Lecture en Février

Livre gratuit sur mon site d’achat Bel-Ami de Guy de Maupassant publié en 1885. L’action se déroule à Paris au xixe siècle, en pleine Révolution industrielle. Ce roman, retrace l’ascension sociale de Georges Duroy, homme ambitieux et séducteur (arriviste – opportuniste), employé au bureau des chemins de fer du Nord, parvenu au sommet de la pyramide sociale parisienne grâce à ses maîtresses et au journalisme. Sur fond de politique coloniale, Maupassant décrit les liens étroits entre le capitalisme, la politique, la presse mais aussi l’influence des femmes, privées de vie politique 

depuis le code Napoléon et qui œuvrent dans l’ombre pour éduquer et conseiller. Les thèmes sont éternels : le sexe, l’argent et le pouvoir. L’œuvre se présente comme une petite monographie de la presse parisienne dans la mesure où Maupassant fait implicitement part de son expérience de reporter. Ainsi l’ascension de Georges Duroy peut être une allégorie de la propre ascension de Maupassant. Extrait : Quand ils pénétrèrent dans la salle de bal, elle se serra contre lui, effrayée et contente, regardant d’un œil ravi les filles et les souteneurs et, de temps en temps, comme pour se rassurer contre un danger possible, elle disait, en apercevant un municipal grave et immobile : « Voilà un agent qui a l’air solide. » Au bout d’un quart d’heure, elle en eut assez, et il la reconduisit chez elle. Alors commença une série d’excursions dans tous les endroits louches où s’amuse le peuple ; et Duroy découvrit dans sa maîtresse un goût passion

Livre pris dans la cassette à livre vers chez moi Bois d’ébène de Frank G. Slaugther :

Ceci est un roman. C’est une histoire et non de l’Histoire. L’auteur ne présente donc pas d’excuses aux érudits s’il a choisi de télescoper certains événements en Floride espagnole, sur l’île Amélie et dans la ville de Fernandina, pendant l’année 1817. Toutefois, les motifs d’abord, puis la conduite effective de la bizarre invasion de Gregor Mac Gregor (et les régimes plus sinistres de Jared Irwin et Luis Aury qui lui succédèrent) surgissent directement des chroniques de cette année turbulente. Les trois aventuriers qui viennent d’être nommés figurent comme acteurs dans le cadre général de BOIS D’EBENE. Mais tous les autres personnages de la distribution sont imaginaires. Et, s’ils présentent une ressemblance avec certaines personnes ayant vécu à cette époque, c’est coïncidence toute fortuite. J’ai plongé avec délice dans ce vieux, vieux livre même si je réprouve totalement la traite des noirs….

né pour ce vagabondage d’étudiants en goguette. Un livre savoureux…

 

L’Effet Domino de François Baranger:
Paris, 1907. Un mystérieux « tueur à répétition » fait trembler la capitale en s’attaquant à l’entourage de personnalités célèbres et aux policiers qui enquêtent sur son cas. En plus de la terreur, il sème derrière lui de curieux symboles ésotériques et, dans la gorge de ses victimes, un domino double. La presse accuse « Double Six », un ancien bagnard au torse tatoué, dont la rumeur dit qu’il aurait plusieurs vies.
Le préfet Lépine confie l’affaire à l’inspecteur Lacinière, un Rennais sans attaches ni famille, qui monte une petite équipe constituée d’une jeune femme noble aux élans féministes et d’un jeune agent qui n’a pas froid aux yeux. Lacinière est convaincu que Double Six n’est pas le coupable. Pour le prouver, il doit retrouver sa trace entre chien et loup, dans le Paris du début du XXe siècle, et résoudre les énigmes que le véritable tueur élabore à son intention...Pas mal du tout prenant


Prends-moi contre toi
: Ana Scott :
Quand les opposés s’attirent ou s’enflamment ! Jake et Leemon n’ont pas osé s’avouer leurs sentiments enfants, et quand ils se retrouvent par hasard 20 ans plus tard, c’est un cataclysme ! Alors qu’ils sont férocement attirés l’un par l’autre, ils doivent réfréner leurs fantasmes car ce n’est pas le moment : Jake est le nouveau chef de Leemon, pâtissière de son état. Mais surtout, Jake est aussi arrogant que Leemon est fantasque, ça promet ! *** Sans que je m’y attende, Jake attrape mes cuisses et me hisse sur le plan de travail. La situation échappe totalement à mon contrôle. Sa respiration se fait erratique et ses mains parcourent mes cuisses nues sous ma jupe. Je devrais lui demander d’arrêter, pourtant je n’en ai aucune envie. J’ai chaud, j’ai soif de lui, soif de connaître le goût de ses lèvres et de sa peau sur ma langue. Je veux le sentir, toujours plus près de moi. Sentir sa peau nue contre la mienne. Sentir la sensation de lui en moi. Et puis, trop tôt, trop vite, il s’écarte de moi. – Je suis désolé… s’excuse-t-il en s’éloignant. Je n’ai pas le temps de réaliser que la porte de la cuisine claque de nouveau.

Ça commence à la cuisine avec grand-mère est ça continue…..bien différemment, quelque peu érotique sans être choquant, malgré la couverture. Du moins à mes yeux.

 

Un livre de notre amie Violette L’énigme de Katia

La veille de Noël, Katia Verdier, la maîtresse de maison, s’écroule. Le poison était-il dans la coupe de champagne ? Toute la famille est consternée et affolée. Le commissaire Francis Monnier, qui mène l’enquête, est étrangement troublé par ce décès. Meurtre ? Suicide ? Criminologue, Katia s’intéressait aux narcotrafiquants, aux proxénètes et aux pédophiles. Quel rôle son mari joue-t-il dans cette affaire ? C’est la surprise au centre médico-légal. Le voyage à Prague et la conférence à Collioure ont eu une grande importance pour l’héroïne du roman, tout aussi important que son passage sur Internet. Romantique et sensible, en contradiction avec son métier, avait-elle baissé sa garde ?

Très bon roman, seul bémol dur à lire sur ma liseuse malgré les nombreux essais pour adapter l’écriture, le format. Les chapitres se plaçaient en bas droite je devais les déplacer, tourner la page me ramenais à la fin de page beaucoup de blanc entre les chapitres. Du coup la lecture était perturbée ça m’a bien ennuyé mais ce ‘est certes pas la faute à Violette.


J’ai couru vers le Nil de Alaa El Aswany
À travers les péripéties politiques et intimes d’une palette de personnages tous liés les uns aux autres, du chauffeur au haut gradé, de la domestique musulmane au bourgeois copte, El Aswany livre le roman de la révolution égyptienne, une mosaïque de voix dissidentes ou fidèles au régime, de lâchetés ordinaires et d’engagements héroïques.

Bien aimé sans plus, trop de référence à la religion comme Que Jésus, Notre-Seigneur, soit glorifié. 

 

Voilà c’est tout pour ce mois.

 

 

 

Renée

Née à Besançon j'ai vécu dans plusieurs pays (Grèce-Allemagne-Australie-Chypre-Kenya-Sénégal, mais, principalement la Suisse ou j'ai grandi. J'aime les voyages lire et la musique. La nature me touche et j'aime beaucoup les animaux. J'ai un chien, une petite Yorkshire de 10 ans. Chipie la bien nommée.

62 commentaires sur “Lecture en Février

  1. merci pour tes idées lecture, j’avoue en connaitre certaines mais pas d’autres, je note. pardon pour les notifications intempestives, mais je ne comprends pas tout ces derniers temps sur OB. bises.celine

  2. voilà un bien joli choix de lecture….bravo de parler de ces livres qui doivent mériter aussi un peu d’attention….passe une bien douce journée

  3. Bonsoir renée, je connais les deux premiers, je vois que tu as beaucoup lu, c’est bien agréable, j’ai fini ce soir un livre , je me suis accrochée au début mais après j’ai voulu finir, en ce moment je ne sais pas ce que j’ai , la plupart des livres que je lis se passent en Australie. Bisous bonne soirée MTH

    1. Encore pas mal d’insomnies aussi béa d’ou la quantité……c’est en train de redevenir un peu à la normale…pourvu que ça dure. Bisous doux weekend

  4. C’est beaucoup de lecture cela! Merci de nous en parler. Ces temps-ci, je lis plutôt des revues en rapport avec mes passions (crochet, photographie, peinture). Et j’ai toute une liste de livres recommandés…! Bises et belle fin de semaine !

    1. Avant de dormir je ne me vois pas lire un truc sur le croche je ne pourrais pas dormir du coup…déjà que j’ai des insomnies d’ou, la quantité que j’arrive à lire….Chacun son truc en fait…Bisous Cléo doux weeekend

  5. bonjour chere Renée, bravo pour tes lectures, je vois que tu t’es mis à la liseuse ! je reconnais le format du site d’achat pour Bel Ami, je viens de le charger ! je connaissais , mais j’aimerais le relire, les autre je ne connais pas, je note, merci bonne fin de semaine, bises

    1. Oui ça fait un moment déjà mais j’avoue avoir eu de la peine au début tant le livre papier me plaisait et me plait toujours, c’est surtout question confort de lecture le soir qui m’y a incitée..J’espère que ceux que tu lira de la liste te plairont…Bonne lecture et doux weekend René bisous

  6. Merci de partager tes lectures du mois, j’ai noté quelques références qui devraient me plaire.
    Je te souhaite un très bon week-end Renée, bisous.
    Lylou

  7. Je viens d’acheter « les fiancés de l’hiver  » je ne sais pas combien de temps je vais mettre à le lire car je lis que de temps en temps ,je viens d e finir le rai prix de Marie » j’ai mis du temps !bon week-end bisous

  8. Je connais les deux premiers lus il y a un certain temps déjà , mais ils ont été bien appréciés . Je note « l’effet domino » tu sembles l’avoir particulièrement aimé . Pour l’instant je termine un livre d’une amie de ma fille , un roman fascinant où deux univers parallèles sont fréquentés par la narratrice .
    Bon vendredi
    Bises

  9. Que de belles lectures, après c’est normal de ne pas tout aimer mais l’important est de passer aussi de bons moments et de découvrir d’autres univers ! bisous et un doux week-end

    1. Manou le but quand on choisit un livre et quand même qu’il plaise…
      Ceci dit essayer de sortir de sa zone est bien ça ouvre l’esprit…Bisous doux weekend aussi.

  10. Je vois que comme moi tu es une grande lectrice.
    Bel ami je l’ai lu il y a très longtemps.
    Les autres je les notes.
    Merci de nous donner tes appréciations.
    Passe une belle journée.
    Je t’embrasse.
    Maryse

      1. Moi j’ai jamais aimé les romans, j’arrive pas à rentrer dedans, je décroche, ça m’intéresse pas au final….
        Je lis surtout des livres instructifs, qui me permettent d’apprendre des choses, et de me coucher moins bête le soir que ce que je me suis levé ! 😉

        1. Une bonne manière de s’instruire c’est juste mais certain doivent empêcher de dormir non?
          En tous cas pour s’évader ton genre de lecture ne s’y prête pas tant…en définitive c’est ce que je recherche dans un livre, mais il faut avouer qu’effectivement niveau culture générale ton genre est mieux…Bisous Christophe doux weekend et cette cuisine c’est fini?

          1. C’est sûr que si tu préfères les livres cochons pour dormir……….. mdrrrrr remarque t’as pas tort !!! ça te donne des idées à pratiquer avec ton homme le soir ! mdrrrrr
            oui cuisine finie… 😉 ici sortie sous la pluie avec le toutou… 😉

            1. Pour dormir…heu si ça donne des idées adieu le sommeil!
              Cool tu me montrera la cuisine finie? Pauvre toutou…remarque hier soir à la dernière balade suis rentrée trempée comem une souche chipie en avait même rétréci presque LOL….Bisous sous le soleil aujourd’hui

              1. Je te l’avais montré il me semble déjà, je n’ai pas fait d’autre photo depuis… 😉 non t’avais rien eu ?

  11. Bonjour,

    Un mois riche quand même en lectures !
    J’en ai lu aucun mais il faudrait que je lise « Bel-ami » un jour 😉
    Bonne journée, à bientôt !

    1. Il est pas mal mais c’est pas vraiment mon genre de truc mais ma foi au moins j’aurais lu un de cet auteur si célèbre. Bisous Céline

  12. Bonjour Renée. De tes lectures de février, je ne connais que Bel-Ami, un de mes livres préférés, lu plusieurs fois. Des autres, seul me tenterait »L’effet domino ». Bonne journée et bisous

  13. et bien, c’ est déjà plus que pas mal !
    Avec Maupassant on constate que rien ne change en fait !
    Ah, les slaughters, j’en ai lu pas mal à une époque, dont celui que tu cites !
    Passe une bonne journée
    Bisous

    1. Idem avec les Slaugthers mais celui-ci j’avais pas encore lu, bien aimé même si certaine lettre fallait plus imaginé car un super vieux bouquin. Bisous Trublion

  14. Je connais et ai apprécié les deux premiers et je lirais bien le dernier. Tu bouquines pas mal, Renée,et des livres très différents. C’est top.
    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *