#Inspi Pics de septembre

14242244_497117253818327_6071737747435435509_o

Ces mains qui on donné tant de douceur

Aujourd’hui tachées ridées mais toujours soignées

Ces main qui ont séchés tant de pleure

Qui ont aussi de petites fesses décrotter…

Elles n’arrivent plus à cueillir

Même une rose à peine éclose

Elles souffrent doivent s’abstenir

De trop serrer toutes choses

ces mains qu’elles voudraient cacher

mais qui se tendent malgré elles

qu’il faut quand elles mangent,  empêcher de trembler

ce qu’elles constatent avec effroi

Ces mains de mères ne les oubliez pas!

inpi-pics

C’est ma participations à #InspiPics.

Et pour retrouver les explications et participations c’est IcI

Enregistrer

Enregistrer

55 réflexions sur “#Inspi Pics de septembre”

  1. Bravo Renée, c’est touchant et tellement vrai ton texte sur les mains…Oui je te remets sans problèmes, tu avais à l’époque beaucoup de mal à me commenter, j’espère que là ça va… Je te souhaite un bel après-midi…bisous

  2. C’est bien ce que j’avais compris Renée. Pas facile d’aider lorsqu’elles sont loin,avec nos mains à nous. Oui,mais certaines n’ont pas toujours envie que nous nous mettions à leur place pour faire. Les aimer et le leur faire savoir, même si elles n’ont plus vraiment les mains pour travailler, les aide beaucoup. Mais comme c’est difficile. Je comprends que, pour toi, ce sont des moments durs.
    Parfois, ma pensée est bien plus rapide que mes doigts. Tiens, tu vois, on en revient aux mains.
    Gros bisous.

    1. Pimprenelle, j’avais compris aussi d’ailleurs maman fait partie de ces personnes qui ne veut pas qu’on l’aide…(j’ai de qui tenir) alors si je veux faire c’est un peu en cachette…Bisousssss

  3. Bonjour Renée,
    Ce poème en hommage aux mains d’une mère qui a beaucoup donné, m’a émue en profondeur !
    Merci !
    bisous
    Blanche

  4. les mains de ma maman sont encore tout près… j’ai la chance d’avoir mes parents, vieillissants, mais encore en forme… et qui habitent pas très loin de chez nous… Une chance dont je profite un max ! Bisous Renée 🙂 Belle journée !

  5. Je reprend ce que tu dis à Jill. Pas facile mais on peut toujours les aimer, qu’elles soient près de nous ou au loin. Bien sûr on ne fera pas à leur place, mais ont-elle envie que nous fassions à leur place ?
    J’aime lorsqu’un petit, qu’il soit un petit enfant à moi, ou bien à l’école où je vais, pose sa main à côté de la mienne, observe et me demande pourquoi elles sont comme ça.
    Bisous Renée

    1. Je disais pas facile c’est surtout pour l’aide que l’on voudrait donné a elle qui l’ont tant fait pour nous…..Oui je comprends les enfants ont des mots qui font craquer. Bisous Pimprenelle

  6. Bonsoir Renée,
    Nos mains caressent, soignent, essuient les larmes, mais elles peuvent aussi frapper, cogner … J’aime beaucoup ton texte. Passe une bonne soirée, bises Véronique

    1. Arthrose ou arthrite H-Il? Mon mari en a pleins est re4oit une piqure/semaine en traitement ça marche bien (lui c’était déformant)
      Mais te dis pas le prix 1500 la boite de 4!!!! dont on paie de 10%…..Bisoussss

  7. Oh que c’est émouvant ! j’adore les mains (et les rides) car elles nous parlent des êtres et de ce qu’a été leur vie. Merci Renée ta participation est très belle et me touche beaucoup. Bises

  8. J’ai déjà commenté ce matin
    Cette fabuleuse photo
    Oui
    N’oublions pas la main qui nous a conduit toute une vie
    Bonne journée à toi
    Biz

  9. Après avoir tant donné, c’ est me semble t’ il le moment de rendre l’ amour qu’ elles nous ont donné !
    Elles en ont besoin, pour oublier l’ âge qu’ elles ont !
    Passe une bonne journée
    Bisous

    1. L’amour on donne a nos maman toujours (enfin on devrait) mais l’attention l’aide et les soins pas assez………Bisous Trublion

  10. Les mains d’une maman on fait mille métier pour l’enfant, la famille, une fois vieilles sachons faire pour elles ce qu’elles ont fait pour nous… merci Renée, bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *