Devenir soi défi 213 (Evy)

le thème du 12/05/19 au 19/05/19 c’est  »  Si peu de choses   « 

 

— Curieux et innocent–Devenir soi– Délpoyer son imaginaire

Devenir soi…tout un programme !

Programme pas évident à réaliser, pour se réaliser.

D’abord, parce que les parents nous guident et parfois nous imposent des choix de vie complètement à l’opposé de nos désirs.

Comment dès lors devenir ce que l’on souhaite vraiment ? Il faut savoir s’imposer, ce qui n’est pas donné à tous, savoir aussi sortir des chemins battus et prendre des risques.

On a tous des rêves étant enfants certains resterons rêves d’autres, se concrétiserons avec plus ou moins de succès.

Avez-vous pu, dès l’âge de 13-14 ans défier vos parents et dire non, je ne veux et ne ferais pas ça ? Avez-vous su imposer votre choix, votre rêve, même utopique ? Ètes vous capable de partir, de tout recommencer, plusieurs fois si besoin, ou envie pour poursuivre votre rêve ? Arrivez-vous à convaincre pour ce faire ? Peu en définitive le peuvent.

Pourtant je l’ai fait. Bien sûr tous cela ne va jamais sans grincement de dents ni même pleurs et aussi pertes.

Mais, le jeu en vaut la chandelle quand on y croit et qu’on en a le courage. Bien sûr cela laisse présager du découragement de grosses galères souvent, en plus de l’incompréhension des proches qui va, bien souvent avec.

Devoir se relever après l’échec en être capable surtout, dans tout domaine et ne jamais, au grand jamais baisser les bras. Courbé mais ne pas rompre. Douter parfois mais continuer d’avancer sur le chemin choisi. Faire preuve d’humilité quand celui-ci se révèle destructeur savoir en prendre un autre…Continuer, vivre sa vie et non celle imaginée par d’autres.

La vie est un combat même, celle rêvée…Mais arrivé au porte de la vieillesse sans amertume avec dans la tête tous ce qu’on vu, accompli, et avoir encore des rêves, plus la plupart plus réalisable, c’est avoir réussi ce pari fou.

Voilà ce que m’inspire ce thème Evy . C’est en lisant un texte chez Quichottine  (bien que j’aie toujours penser comme cela) et en lui laissant un com en ce sens que j’ai eu envie de partager cet opinion.

 

52 réflexions sur “Devenir soi défi 213 (Evy)”

  1. Coucou Renée

    Un beau défi avec en prime une explication.
    Ma vie ressemble sensiblement a ce que tu décris.
    A la différence, c’est que pendant des années, je n’ai pas su dire non…
    C’est terrible !!!
    Quand enfin, ce NON, a fait partie de mon langage, tout a été chamboulé…
    Et, c’est avec aucun regret que ma vie à changer.

    Bisous et merci à toi…

  2. Quichottine

    Ton billet me plaît beaucoup… tu vas bien plus loin que moi dans ta réflexion et ce partage.
    Il y aurait des tonnes de choses à dire, à écrire.
    Chacun fait sa propre expérience… mais je pense que nos erreurs aussi comptent et nous font ce que nous sommes.
    Merci pour tout, te lire m’a permis de te connaître un peu mieux.
    Je t’embrasse. Passe une douce journée.

    1. Tout a fait d’accord les erreurs sont importante car c’est d’elle qu’on apprend beaucoup….
      Ouille alors tu as donc deviné que je suis pas forcément facile a vivre….sourire.
      Bisous Quichottine

  3. j’ai beaucoup de mal à tout lire, mon zona me ferme l’oeil droit, il va falloir patienter pour que je retrouve la vue normale….passe un doux mardi

  4. J’adore ce que tu as écrit!
    C’était impensable où j’ai été élevée (famille d’accueil). Nous n’avions aucun droit de nous exprimer : la dame de maison avait toujours raison… Heureusement que l’on peut choisir plus adulte. Bises et bonne semaine.

    1. Figure toi que moi ce furent pensionnat et donc tu obéis sans discussions mais quand enfin j’ai été à la maison j’ai imposer mes choix….Tant mieux si une fois adulte tu as suivi ta trace et non celle des autres. Bisousssss

  5. Défi magnifiquement relevé, Renée ! Oui, c’est chaque personne qui se construit selon ce qu’elle a héritée de ses parents mais, ses choix, nos choix, mes choix, c’est tout à fait personnel !
    Bonne semaine,
    Bisous♥

  6. J’aime beaucoup ton ressenti auquel j’adhère en partie.
    Ce n’est pas toujours facile de faire ce que l’on veut , il y a l’éducation reçue, le manque de courage, de soutien …………..et puis , un jour , tout est possible , nous nous sentons fort.
    Les échecs permettent aussi d’aller de l’avant et nous rendent plus convaincus et déterminés.
    Douce soirée, bises Renée

    1. Erato avec ce caractère trop bien trempé (que tu doit soupçonner chez moi avec cet article) je dirais que le courage n’est pas une excuse, ou le manque de courage….Comment obtenir quelque chose quand on ne demande pas? Que ce soit de la vie ou des gens….
      Pour les échecs c’est même plus que certains tout a fait d’accord. Belle journée bisous

  7. Bonjour Renée ..Bravo pour cet intéressant billet ..
    Au crépuscule de ma vie , Je suis contente du chemin accomplit avec mon mari pendant 58ans , J’aurai voulu aller plus loin avec lui , mais il est parti trop vite .. Je reste avec mes trois enfants que j’adore dont Nathalie qui est si proche de moi et qui va bien.. Si il leur arrivait quelque chose a l’un ou l’autre , je ne m’en remettrai pas
    Mon texte la décris dans les années précédentes ou je la vois toujours comme une enfant ,, Maintenant prise par son travail , c’est plus sérieux ..
    Bonne semaine Renée .. Je t;embrasse ..
    Nicole ..

    1. L’essentiel il me semble Nicole c’est au crépuscule être comme toi bien dans ce qui est le passé même si celui-ci fut parsemé d’embûches ou de grosse pertes. les pertes sont malheureusement la suite inéluctable de la vie. mais tant que la vie continue et que l’on y trouve des plaisirs alors la personne partie ne peux que se réjouir de là-haut….
      Ne pense pas a des malheurs pour tes enfants pas de raison qu’ils en arrive et ne dis-t-on pas que ça les attire d’en parler alors chutttttt….sourire. Gros bisous douce amie US..

  8. Devenir soi ! Pas si simple ! Pas si facile…
    Tout recommencer. Oui je l’ai fait ! J’ai osé ! Il y a 14 ans pour refaire ma vie…
    Bisous Renée

  9. bonjour
    j’ai eu aussi du mal à m’affirmer, ma maman m’a trop couvée, elle avait peur de tout me concernant, aussi pas très dégourdie étant jeune, j’essaie de me rattraper
    bisous

  10. Devenir soi , ne va pas sans heurts tu as raison , si parfois le chemin est long il vaut toujours la peine d’être tenté . J’ai lu aussi le billet de Quichottine et j’ai beaucoup aimé cette symbolique de rails et de wagon à partir de la photo de Fanfan
    Bonne journée
    Bises

  11. En lisant ton texte, je pensais aux wagons de Quichottine, un grand bravo, j’ai adoré te lire . Pas toujours facile de s’imposer vis à vis de nos parents ou de la vie, il faut parfois du caractère.

    très belle journée, bises

    1. C’est en partie l’article de Quichottine qui m’as inspirée donc normal que tu y pense mais ça reflète tout a fait ce que je suis quand même….J’en manque pas crois moi! rire. Bisous Danièle

  12. Un beau projet de vie, pour ma part je n’ai jamais pu défier mes parents, ni ado, ni adulte. Dans ma vie de couple j’ai su imposer mes choix même si cela n’a pas toujours été facile et pas toujours réalisable pour l’autre non plus. Maintenant que je suis seule je rêve de voyages, de moments passés avec enfants et petits enfant et je les réalise en partie. les soucis de santé font le reste…………………
    Une vie à lutter mais une 3ème partie de vie assez heureuse, en paix.
    Belle journée, et merci pour ce texte qui donne à réfléchir!

    1. Peut-être n’as tu pas eu à le faire où, pas pu mais du moment que tu est contente de ta vie tout est bien…Continue a réaliser tout ce que tu peux ce n’est que bénéfique…gros bisous Pâquerette

      1. Oui je n’ai pas pu, après de la maltraitance physique et sexuelle j’aurais du me révolter, la révolte est venue très tard, les auteurs étaient tous morts. C’est comme ça on ne peut refaire le passé!
        Bisous

        1. Tu as aussi connu ce genre de choses? Mince c’est fou ce qu’on est beaucoup! mais de ça parler aussi très tard moi et c’était la 2 par un oncle décédé. Par contre de ce que je voulais faire de ma vie parler de suite…j’aurais du faire l’inverse!
          Non on ne peut que s’en accommoder mais parfois quand ça resurgit ça fait mal….Bisous bisous

    1. J’en suis ravie et pour le peu que je te connais via les blogs cela ne m’étonne même pas car tu a du caractère, cela se voit dans ta volonté après la maladie et tout ce que tu as fait depuis…Bisous Martine

  13. marie des vignes

    Bonjour Renée, je lis ton billet, il me donne envie de relever ce défi pas facile, très réussi pour toi. Bon lundi bisous MTH

  14. J’ai lu l’article de Quichottine. C’est difficile et parfois impossible de faire ce dont on a envie mais cela procure beaucoup de joies. Bonne journée et bisous

    1. Timide oui (même si je l’ai toujours bien bien caché…rire), dans certaines situations c’est arrivé mais déterminée a faire ce que j’avais envie toujours Christophe. Bisous bisous ça va passer bon weekend?

      1. Je ne t’imagine pas timide en fait… 😉 Alors ça doit bien dépendre de situations importantes !!! mdrrr
        Moi oui, week end classique, entre travail, bricolage et repos……..
        J’ai posé un bloc porte notamment chez mes parents tiens…
        T’as reçu mon autre commentaire de réponse sur l’autre article ? j’ai galèré à l’envoyer, me suis trompé de commentaire, je crois je l’ai posté 2 fois mdrrr

        1. Surtout des personnes peuvent m’intimider et pas forcément (comme beaucoup) des célébrités ou haut placés (qui de toute façon pue aussi au toilette comme disait maman)…MDR
          Oui bien reçu d’ailleurs je viens d’y répondre…
          Tu refais tout chez tes parents dis donc vont être content!
          Si tu t’est reposé aussi c’est parfait. Au fait tu va ouvrir le gite en bonne saison cette année? Bisous

              1. Je ne laisse pas tomber, mais les gens sont pénibles affreux, et je gagne bien ma vie à coté, pas envie de me prendre la tête à courir après 36 lièvres à la fois……..

                1. Donc tu garde mais en triant comme l’an passé…. A mon avis puisque tu peux te le permettre tu as raison autant avoir peu mais de qualité…Et la maison vit quand même avec ce peu, c’est parfait donc. Bisous bisous

  15. On dit souvent que notre destin est tout tracé !
    J’ imagine qu’ en fait, le lieu de naissance, le type de famille, le caractère et le tempérament y contribuent !
    Passe une bonne journée
    Bisous

  16. J’ai fait ce que je désirais faire, même si je me suis trompée, quelques fois, mais sans graves conséquences.
    Je l’avais choisi, alors je ne ne pouvais m’en prendre qu’à moi …
    J’ai laissé ma fille faire ce qu’elle avait envie de faire et c’est que du bonheur.
    Alors, laissons nous guider par notre instinct et on juge sur les résultats …
     » Bon début de semaine.
    Toujours en C/C car mon ostéopathe de beau-frère m’a fait une manipulation du dos et je suis interdite de chaise pendant 2 jours …
    J’espère que le soleil sera là car il fait du bien, même si je ne peux pas jardiner !
    Gros bisoux. « 

    1. Alors reste bien tranquille Dom suis les conseils a la lettre afin de te remettre vite.
      Les mauvais choix assumé sont des forces et des enseignements aussi…Bisous bisous

  17. Hello Renée
    Curieux oui, innocent non ! hi hi hi Je n’ai pas eu besoin de défier mes parents. J’ai eu la chance de vivre dans une famille qui n’est pas coincé par la religion. Mon père était athée. J’ai donc eu la liberté de vivre, de penser et de faire ce que je désirais…
    Bon Lundi
    bizz
    Pat

    1. Pat les gens ne sont pas coincés (quoique coincé n’est pas le mot d’après moi) uniquement par la religion, ils ont des convictions qui peuvent être politique, ou autres transmise souvent par leurs propres parents voir grand parent sur la manière de faire et réussir sa vie, qui n’est pas celle de celui qui se rebelle…Bisous

  18. Tout un programme pour certain. Franchement je n’ai pas de soucis à rester authentique, ce qui serait anormal serai de changer ma personnalité profonde !
    Bises et bon début de semaine

  19. Evidemment s’imposer et imposer nos idées d’ados, c’était pas facile pour notre génération surtout pour les filles. Tout dépend du caractère de chacun. Certains le font en douceur, d’autres font plus de bruit, d’autres encore renoncent mais rebondiront plus tard….Qui sait ce que la vie réserve à chacun. Ce qui apparaît bonheur pour l’un ne l’est pas pour un autre et tout dépend du point de vue selon lequel on se place. C’est tellement personnel ! Bisous et une douce journée

    1. Alors j’ai été bruyante et remuante…Ma mère s’en est vu! Tout à fait juste la vison du bonheur diffère pour chaque personne…Bisous bisous pareil à toi Manou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *