de l’époque que je n’ai jamais arrêté d’écouter d’ailleurs ! bises

    1. C’était une belle période comme on en fait plus…Me voilà qui radote comme une vieille sur le bon vieux temps. pfff…Bisous Murielle

    1. T’aurais aimé en être toi? Moi oui mais à 16 ans la mère me laissait même pas sortir chez nous! (d’ou mes fugues d’ailleurs rire) Bisous Christophe fait ventu et frais

      1. Ah oui je t’imagine bien fuguer pour voir des garçons !!!! mdrrr avoue !!!! 😉
        En être pourquoi pas… mais avec la météo pourrie qu’ils ont eu……………. rires ;-)))
        Belle fin de semaine ventue à toi alors… 🙂

        1. Mais non pas que…..MDR…être comme tous les jeunes seulement!
          Mais quand t’est jeune tu te fiche de Dame météo c’est l’ambiance qui compte…..
          Je pense que chez toi c’est pareil non? Bisous a toi aussi belle fin de semaine

          1. « Pas que », je crains le pire pour le reste alors !!! mdrrrrrrrrrrrrrr
            Oui drôle de météo ici, des giboulées d’automne comme tu dis ! 😉

            1. Mais non te l’ai dit voulait juste sortir avec mes copains copines m’amuser aller en boum (oui on disait comme ça à l’époque) mais la mama me surveillait et enfermait bien trop donc moi je prenais la clé des champs…normal!
              Allez bisous bisous

  9. Il ne doit pas exister grand chose des créations et activités humaines, qui n’ aient pas de rapport avec le pognon !
    J’ entendais l’ argent que récoltaient certains DJ, c’ est à peine croyable
    Je regrette quand à moi que la musique classique n’ ait plus sa place sur les médias comme par le passé !
    Woodstock me fait penser aux rave-parties, et franchement je n’ aimerais pas m’ y trouver, ni que mes enfants les fréquentent
    Passe une bonne journée
    Bisous

    1. C’était quand même un concert auquel bien des jeunes aurait aimé participer (dont moi) tout comme celui de l’île de Wight qui ne ressemble en rien au rave-party je trouve Trublion, a ceux-ci il y avait une magie une liberté que n’ont pas les raves…Enfin c’est un avis perso. je n’aimerais pas que mes gosses fréquente trop les raves par contre ce genre d’événement me déragerait moins. Mais peut-être que je dis cela n’y étant pas confrontée. Bisous

  10. C’est noté Renée. Malheureusement je n’ai jamais eu l’occasion de traverser l’Atlantique pour assister à ce concert, mais en 1970 je me suis rattrapée en traversant la manche pour assister au concert de l’île de Wight, le Woodstock européen.
    Bises et bon jeudi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *