Détesté/Aimée (décembre)

24/12/2016 24 Par Renée

Nous voici déjà en décembre, mois qui, devrais respirer la joie.

Pourtant ce n’est pas franchement le cas, comment dire ce que l’on déteste dans ce mois sans noircir une page, avec entre autre, des sujets que je n’ai jamais souhaité abordé dans ce groupe afin de ne pas créer de polémique…..Dur dur.

Que ce soit ces dernier événements sanglants (et pas qu’en Europe) qui entache ces fêtes, les politicards, de tous bord qui nous gonflent littéralement, sans oublié bien sûr le temps qui manque quelque peu d’originalité en nous maintenant dans la ouate (c’est doux certes) depuis plus de 3 semaines…..

Comment écrire donc quelque chose que je déteste mais qui, ne vous est pas connu?

Je ne vois pas pour la partie *Détesté* à part justement cette débauche de cadeaux, de nourriture et de, souvent fausse bonne humeur affichée, que l’on voit partout.

J’ai détesté aussi ces nombreuses insomnies qui ont et qui, jalonnent encore mes nuits, suis-je trop réceptive à ce qui se passe?

Alors passons de suite à ce que j’ai bien pu trouver à *Aimer*.

Tout d’abord bien sûr d’avoir vu les enfants et petits enfants (de mon mari) pour fêter Noël, très en avance (le 18 et sans débauche de cadeaux ou nourriture) mais que voulez vous les jeunes préfère profiter des vacances de Noël pour aller skier, c’est compréhensible d’autant que l’aîné des 2 petits (Gabin) fera ses première classe sur les lattes.

Le menu fut simple pot-au-feu, souhaité de longue dates par tous, fromage dessert.

Dessert qui m’as donné du fil à retordre! J’ai voulu faire du *Pavlova*  que je n’avais jamais fait. J’ai du m’y reprendre 3 x, mes meringues ne voulant décidément pas devenir belles.

1ère fois j’ai fais une forme de sapin, mauvais choix car tous ce cassait en voulant le transvaser sur le plat de service.

2ème fois meringues sorties trop tôt du four qui se sont comme dégonflée.

La 3ème enfin fut la bonne…

Comme quoi, être têtu, ça paie

J’ai aimé aussi et continue, a aimé ce nouveau RDV du mardi après midi avec 3 femmes du village, moment de bonne humeur et riche en échange. Conversation pas toujours aisée vu les accents, (l’une est Polonaise, l’autre Turque et la plus jeune Italienne) accents qui occasionne souvent des éclats de rire. Que ça fait du bien.

On se donne RDV en janvier? En espérant aucun *Détestés* de, ceux mentionnés au début…..

P.S. on peut remplacer le vinaigre par une cuillère de jus de citron dans la Pavlova