Lecture depuis le 1 mai (avec 1 livre pour le défi 48 chez Evy)

Nymphéas noirs par Bussi

Depuis cet article et jusqu’à ce jour, mes lectures aimées furent :

Nymphéas noir de : Michel Bussi

Résumé : Tout n’est qu’illusion, surtout quand un jeu de miroirs multiplie les indices et brouille les pistes. Pourtant les meurtres qui troublent la quiétude de Giverny, le village cher à Claude Monet, sont bien réels.

Au coeur de l’intrigue, trois femmes: une fillette de onze ans douée pour la peinture, une institutrice redoutablement séduisante et une vieille femme aux yeux de hibou qui voit et sait tout. Et puis, bien sûr, une passion dévastatrice. Le tout sur fond de rumeur de toiles perdues ou volées, dont les fameux Nymphéas noirs. Perdues ou volées, telles les illusions quand passé et présent se confondent et que jeunesse et mort défient le temps.
Un étonnant roman policier dont chaque personnage est une énigme.

 

Résumé : Amélia, photographe professionnelle et Cindy, dessinatrice de mode n’ont rien en commun. Sauf une chose: elles ont toutes les deux participé à un concours sur un réseau social.Elles s’imaginaient bronzer sur la plage tout l’été, mais c’est un road trip à travers tous les États-Unis qui les attend.Grâce à de mystérieux organisateurs, elles vivront une expérience hors du commun, qui les fera se découvrir l’une et l’autre, mais aussi elles-mêmes.

J’avoue que j’attends sa suite!

 

 

Résumé : À la mort de son mari, Marie, jeune institutrice, perd l’enfant qu’elle attend. Afin de conjurer sa peine, elle quitte son village et sa famille pour s’engager auprès de la Croix Rouge sur les lignes arrières. Parmi les soignants, elle retrouve Jean, le médecin militaire qui s’était occupé de son mari aux Invalides…

 

 

 

 

Résumé : François, directeur d’un centre équestre en Bretagne, découvre, lors d’une promenade à cheval sur la plage, une jeune femme inconsciente au pied d’un rocher. Plutôt que d’appeler les secours, il décide sans trop savoir pourquoi de la ramener chez lui pour la soigner. À son réveil, l’inconnue paraît en bonne santé, mais peu encline à parler. Elle déclare s’appeler Elsa mais refuse de répondre à tout autre question. Commence alors entre le célibataire endurci et cette âme à vif une étrange cohabitation, où chacun se dévoile peu à peu à l’autre sans pour autant totalement révéler les secrets qui le rongent. Et même si le duo en s’apprivoisant s’apaise, leur carapace peine à se fendre…
Qui est Elsa et quelle vie est-elle en train de fuir ?

Résumé : Alice a vraiment un vilain défaut : elle est beaucoup trop curieuse. Un jour, en plantant un clou dans le mur de sa chambre, elle fait un trou dans la cloison et surprend une étrange conversation chez Julien, le beau ténébreux qui vient de s’installer à côté. L’homme est-il aussi dangereux qu’il en a l’air ? Alice ne peut pas s’empêcher de mettre son nez dans la vie de son voisin avec l’aide d’une petite bande aussi loufoque que déjantée. À commencer par Delia, ancienne top-modèle polonaise extravagante et Agathe, fillette de six ans qui zozote un peu mais a oublié d’être idiote.Évidemment, tout dérape et les aventures délirantes, hilarantes et émouvantes s’enchaînent. De quoi secouer sacrément la vie bien tranquille de la trop curieuse Alice?Un cocktail détonnant d’humour, d’amitié et d’optimisme.

 

Résumé : Dans un hameau au pied des montagnes, Désirée a grandi comme une herbe sauvage : sa mère est décédée à sa naissance et sa soeur aînée, Constance, lassée par la dureté du père, la misère de la famille et les caprices de la cadette, s’est enfuie avec Paul, son amoureux. Pauvre, sans dot ni terre, Désirée craint de rester célibataire. Pour gagner son indépendance et rompre avec la solitude, elle accepte d’épouser Léon Martin, le métayer d’un ami de son père, qui a trente-sept ans. Trois ans plus tard, elle accouche de Dieudonné. Mais Léon ne tardera pas à être emporté par la maladie, laissant sa femme, une nouvelle fois, dans la détresse. Jeune veuve, Désirée est contrainte de retourner vivre sur la ferme familiale avec son fils. Le jour des obsèques de son père, elle revoit Constance. Elle décide de lui confier Dieudonné, car elle a trouvé une place de lingère en ville. En mal d’enfant, Constance et Paul se réjouissent d’avoir enfin un bambin à chérir. Dieudonné va ainsi grandir au sein d’un foyer aimant et stable, ignorant tout des vicissitudes de sa famille. Mais, un jour, Désirée, désormais remariée et riche, veut reprendre son fils dont elle ne s’est pas trop souciée et qui est devenu la raison de vivre de Constance et de Paul. Quant à Dieudonné, il considère Constance comme sa véritable mère et la gratifie d’un amour indéfectible.

 

Un coup de coeur pour ce livre et c’est pourquoi il est cité pour le défi 48 de Evy :Une aventure Africaine de de Agnès Carlu dans la collection nouvelle plume (éditions de Noyelles)

Une  histoire d’amour au cœur d’un pays envoûtant hélas dévasté par la guerre. Une jeune femme rejoint une mission humanitaire au Mozambique. Très vite, elle tombe sous le charme du médecin et vit avec lui des moments intenses, inoubliables. Mais le pays est dangereux et elle sera confrontée au pire…

Coup de coeur parce ça parle d’Afrique les paysages gens et sensations sont bien décrits, je me suis replongée avec délice (sauf pour les épisodes de guerre) dans l’univers Africain et de suite ma pensée c’est envolée vers deux personnes, Mwa qui à vécu à Madagascar et Dany qui elle vit entre Italie et principalement au Kenya qui donc, connaissent elles aussi bien l’Afrique

 

Quitter l’enfer pour retrouver goût à la vie ! Victime de violence conjugale, Chloé s’est réfugiée chez ses parents où elle tente de se reconstruire. Encouragée par les siens, elle accepte de faire une croisière. Loin de tout, entourée d’inconnus, Chloé va retrouver goût à la vie. 

 

 

 

Moins aimé car  livre très violent (à mon avis) : Elijah de Noël Boudou

Résumé : Elijah c’est le prénom de mon petit frère. Celui que je lui ai choisi quand on me l’a mis dans les bras. Il est né alors que la violence était devenue une routine à la maison. Mon ivrogne de père terrorisait tout le monde et nous frappait tous les jours, ma mère et moi, sans que personne ne l’en empêche. Jusqu’à ce fameux soir…
Quand j’ai eu dix-huit ans. J’ai attendu qu’il soit ivre à nouveau et je l’ai égorgé de sang-froid dans la cave. Hélas, ma mère venait de mourir sous ses coups en me laissant un petit frère pas comme les autres : ELIJAH .

Aujourd’hui, il a dix ans et il est handicapé. Je m’occupe de lui depuis sa naissance, je sais mieux que quiconque ce dont il a besoin. Il est mon unique raison de vivre. Ensemble on est plus forts que tout, rien ne peut nous séparer.

Mais un jour ILS sont venus chez moi pour le kidnapper. Qui sont ces hommes ? Pourquoi cet enlèvement ? C’est depuis ce moment-là que j’ai perdu toute raison. Je suis devenu un monstre. Comme eux…..

C’est pas mal mais, il faut dire que depuis plus de 2 mois, lu aucun périodiques. Ça se ressent.

Pour info et non pas une pub : Mes livres sont acheté sur e-books.ch et parfois sur France loisirs 

30 réflexions sur “Lecture depuis le 1 mai (avec 1 livre pour le défi 48 chez Evy)”

  1. Mémé Yoyo

    Belles lectures
    Deux livres me plaisent particulierement
    Le courage de Marie
    Deux mères pour un enfants.
    Mais en ce moment, Je lis très peu..
    J’ai commencé un livre il y a un an, Et toujours pas fini
    Bonne journée
    Bisous

  2. Hé bien, dis donc, que de livres lus !
    Merci pour ces présentations.
    Pour moi, pas lu un seul, pas envie …

     » Bon jeudi, en espérant que l’ascension soit celle du ☼ dans le ciel !
    Bon courage à ceux qui travaillent, comme ma fille …
    Gros bisoux ♥ « 

  3. Et bien tu lis toujours autant, et je vois que ces livres sont passionnants !
    Quand au dernier, c’ est vrai qu’ il est viollent , mais la violence entraîne la violence !
    Merci pour ces descriptions
    Passe une bonne journée
    Bisous

Laisser un commentaire