Ginette

Attention Madame Jill *Ginette* vient vous faire le concurrence! Loyale ou pas il n’en reste pas moins que les élèves sont hyper motivé pour intégrer ce lycée!

le lycée de Sainte Geneviève à Paris, connu sous le nom de Ginette!

Je vous le présente en quelques mots :

**C’est en avril 1854 que l’École naît à Paris sur la montagne Sainte-Geneviève, rue des Postes, à la place du noviciat des Jésuites. La loi Falloux permettant, depuis 1850, la création d’un enseignement catholique secondaire, le Supérieur Général de la Compagnie de Jésus autorise l’ouverture de classes préparatoires pour Saint-Cyr, Polytechnique et Centrale. L’année s’ouvre avec 48 élèves. Transformée en caserne en 1870-1871, l’École croît peu à peu. Jusqu’en 1879, l’enseignement et la direction sont assurés par les seuls Jésuites. À cette date, l’interdiction faite aux membres de « toute congrégation non autorisée » de vivre en communauté menace l’école de fermeture. La continuité est alors assurée par des laïcs et des prêtres diocésains.
 
En 1913, par suite des lois sur l’enseignement privé, l’École doit abandonner ses locaux confisqués, et déménage à Versailles, rue de la Vieille Église, dans la propriété dite « du Grand Montreuil ». La propriété des sœurs du Cénacle, qui appartenait autrefois à Joséphine-Louise de Savoie, épouse du Comte de Provence (futur roi Louis XVIII) est inoccupée depuis deux ans à cause du bannissement des congrégations religieuses de France**. Source 

J’espère que vous ne verrez aucun inconvénients,  à envoyer les élèves étudier dans ce lycée? après la cour bien sûr.

 

 

26 réflexions sur “Ginette”

  1. Quel beau lycée en effet ! Ce devait être un véritable plaisir que d’étudier dans ce cadre mais comme toujours pas donné à tout le monde 🙂 bisous et merci pour ces explications

  2. Oups élève Renée, je n’avais pas vu…. je découvre ce Lycée dont le surnom est Ginette… Pas de souci sois la bienvenue à la cour de récré, MERCI à toi, bises de m’dame JB 😉

  3. HA HA HA Hélas je n’ai plus d’enfants à envoyer étudier alors ils se passerons de moi …

    Pour les lentilles tu as bien raison mais c’est parce que tu m’est trop beau et elle tourne , cette année j’ai refait les lentilles en espérant que j’y arrive , je les ai mise sur du coton alors que d’habitude je les mets en terre sur 2 voir 3 couche ainsi ça pousse longtemps et couche après couche et ça ne sent pas mauvais ha ha ha .

    Gros bisous marseillais (Soleil et 18° le temps est vraiment malade , ou c’est la pluie infernale ou c’est la chaleur tout aussi infernale à cette époque)

    Renée (mamiekéké) a bientôt .

  4. Il fut un temps où les prêtres étaient lettrés , tout comme les moines !
    Et que dire des jésuites dont certains étaient des savants !
    Leur devise : Perinde ac cadaver, obéir jusqu’ à la mort !
    Passe une bonne soirée
    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *