Le défi 152 de Evy

Cela fait très, très longtemps que je n’ai pas participer au défi d’écriture de Evy (ainsi qu’à d’autres)

Les récits voyages prennent ici toujours le pas sur les défis, qui eux, sont si nombreux qu’il est difficile de suivre.

Alors pour une fois voici une participation  Evy pour ton défi n° 152 

Thème  » Une Larme  » 

Un nuage de tristesse envahit soudain son regard, ses yeux deviennent humides puis,

les larmes coulèrent sans qu’elle ne puisse les retenir ni, caché sa peine devant l’injustice qui lui est faite.

Elle est restée là, les bras le long du corps totalement impuissante.

Elle aimerait tourné les talons s’enfuir mais ces jambes n’obéissent plus.

Elle voudrait hurler que ce n’est pas elle mais, sa voix elle aussi la trahit et puis qui croira une petite soubrette que tout accuse?

Elle ne ressent plus rien que cette douleur qui comprime son coeur et ces larmes qui coulent le long de ces joues….

Elle n’as pourtant rien volé, non ce n’est pas elle. 

 

60 réflexions sur “Le défi 152 de Evy”

  1. Un très beau thème , je trouve.
    Ton texte est très bien écrit , il est fluide et émouvant , j’aime beaucoup.
    Il vaut mieux les laisser couler , cela permet d’évacuer ses émotions.
    Douce soirée, bises Renée

  2. Bonsoir,
    Une belle participation, oui, l’injustice frappe toujours les plus faibles, ils n’ont pas les moyens intellectuels, matériels pour ce défendre.
    Bonne soirée
    Bises

  3. Bonjour Renée
    Ceux qui n’ont pas les moyens ne peuvent se défendre L’injustice c’est terrible belle participation merci c’est gentil à toi bonne aprèm bisous c’est en ligne

  4. Bonjour renée, ton texte pour ce défi est bien écrit et pourrait me tire « une larme » mais comme je suis maquillée, je me retiens sinon j’arriverais à Troyes avec des yeux de panda. Bisous MTH

  5. Hélas, il est des profils qui semblent, aux yeux de gens se disant bien pensants, tout de suite suspects. C’est forcément la soubrette, le pauvre, l’étranger, ou le gamin mal éduqué qui a volé une orange au marché ou une tablette de chocolat chez Leclerc !
    Bien pensé, ce défi, Renée. Bises et bon lundi.
    Fabrice

    1. C’est toujours ceux qui n’ont pas les moyens ou ne peuvent se défendre qu’on accuse Fabrice c’est tellement plus facile! Bisousssssss

  6. C’est terrible quand les injustices nous affectent. Et si en plus on est d’une grande sensibilité, ce sentiment est exacerbé.
    Tu l’as joliment écrit …
    Bisous Renée, ici c’est le ciel qui verse des larmes ce matin (grrrr)

    1. le ciel pleure aussi de part chez nous Kprice….marre du mauvais temps.
      Et s’ajoute à ça la colère qui reste interne et fais du mal, souvent. Bisousssss

    1. Pas exactement mais pendant ma jeunesse j’ai été accusée de vol alors que je n’avais rien pris, cette chose m’est revenue bien après en héritage. Preuve irréfutable que je n’avais donc pas volé!!!!! »Mais le mal fut fait. Bisous Lady

  7. à rapprocher de  » aimé- détesté  »
    Puisque le détesté peut nous arracher des larmes !
    J’ ai même idée que sur cette terre, il y a plus de pleurs que de rires !
    Passe une bonne journée
    bisous

  8. De quoi l’accuse-ton ? On ne le saura pas mais nous compatissons à sa peine…c’est bien vrai que selon comment on est placé dans la société, ce n’est pas la même chose. bisous et bon lundi

  9. Le plus dur, c’est quand les larmes ne veulent pas couler pour enfin pouvoir libérer le trop-plein …
    Bon début de semaine dans le vent.
    Je vais être très peu présente sur les blogs mais des articles sont prêts pour vous distraire.
    Je ne sais pas quand je pourrais passer …
    En plus, pas trop le moral.
    Bisoux et … à bientôt !

    1. Garde le moral Dom c’est important. je sais que tu as pas mal d’exams en ce moment mais tout va aller bien je suis sûre. Bisoussss

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *