lectures d’avril

 

Présentés, dans l’ordre de lecture,

Je t’aime de Barbara Abel

Après un divorce difficile, Maude rencontre le grand amour. Un homme dont la fille, Alice, lui mène hélas une guerre au quotidien.
Lorsqu’elle découvre l’adolescente en train de fumer du cannabis dans sa chambre, celle-ci la supplie de ne rien dire à son père. Maude voit là l’occasion parfaite d’apaiser les tensions au sein de sa famille recomposée.
Après tout, que feriez-vous à sa place ?
Prenez les mêmes six mois plus tard. Ajoutez Nicole et Solange, deux femmes dont les vies vont être pulvérisées le jour où l’addiction d’Alice provoque un accident… mortel.
N’oubliez pas le père, qui comprend que sa fille se drogue et que sa compagne était au courant.
Ceci n’est pas exactement une histoire d’amour, même si l’influence qu’il va exercer sur les héros de ce roman est capitale. Autant d’hommes et de femmes dont les routes vont se croiser au gré de leur façon d’aimer parfois, de haïr souvent.

 

Rouge sont les roses, James Patterson

Dissimulée sous un masque de Bill Clinton, Brianne Parker ressort de la Citybank son butin à la main. De l’autre côté de la ville, la famille de la directrice de la banque est froidement abattue par son complice. Mais pourquoi ? Certain que la série de braquages qui s’abat sur Washington n’est pas l’œuvre de simples voleurs, Alex Cross décide de prendre en main cette nouvelle enquête quitte à voir s’éloigner la femme qu’il aime. Mais celui qui se fait appeler Le Cerveau multiplie les attaques et prend un malin plaisir à brouiller les pistes…

 

 

 

La liste de Florian Dennisson

Quatre noms sur une liste. Quatre victimes introuvables. Comment les identifier et briser le silence ? L’adjudant Maxime Monceau, spécialiste du langage non verbal, se voit chargé d’enquêter sur une affaire mystérieuse qui met la Brigade de recherches dans une impasse. Un homme étrange s’est présenté de lui-même à la gendarmerie pour s’accuser d’assassinat. Problème, hormis une unique phrase qu’il psalmodie en boucle, l’inconnu reste totalement muet sur son identité et les raisons qui l’ont poussé à l’acte. L’horloge tourne et, sans constatations ni victimes, ce suspect pourrait se retrouver en liberté et continuer sa folie meurtrière. Un tueur sans nom surgi de nulle part, des victimes invisibles et une seule piste à laquelle se raccrocher : une liste.

 

 

Miss Rabat joie de  Florence Dalbes Gleyzes

Madame, Monsieur,
Je m’appelle Julie Julot, j’ai presque quatorze ans, je suis bouddhiste et végétarienne. Ne vous laissez pas abuser par mon jeune âge, vous avez entre les mains LE livre de l’année. Vous constaterez qu’il est fort bien écrit, très, très drôle (bien plus que certains, à mon avis) et très intéressant, en toute humilité (j’en manquerais un peu, selon mamie).
Vous y trouverez une histoire d’amour, qui ne me concerne pas, fort heureusement, des drames qui me touchent, malheureusement, des batailles presque sanglantes, de la magie, de l’amitié (avec des filles portant des prénoms suspects), des proverbes intergalactiques, des personnages un peu louches et des adultes pas toujours très conciliants (ce doit être l’âge qui veut ça) avec des métiers pas très sains (je pense à mes parents).
Au départ, je ne voulais rien raconter de particulier, si ce n’est ma vie, mais j’ai réussi à me fabriquer une ennemie, La Pintade, et deux buts : obtenir des repas végétariens à la cantine du collège et écrire ce livre que vous avez entre les mains. Vous comprenez bien que l’ennemie a tout fait pour empêcher la réalisation d’un des deux buts, mais je suis très tenace et je suis bien décidée à obtenir ce que je veux. C’est INDISPENSABLE… Surtout que je dois quitter le collège, qui est, une perte évidente de temps pour devenir un être parfait. Amusant délire qui nous plonge dans les affres d’une ado…sans plus

Plus deux d’à peine 40 pages

Le livre perdu de Lhattie Haniel

De nos jours (ou pas !)

C’est en ouvrant ce livre que tout commença…

C’est aussi en ouvrant ce livre que ma vie changea indéniablement…

Pourtant, rien ne me prédestinait à en lire le moindre mot, car mon esprit fermé n’avait plus aucun désir de voyager.

Mais il y a parfois des choses qui arrivent sans que le moindre contrôle humain intervienne… ou si peu…

20 pages à peine consacré au titre à proprement parler! Sans intérêt sujet étrange

Le danseur mondain Claude Ascain

Un homme aux yeux pénétrants, au visage énergique, quitta le taxi, paya rapidement et s’engouffra dans le hall de marbre blanc, du « Marvel » le grand palace des Champs-Élysées.

Un portier, doré sur toutes les coutures, s’avança, interrogateur. L’arrivant jeta avec brièveté : — Inspecteur Gaspin. On m’attend.

— Ah ! Parfaitement, monsieur l’Inspecteur… Par ici.

Le policier franchit un couloir aux murs tendus de rouge orné d’un tapis rouge également. Le portier avait spécifié que le bureau du directeur était à droite, première porte. Petit polar vite lu ça passe un moment

 

Renée

Née à Besançon j'ai vécu dans plusieurs pays (Grèce-Allemagne-Australie-Chypre-Kenya-Sénégal, mais, principalement la Suisse ou j'ai grandi. J'aime les voyages lire et la musique. La nature me touche et j'aime beaucoup les animaux. J'ai un chien, une petite Yorkshire de 10 ans. Chipie la bien nommée.

66 commentaires sur “lectures d’avril

  1. c’est super cette page que tu fais chaque mois de tes lectures, chacun peut y piocher 🙂
    J’avais mis de coté lecture et écriture , j’avais un peu la tête dans du coton, je vais m’y remettre !
    bisous

    1. Eglantine on est tous un peu déboussoler avec ce qui arrive mais comme va falloir en prendre son partis autant se secouer…rire. Bisous bisous

  2. Tu as lu beaucoup de livres en avril. Avec le confinement je lis sur ma tablette grâce à la médiathèque sur internet. Vivement que la médiathèque rouvre.
    Bises

      1. Mon voisin s’est fait agresser un dimanche matin dans un endroit calme. Heureusement l’agresseur s’est sauvé. Et il a prévenu la police qui a promis de faire des patrouilles.

  3. Des gourmandises littéraires, voilà ce que m’inspire ton billet, tu nous donnes sacrément envie!
    On a faim de lecture , envie de suspense et d’émotions ardentes… merci à toi Renée
    Belles pensées pour toi, bon courage à nous tous
    Bisous
    Cendrine

    1. Alors lis lis jusqu’à plus soif quoique si ça te donne faim ça va pas calmer vu que t’as pas soif…..rire. Bisous Cendrine doux weekend

  4. Quelle belle présentation de tes lectures, Renée !
    J’aimerais bien lire autant que toi, tu sais mais cela m’est vraiment impossible !
    Je t’envie !!!
    Bonne soirée de ce samedi et doux dimanche !
    Bisous♥

      1. J’♥ mon travail, tu sais, Renée. C’est plus que je mets beaucoup de temps sur les blogs mais que veux-tu, cela aussi, j’♥ !
        Bonne soirée,
        Bisous 😀

    1. C’est déjà mieux que rien de lire le soir (ce que je fais avec tous ces livres) et au moins tu t’endors vite…Tant mieux su minou va bien caresse a lui. Merci de la visite bon après midi.

  5. Bonjour Renée,
    Tu as bien et beaucoup lu en avril, dis donc.
    Tous ces livres sont tentants, mais j’avoue être plus tenté par « La liste », dont l’histoire me semble, à première vue, teintée de biens des mystères…
    Bises et bonne fin de journée à toi.
    Fabrice

  6. Merci Renée pour cette présentation de tes lectures . En attendant que les médiathèques ouvrent à nouveau , j’ai récupéré quelques livres qu’une voisine m’a donnés , je découvre des littératures étrangères .
    Je note le premier livre
    Bon week – end
    Bises

  7. .. je retiens le 1er titre, il va s’ajouter à ma longue liste que je prendrai dès l’ouverture de la bibliothèque.
    Bises du jour
    Mireille du sablon

  8. Merci…bien noté tes propositions chere Renée, j’ai un faible pour les thrillers, je choisirai james Patterson, porte toi bien amitiés et bises

    1. Christophe et toi ça va comment?
      je fais les soins mais un peu moins mal quand même, on verra vendredi si c’est bon ou pas. Bisous doux weekend

      1. Ça roule ma foi pour moi… Et toi ça va mieux aujourd’hui ?
        En brosse à dents franchement oui les électriques c’est nickel, tu sens les dents bien propres et ça coûte pas si cher… Moi j’aime un peu mieux les rotatives mais des fois les soniques sont plus efficaces faut avoir les 2…
        Bon weekend à toi Renée

        1. Une bonne c’est quand même vers 50 est après ça saute à 140 pour les meilleurs j’attends encore un peu car d’abord on soigne…Bisous Christophe pareil à toi

  9. J’ai lu le premier roman que tu présentes, et je l’avais chroniqué sur mon blog. C’est un livre que j’avais beaucoup aimé. Je lirais bien du côté des macarons

  10. Tu as beaucoup lu ! J’ai noté le Barbara Abel depuis lontemps parce que je n’en ai lu que des critiques très positives sur le net ! Merci pour ces idées de lecture

  11. Tu en lis plus en un mois que moi en un an…. je sais, je préfère écrire… mais lire, ça n’a jamais été mon fort, comme quoi… Merci Renée…. rouge sont les roses aura ma préférence, bon W-E, bises

  12. tu lisais déjà beaucoup, le confinement n’y change rien !
    Ce qui est sur , c’ est que rien qu’à en lire le résumé, miss rabat-joie m’énerve !
    Passe une bonne journée
    Bisous

  13. decision difficile ! Ou la fille continue à faire la guerre mais on lui sauve la santé. Ou la guerre s’arrête, mais son avenir avec le cannabis risque d’être perturbé ? L’ultimatum qu’elle ne recommence pas avec sa fumette alors !
    Bon Week end
    bizz

  14. Bon weekend Renée,je vois que tu lis beaucoup. En ce moment je lis Seine,mythes et légendes,que mon amoureux m’avait offert. À 400 km de chez moi et en zone rouge on n’est pas prêt de se retrouver…

  15. Merci pour ces bons conseils.
    Tu es plus courageuse que moi mais je dois aussi faire gaffe à mes yeux …
    Coucou rapide avec mon tél pour te souhaiter un bon week end !
    Mon ordi refuse de démarrer …
    S’est mis en confinement, lui aussi. Pfff
    Gros bisoux, ma renée ♥

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *