Fébronie (Jill)

Fébronie est abasourdie

Elle écoute toute ouïe

Ce que lui dévoile son amie

Qui arrive de Somalie

 

Fébronie, se sent devenir zarbie

Malgré les explications fournies

Elle croit à l’infamie

Non c’est impossible elle n’est pas de Syrie ?

 

Mais oui, Fébronie est bien de Syba

Et obligée de retourner là-bas

Elle va devoir maintenant faire profil bas

Et dans les voiles se nimbera

 

Jamais plus visage ne montrera

Jamais elle ne pourra

Danser samba rumba ou zumba,

Vierge sous les bombes, un jour elle finira !

Préparez les mouchoir Mme Jill…..

 

P.S. Fébronie (Sainte Fébronie) : Fèbronia, vierge et martyr à Syba-polis, en Syrie, au quatrième siècle, honorée le 25 juin.

Renée

Née à Besançon j'ai vécu dans plusieurs pays (Grèce-Allemagne-Australie-Chypre-Kenya-Sénégal, mais, principalement la Suisse ou j'ai grandi. J'aime les voyages lire et la musique. La nature me touche et j'aime beaucoup les animaux. J'ai un chien, une petite Yorkshire de 10 ans. Chipie la bien nommée.

72 commentaires sur “Fébronie (Jill)

  1. Oh, j’aime beaucoup.
    La pauvre tu l’as faite retourner vers le pays des voiles et des femmes soumises, elle qui aimait si bien montrer son beau visage,
    et vivre tout simplement, n’aurais-tu pas pu trouver une rythme avec un pays civilisé?
    Passe une belle journée.
    Bisous
    Maryse

    1. Non parce que dans les pays civilisés les femmes se débrouille et que de celles qui sont opprimées il faut aussi parler. pareil bisous bisous Maryse

  2. Une vie en danger, des femmes en danger et le monde qui tourne et ne s’arrête que lorsque l’Occident vacille. Heureusement que certains, comme toi, nous ouvrent les yeux ou du moins nous obligent à regarder ce qu’on ne veut pas voir.

  3. oh que c’est triste, mais ton texte lui rend hommage, bravo à toi; par contre je ne connaissais pas du tout ce prénom. bises.celine

  4. un texte difficile, mais il ne faut pas se voiler les yeux sur ce qu’il existe dans le monde et parfois pas très loin de chez nous…..passe un bien doux jeudi

  5. Un voyage des plus impressionnants, en littérature et à travers le temps…
    Très bien écrit, bravo et merci…
    Que de souffrances endurées au nom des croyances et religions…
    Femme réelle ou bien mythe, de toute façon, les femmes ont payé le prix d’être femmes dans bien des mondes et civilisations…
    Merci pour ton écrit, bon week-end de l’Ascension
    Bisous et amitiés
    Cendrine

  6. Très beau poème en hommage à Fébronia , elle a dû vivre l’enfer !
    Je ne connaissais pas ce prénom.
    Douce soirée, bises Renée

  7. Ah oui quel sort pour les femmes que ce soit à l’heure actuelle ou du temps de Dioclétien . Je n’ai pas voulu mettre toutes les tortures endurées par Fébronie , c’est vraiment trop horrible, c’est pour cela que je me suis contentée du lien .
    Bon mercredi
    Bises

  8. pauvre Febronie, martyre en Syrie, enfouie sous les voiles, plaignons les femmes musulmanes , merci chere Renée de nous avoir relater sa destinée ! bon mercrdi, bises

  9. Une bien triste réalité, Renée, qui a le don de m’énerver. Au XXIe siècle pour cause de préceptes soient disant religieux, les femmes sont traitées comme du bétail. Quel retour en arrière lorsque l’on considère les avancées pour lesquelles nos grands-mères se sont battues. Bravo pour ce beau texte, Renée. Bises et bonne journée

    1. Dire que les femmes là-bas s’habillaient a l’européenne et que elle sont enfouie sous de tchador et burqa maintenant c’est incompréhensible et tout ça a cause des hommes qui interprètent très mal leur propre religion mais, qui la transgresse bien allègrement! Bisous Victoria douce journée

  10. Bonjour Renée,
    Un destin pas très heureux, pour Fébronie. Avant qu’elle ne finisse vierge sous les bombes, tu as raison de l’amener à la cour de récré, peut-être que quelqu’un pourra l’y aider.
    Bises à toi, bon mercredi.
    Fabrice

  11. Bonjour renée, un beau poème très réaliste et qui ne finira pas bien pour Fébronie, mais peut-être que MMe Jill pourra la cacher dans la cour? Bisous et bon Mardi MTH

  12. Le triste sort de ces jeunes femmes qui grandissent dans nos pays et qui doivent ensuite retourner dans le leur avec des traditions qui ne leur correspondent plus.

  13. Sniff, je viens de verser une larme, un retour en Syrie, ce c’est vraiment pas sympa, la pauvre.
    Bises et bon mercredi Renée

  14. Vierge et martyr selon son origine !
    Un prénom très rare, et un sort pas très enviable !
    En tout cas d’après tes rimes !
    Passe une bonne journée
    Bisous

  15. Bonjour élève Renée, ben là en effet et toute une boîte, pauvre femme, obligée de retourner vers quelques chose d’inhumain… et finir en martyr, vite Fébronie sois la bienvenue à la cour de récré, MERCI à toi, bises de m’dame JB ,-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *