Le dur labeur des maçons au Sénégal (1)

Ces articles sont de mon ancien blog sur OB, ils se trouvait dans ma série Voyage-Sénégal.

Coup de nostalgie oblige, ils remontent. Et puis certains d’entre vous ne les ont sans doute jamais vu…

Le coulage de la dalle de notre maison en photo mais, avant quelques explications quand au déroulement.

Les ouvriers arrivent entre 09h00 et 09H30, ce n’est pas l’équipe habituel (bien que ceux-ci soient aussi présent) mais, des *couleurs* de dalle. Ils ne font que ça au gré des chantier. Il reste néanmoins sous les ordres du *constructeur* c’est lui qui les recrute.

Dès leurs arrivées ils préparent puis se mettent en place, le travail commence.

Pendant ce temps, les femmes du village (recrutées par mes soins) doivent préparé le repas qui sera pris en commun, nous compris.

C’est un jour spécial dans l’avancée des travaux car seul jour un peu de fête, repas et boissons, offerts par les mandataires du chantier.

Au menu, mouton riz avec légumes et riz, pour les boissons sodas à volonté.

Les catholiques réclames de l’alcool genre cognac whisky..Ce que je refuse catégoriquement. Ces hommes travaillent de, environ 09H30 jusqu’à peu près 14H00 en plein soleil (tout de même autours des 35°) sont arrivé pour la plupart à jeun.

Après le repas ils devront encore finir ce qui, vous comprenez devient dès lors dangereux si l’un à trop bu.

La responsabilité sur le chantier nous incombant, j’ai juste accepté 2-3 bouteilles de vin rouge, à boire à la descente, pour les quelques 4 catholiques présents. *Descente=journée finie*.

Voici la 1ème diapo de cette journée (clic sur la 1ère photo, c’est un diapo)

Peut-être avez vous reconnu ma maman qui étais présente à cette époque, elle fut subjuguée et fort étonnée de voir ces gens travaillés si durement et dans de telles conditions.

 Malgré les moyens manquant à l’époque dans le pays, les maison se construisent la vie est actives. Ce qui prouvent bien que ceux qui veulent travailler le font et surtout : que les africains contrairement à des idées reçues, ne sont de loin pas fainéants!

La suite semaine prochaine

85 réflexions sur “Le dur labeur des maçons au Sénégal (1)”

  1. chapeau pour ce diaporama, je sais pas faire ça!
    on voit un bel exemple de solidarité pour parvenir au résultat; tu le sais, je construis en ce moment et ça n’a rien de comparable en dur labeur..ici la maison avait ses toits en deux jours à partir des fondations
    bises et bonne journée!

    1. C’est juste ce jour là pour la dalle il sont environ 25 sans compter les habituels qui, eux ne coule pas la dalle. Bisous Vivi

  2. Bonjour Renée.
    En effet ces hommes travaillent durement Est ce que toute la maison est faite en béton armé ou simplement les fondations?
    on dirait que je vois une armature aussi sur les murs ,est ce le mode de construction au Sénégal a cause de la chaleur? ..Beau reportage..Merci..
    Amitié des US ..
    Nicole ..

  3. Chapeau !
    Quand je vois comment ils ont galéré ici pour la construction de la maison, alors qu’il ne faisait pas chaud et qu’ils avaient du matériel et des machines pour les aider…
    Tes maçons ont bien du mérite !

  4. Bonjour Renée,
    Ton article m’a beaucoup intéressée: c’est un sujet vécu magnifiquement illustré qui nous apprend beaucoup sur les travailleurs du Sénégal, un pays que j’ai visité en 1970 et qui me laisse de beaux souvenirs, même si, en étant invitée par une famille, j’ai fait une boulette de riz avec le seul piment de la marmite !!

  5. Bonjour Renée,
    J’avais oublié que tu avais habité au Sénégal. J’ai regardé plusieurs photos car le diapo ne fonctionne pas.
    Je n’ai pas vu ta maman.
    Ton article est très intéressant, tu as bien fait de le republier.
    Bonne fin de semaine Renée et à bientôt.

    1. Il fonctionne Nadia je l’ai tester, il y a une flèche en bas à droite pour avancer et une bas gauche pour reculer. Elle porte une robe sans manche bleue. Bisoussssssss

  6. J’aime beaucoup ton reportage et ton témoignage, chère Renée.
    Quel travail pénible et pourtant, ils le font !
    Je te fais un gros coucou d’amitié et de gros bisous.Francine (Clio)

  7. Coucou Renée,

    Elle a l’air sublime cette maison !
    Mon ex compagnon était parti au Sénégal pour créer un puits, pour que les habitants aient accès à de l’eau potable sans avoir à faire des kilomètres.
    Malheureusement, il y est retourné 9 mois après, le puits n’était plus entretenu, c’est dommage !

    Belle soirée,

    1. Laura oui c’est dommage parce que c’est un travail perdu tant pour ceux qui y sont allés que ceux qui ont aussi travailler sur place. Mais il faut aussi des outils pour entretenir et souvent il ne les ont pas, c’était quel genre de puits forage ou pas, quelle région…dis moi plus suis curieuse. Bisousssss

  8. Ahhh je ne savais pas que vous aviez fait construire votre maison, oui il est préférable de pas donner d’alcool pendant le travail, c’est risqué
    Bisous

    1. Pourtant j’en avais pas mal parlé il me semble…Pas de tout repos de faire construire mais hyper intéressant..Bisous Gibee tu n’écris plus sur ton blog dommage….Tu va bien?

    1. Si Annick tout au long de l’hiver……et lorsque ici il faut payer loyer et charges! Bisous merci de cette visite c’est sympa

  9. Du travail sous la canicule chapeau aux maçons.

    J’avais vu je suppose cette maison construite , là on la voit apparaître sous nos yeux subjugués.

    Tu habitais à l’hôtel en attendant ou bien tu avais pris une location? Oui je sais je suis curieuse…Hi hi!!

    Bisous

    EvaJoe

  10. Tu fais bien de mettre en avant le travail de ces hommes. Comme ici, il y en a des courageux et les autres.
    Que de photos tu as faites.
    Comme tu dis que certains mandataires n’offrent pas le repas, je pense qu’ils se souviennent de vous et votre maison.
    Bisous Renée

    1. Ce repas n’est que le jour du coulage de la dalle qui est un jour spécial. Bien sûr aucune obligation mais c’est de coutume là-bas. Bisous bisous Pimprenelle

    1. quand tu clic sur la 1ère image elle s’ouvre en plein écran et en bas sur les cotés tu peux faire avance ou reculer Josiane. Bisousssss

  11. ils supportent la chaleur mieux que nous-
    un changement de vie et des coutumes locales à adopter-
    à manger pour tout le monde et les femmes aussi- ça fait une sacrée tablée !!
    merci pour ce reportage sympa !
    Bisous et belle journée- – ici pluie la nuit- gris ce matin-
    pas pu voter— trop tôt !

    1. Ils sont plus habitués je veux bien Lady mais il sont aussi incommoder quand ils sont sur les chantier avec des 45° en plein soleil crois moi…Il peuvent même choper insolation et coups de soleil…Bisousss

  12. Bonjour Renée, j’adore quand tu nous parles de l’Afrique, cet article est fort intéressant, les photos montrent bien le travail harassant des maçons. merci pour ce beau partage Bisous MTH

  13. De beaux souvenirs pour toi et un beau voyage pour nous ! Je n’ai jamais pensé que les africains n’étaient pas un peuple travailleur…ce sont souvent les gens du nord qui pensent que ceux du sud se la coulent douce simplement parce que les heures de travail sont réparties différemment dans une journée. Or il faut bien s’adapter aux conditions climatiques et aux habitudes de chaque pays. Bisous et merci pour ce partage que je n’avais jamais vu

    1. On a beaucoup d’idée reçues sur les Africains et c’est bien dommage, il est juste de rétablir un peu la vérité. Bisous Manou

  14. Méthode de travail à l’ancienne ! 😉 tu sais ya pas si longtemps c’était pareil en France… avec la chaleur en moins, enfin la plupart du temps… 😉 Ca me rappelle des maçons que j’avais fait travailler, à 9h du mat ils étaient débarqués déja torchés à la bière !!! comme quoi tu vois ya pas que les sénégalais… mdrrr

    1. Mais Christophe le Sénégalais n’arrive pas torché sur le chantier il en serait expulsé manu military, vu que le constructeur est responsable si le mandataire n’est pas là….Bisous ça va toi?

      1. Moi le maçon en question était le patron, et il était torché aussi, alors… mdrrr
        Oui ça va ma foi, merci de demander… 😉

        1. Ce qui donne une construction pour le moins originale alors….MDR….Ton *ça va* me semble peu convaincant dis donc que passa?????? Bisous douce fin de journée

            1. Tu bosses donc tant que ça? Pourtant je t’ai conseillé de t’aérer aussi et te reposer t’écoute pas la vieille? Bisousssss

  15. En effet pas un métier pas facile, automne et été chez nous aussi, en extérieur c’est tout dire, mon beau-père était carreleur de profession et avait un bonne descente, j’entends par là rinçage de… dalle ! Merci Renée, bises

  16. Hello Renée
    Belles series de photos sur le chantier… la dalle coulée m’a l’air d’être un peu particulière ?? L’expert est mon beau frère qui a une entreprise de construction…mais je crois qu’il serait surpris par les travaux !
    Je ne me souviens plus, qu’est devenu la maison à votre départ ?
    bizz
    Pat

    1. Ils font avec les moyens du bord Pat, depuis ça à un peu évoluer et certains on bétonnière, mais de loin pas tous. Les briques était aussi fabriquée sur place….Nous avons vendu ….Bisoussss

  17. Une superbe illustration des conditions de travail dans ce pays où le soleil tape dur !
    En France, les patrons de la cgt feraient un infarctus !
    Merci pour tes illustrations !
    Passe une bonne journée
    Bisous

    1. Ils se font pour certains des journées de 9H00/6 semaine, parfois sans même manger alors comparés aux 35 heures!!!!!!! Bisous Trublion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *