Etats d’urgence…Réflexions

03/11/2019 19 Par Renée

Sous le choc de ce film vu mercredi 30 octobre.

 

Bien sûr c’est un film mais, il n’en reste pas moins vrai que la police est **à bout de souffle ! ce sont quand même 54 policiers qui se sont donnés la mort depuis le début 2019.

Quand on sait qu’ils sont méprisés, empêchés de faire leur travail correctement et souvent sans les moyens adéquats et dans des lieux bien souvent inappropriés comment s’étonner?

Les jeunes terrorisent les habitants.  Véhicules incendiés, caillassés. Cités ou les dealers font la loi et où, il  ils ne peuvent même plus s’aventurer, non soutenus par leur hiérarchie, comment dans ce cas peuvent-ils espérer faire appliquer la loi, protéger les citoyens lambda?

Que dire en plus des critiques et prise a parti lors des manifs, bien sûr parfois ils y ont été fort, mais as-t’on vu ce que faisait ces mêmes manifestants juste avant?  Perso pas vu.

Ceci n’est de loin pas un débat, ce ne sont que des réflexions que je me fait et partage. Pourtant Dieu sait ce que, comme beaucoup, plus jeune je ne les aimais pas ces fameux policiers. Pourtant force est de constaté que sans eux c’est l’anarchie. Et que, nous sommes tous contents de les avoirs en cas de problème non?

Sont-ils les seuls, on constate que non puisque maintenant les pompiers sont pris pour cible eux aussi! Et ce n’est pas les seuls le milieux hospitalier connait aussi des agressions. Même l’école n’est pas épargnée puisque le racket commencent très tôt au sein des établissement dont, les professeurs n’ont plus aucune autorité et qui, de surcroît bien souvent se font agressé par des parents qui eux sont face à leur enfants démissionnaires…..Sauf bien sur pour accusé lesdits profs!

Ce n’est pas, que la police qui est à bout de souffle, c’est notre société!

SUICIDES DANS LA POLICE CACHÉS PAR LE GOUVERNEMENT, CE POLICIER SORT DU SILENCE

SUICIDES DANS LA POLICE CACHÉS PAR LE GOUVERNEMENT, CE POLICIER SORT DU SILENCE« Aujourd’hui, un policier a 10 fois plus de chance de mourir de sa propre main que par un criminel. »7 suicides depuis le début de l’année dans la Police au 14 janvier soit 1 tous les 2 jours. Témoignage édifiant d’un policier qui brise l’omerta.

Publiée par Le Média TV sur Lundi 21 janvier 2019

Allons nous continuer à porter des œillères, jusqu’au déclin complet?

P.S. ** 1.-titre de l’émission film + débat proposée sur France 2 le jour mentionné plus haut.

2.- Ces problème deviennent mondiaux, en aucun cas le doigts n’est pointé que sur la France de ma part.