lectures de juin

01/07/2020 74 Par Renée

INFO : je suis descendue à Genève voir ma maman, je suis absente au moins dimanche 5 juillet! On se retrouve le lundi 6. A bientôt.

 

Temps du bilan des lectures du mois qui fut, a près égal au autres. Commençons avec deux polars, a bas prix mais, attrayants.

 

 

Qui est le mort ? de J.A. Flanigham

Le premier détective d’Angleterre, le célèbre Dick REUTEL, s’ennuie de sa vie tranquille que l’aventure fuit depuis des mois.

Un article de journal annonçant qu’une prime est offerte pour la capture de Diamond Rob, un dangereux et audacieux cambrioleur spécialisé dans les bijoux, lui donne l’espoir de rompre la monotonie quotidienne. D’autant que le matin même, une lettre d’un ami inspecteur de police du sud de la France lui apprend que la présence du fameux bandit a été confirmée aux alentours de Nice…

 

 

 

L’alibi d’ Alfred Mortier

L’inspecteur MICANEL alias l’inspecteur MIC, jeune policier parisien talentueux, est chargé d’enquêter sur l’assassinat d’un vieil homme riche retrouvé étranglé au matin dans sa chambre. Les premières constatations font état d’un meurtre crapuleux. Pour autant, l’inspecteur MIC ne peut se départir d’une intuition qui lui souffle que la scène de crime a été maquillée.

S’il ne s’agit pas d’un vol par opportunité qui a mal tourné, le seul suspect à qui bénéficierait la disparition du notable est son neveu.

Mais celui-ci a un alibi parfait… trop ??

 

 

Puis un roman qui m’as beaucoup plu ……L’aile des vierges de  Laurence Peyrin

Doit-on trahir ses convictions et ses rêves pour un peu de bonheur?L’extraordinaire destin d’une femme libre.

Angleterre, avril 1946. La jeune femme qui remonte l’allée de Sheperd House, majestueux manoir du Kent, a le coeur lourd.
Car aujourd’hui, Maggie Fuller, jeune veuve au fort caractère, petite-fille d’une des premières suffragettes,
fille d’une sage-femme féministe, entre au service des très riches Lyon-Thorpe.
Elle qui rêvait de partir en Amérique et de devenir médecin va s’installer dans une chambre de bonne.
Intégrer la petite armée de domestiques semblant vivre encore au siècle précédent n’est pas chose aisée pour cette jeune femme cultivée et émancipée.
Mais Maggie va bientôt découvrir qu’elle n’est pas seule à se sentir prise au piège à Sheperd House et que,
contre toute attente, son douloureux échec sera le début d’un long chemin passionnel vers la liberté.

 

Une fille parfaite de Mary Kubica

  « Je la suis depuis plusieurs jours. Je sais où elle fait ses courses, où elle travaille. Je ne connais pas la couleur de ses yeux, l’intensité de son regard quand elle a peur. Mais je le saurai bientôt. »
Incapable de dire non au séduisant et énigmatique inconnu qu’elle vient de rencontrer dans un bar, Mia Dennett, jeune héritière d’une des familles les plus en vue de Chicago,  accepte de le suivre jusqu’à chez lui. Sans savoir qu’elle a commis une grave erreur. Et qu’après ce soir-là rien, jamais,  ne sera plus comme avant.
Excellentissime les paroles de fin m’on laissé sans voix! 

 

 

Hot Love l’intégrale de Cécile Chomin

Ils se détestent… pour mieux s’aimer Découvrez la vie d’un groupe d’amis aussi drôles et attachants que fous. Au programme : des disputes, des rencontres, les préparatifs de deux mariages, l’écriture d’un roman, des vacances paradisiaques sous les tropiques, des cohabitations forcées, des secrets inavoués, un chat voleur de culotte, un directeur d’hôtel névrosé, une meilleure amie givrée et surtout… de l’amour et de la bonne humeur !
Ressentis : Trois romans, trois happy ends mais,  des fous rires garantis sur ces quelques 1600 pages (nombre sur la liseuse en réalité 752)
Le Dali noir de Yves Carchon (Auteur que j’ai trouvé sur le blog de Bernie)
À Montparnasse, aux tous débuts des années 20, Matisse, Dali et Picasso inventent l’art moderne. Flora, muse et modèle, se jette à corps perdu dans ce monde fécond, où création, passions et liberté de moeurs mènent la danse. Sept décennies plus tard, assignée à Collioure à la Résidence des Oiseaux, la même Flora appelle Fragoni à la rescousse pour retrouver une toile qu’on lui a dérobée… S’ensuit une traque mouvementée en Catalogne du nord, entre Céret et Cadaqués, où Fragoni lui-même devra se coltiner son passé. Mais il n’est pas au bout de ses surprises… Du résultat de son enquête dépend – pas moins – le sort de la planète
J’ai encore deux bouquin à lire de cet auteur et j’ai bien aimé ce 1er……
Passons maintenant au dernier roman  de *Séverine Vallon*  notre amie blogueuse et, écrivaine
Une gifle est ça repart

Une famille, une mère au foyer, un père routier, une enfant de six ans… Une famille comme tant d’autres, heureuse, mais dans la routine du quotidien, jusqu’à ce qu’une invitée inattendue s’immisce petit à petit dans leur vie.

La violence, d’abord discrète, prend progressivement une place importante dans cette famille jusqu’au jour où un drame fait basculer l’existence de chacun.

Il aborde un sujet qui malheureusement est, et sera toujours d’actualité. Je n’ai pas envie de dévoiler l’histoire mais, elle traite d’un sujet douloureux qui peut, ruiner une enfance…..Je vous encourage à le lire, car en plus on est étonné!