Le dur labeur des maçons au Sénégal (1)

Ces articles sont de mon ancien blog sur OB, ils se trouvait dans ma série Voyage-Sénégal.

Coup de nostalgie oblige, ils remontent. Et puis certains d’entre vous ne les ont sans doute jamais vu…

Le coulage de la dalle de notre maison en photo mais, avant quelques explications quand au déroulement.

Les ouvriers arrivent entre 09h00 et 09H30, ce n’est pas l’équipe habituel (bien que ceux-ci soient aussi présent) mais, des *couleurs* de dalle. Ils ne font que ça au gré des chantier. Il reste néanmoins sous les ordres du *constructeur* c’est lui qui les recrute.

Dès leurs arrivées ils préparent puis se mettent en place, le travail commence.

Pendant ce temps, les femmes du village (recrutées par mes soins) doivent préparé le repas qui sera pris en commun, nous compris.

C’est un jour spécial dans l’avancée des travaux car seul jour un peu de fête, repas et boissons, offerts par les mandataires du chantier.

Au menu, mouton riz avec légumes et riz, pour les boissons sodas à volonté.

Les catholiques réclames de l’alcool genre cognac whisky..Ce que je refuse catégoriquement. Ces hommes travaillent de, environ 09H30 jusqu’à peu près 14H00 en plein soleil (tout de même autours des 35°) sont arrivé pour la plupart à jeun.

Après le repas ils devront encore finir ce qui, vous comprenez devient dès lors dangereux si l’un à trop bu.

La responsabilité sur le chantier nous incombant, j’ai juste accepté 2-3 bouteilles de vin rouge, à boire à la descente, pour les quelques 4 catholiques présents. *Descente=journée finie*.

Voici la 1ème diapo de cette journée (clic sur la 1ère photo, c’est un diapo)

Peut-être avez vous reconnu ma maman qui étais présente à cette époque, elle fut subjuguée et fort étonnée de voir ces gens travaillés si durement et dans de telles conditions.

 Malgré les moyens manquant à l’époque dans le pays, les maison se construisent la vie est actives. Ce qui prouvent bien que ceux qui veulent travailler le font et surtout : que les africains contrairement à des idées reçues, ne sont de loin pas fainéants!

La suite semaine prochaine


85 thoughts on “Le dur labeur des maçons au Sénégal (1)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *