Jour blafard….(Evy 203)

09/03/2019 56 Par Renée

A partir de février et jusqu’en mai, il y a souvent des jours blafards au Sénégal.

La raison est due au tempêtes de sable plus ou moins violente mais qui nimbe le ciel de couleur blanc beige, sur fond jaunâtre dû lui au soleil.

Comme vous pouvez le constatez, la circulation devient difficile.

Mais pas que, la respiration est dure elle aussi et ils fait très chaud lors de ces épisode, les maison sont envahie littéralement jusque dans les placards. Même fenêtres fermées.

Celle-ci n’est pas une des plus violente que nous ayons essuyée..

Ces phénomènes peuvent être, suivant la violence, meurtriers. Il faut donc s’en méfier et au besoin se protéger le visage voir même, se cloîtrer.

Mais qui sont-elles et ou sévissent-elles?

Ces phénomènes sont courants sur Terre dans les grandes plaines d’Amérique du Nord, dans la péninsule Arabique, dans le désert de Gobi en Mongolie, dans le désert du Taklamakan en Chine occidentale, dans le désert du Sahara en Afrique, dans le désert du Thar en Inde, ainsi que dans d’autres régions arides et semi-désertiques. Ils sont également rencontrés sur Mars et sur Titan.

Tempêtes synoptiques

Dans le premier cas, l’action des vents s’exerce sur de vastes territoires et dure jusqu’à quelques jours. Ils vont soulever la mince couche de surface dans une région désertique et donner une visibilité de réduite à nulle selon les variations de leur vitesse. Il s’agit d’un effet similaire à de la poudrerie, ou chasse-neige élevée, dans une tempête de neige.

Il s’agit souvent d’une forte zone de vents à l’approche d’un front froid ou quasi stationnaire en période estivale dans la zone de convergence inter-tropicale. On a en général un fort vent parallèle au front dans cette situation ce qui soulève le sable ou la poussière. Par contre, en hiver, ce sont généralement les vents derrière et perpendiculaires au front qui sont très forts à cause de l’intrusion d’air froid du front qui rend l’air instable.

L’une des tempêtes de sable à l’échelle synoptique se produit quand un vent du nord, appelé « Shamal » ou « Chammal », souffle sur la péninsule Arabique. Cette situation se produit en été derrière un front froid; et en hiver lorsqu’on a une forte circulation entre un anticyclone sur la péninsule et une dépression à l’est du Golfe Persique. D’autres vents connus des zones désertiques donnent des tempêtes de sable à la même échelle comme l’Harmattan, le Simoun, le Sirocco, etc.

 Il y a aussi les tempêtes de méso-échelle, mais pour en savoir plus clic sur ma source

Comme vous avez pu le voir sur les cliché plus haut, le jour semble blafard mais sans comparaison avec les jours blafards que nous connaissons sous nos latitudes souvent dû lui, ou jour dit blanc.

C’est ma participation au défi 203 de :