Défi 266 (Evy) et défi 122 (Ghislaine)

Le thème pour ce défi 266 chez Evy est :  Goûters d’autrefois

Les 10 mots imposés sont : Armoire, Bocaux, Fruit, Couleur, Goût, Doucement, Évoque, Simple, Chemin, Incomparable

 

Ces moments ne s’oublient pas et pour cause, ils étaient simples mais, oh combien savoureux.

Savoureux, parce qu’on y pensait déjà, sur le chemin en rentrant de l’école.

Souvent une tranche de pain avec simplement une barre de chocolat, dont la boite rangée dans l’armoire inatteignable, faisait notre bonheur. Nous dégustions doucement les carrés, sachant bien qu’il n’y en aurait pas deux.

Ou alors, une tartine généreusement beurrée et tartinée de confiture a peine refroidie..

Un fruit cueilli directement du verger, complétais nos fringales.

Ces fruits, qui n’avaient pas toujours la belle couleur de ceux que l’on voit de nos jours sur les étales mais qui, étaient juteux à souhait et, si croquant sous la dent.

Il me semble, encore aujourd’hui sentir ce goût incomparable dans ma bouche voir,  encore les bocaux, sur l’étagère de la cave de grand-mère.

Que de souvenirs et de sensations quand, on évoque les goûters d’autrefois, c’est le temps béni de l’enfance, pour un instant retrouvée……

 

Pour l’atelier 122 de Ghsilaine le thème est : Saisons

Les mots imposées : Fort, ciel, heure, massive, hier, bon , voie, éclairée

Suite  du texte précédent….

De nos jours, les enfant sont gavés bien souvent de Kinder  que ce soit le gâteau, la barre au lait ou autres barres de toutes sortent et ce en toute saisons achetées rapidement au supermarché du coin. En pleine été pourtant un belle tranche de pastèque massive et dodue, melon et tout autres fruits soit bien meilleurs en goût et pour la santé. En hiver  pommes poires et châtaignes remplissent eux aussi fort bien les estomacs gourmands.

Surtout les châtaignes qui, réchauffent mains et ventres, quand le ciel est bas et qu’il fait froid sur le chemin du retour. Sans oublié noisettes et amandes ou un bol de cacao fort en chocolat qui laisse des moustaches sur les visages hilares…..

Un bon goûter, comme le disait hier encore (ou presque) ma grand mère, doit caler jusqu’au souper et non coupé l’appétit, sous peine qu’  qu’une heure à peine après le coucher la faim ne tiraille les ventres. Elle avait un avis éclairé sur la chose.

La voie de la facilité est maintenant courante au détriment, de celle du goût et de la santé…Pauvres enfants

 

Renée

Née à Besançon j'ai vécu dans plusieurs pays (Grèce-Allemagne-Australie-Chypre-Kenya-Sénégal, mais, principalement la Suisse ou j'ai grandi. J'aime les voyages lire et la musique. La nature me touche et j'aime beaucoup les animaux. J'ai un chien, une petite Yorkshire de 10 ans. Chipie la bien nommée.

66 commentaires sur “Défi 266 (Evy) et défi 122 (Ghislaine)

  1. Coucou Renée,
    2 beaux textes qui nous ramène dans notre enfance.
    Mes souvenirs car les plus vieux datent de la guerre mais ceux là je les ai oublié, seuls ceux d’après 1945 se rappelle à mon souvenir
    mon papa frottait un morceau de pain avec de l’ail et il garnissait l’intérieur d’un filet d’huile d’olive, chez ma grand mère c’était les beignets de fleurs d’acacia, chez ma tante c’était un moreau de pain garni d’une barre de chocolat passé au four ou et là c’était vraiment un délice une boite de lait Nestlé qu’elle faisait bouillir dans une casserole d’eau, le lait devenait caramel et elle embarnissait copieusement la tranche de pain, ça coulait un peu sur les doigts que je léchais pour ne rien perdre (j’en fait encore), pour ma maman c’était un pain au chocolat de chez le pâtissier.
    Comme tu le vois beaucoup de souvenirs dont je ne garde que les bons.
    Passe une belle journée.
    Bisous
    Maryse

    1. Maryse, chez nous on faisait aussi le pain grillé frotter à l’ail mais c’était pour soit la soupe soit la salade un régal. Dans la pension que j’avais beaucoup aimé la dame nous faisait aussi les beignets aux fleurs d’acacias ça aussi je m’en délectais….Par contre l’histoire du lait Nestlé je connais pas ça doit être super aussi, nous on le tartinait tel quel sur le pain….Que de souvenirs..Bisous bisous

  2. Bien tes deux textes, tu as raison, les goûters d’antan ne sont plus les mêmes, les saisons non plus.
    Le temps passe, il fait un temps de juillet. Pourvu qu’on ne coure pas vers la canicule.
    Bises Renée rt à bientôt

    1. Canicule il y aura Yvette mais elle ne dureras pas je pense ou alors l’été sera complètement pourri parce qu’il a fait chaud trop tôt a suivre….
      Les jeunes n’aurons pas nos doux souvenirs c’est sûr. Bisous bisous

  3. Bonsoir Renée super ta participation pour les deux défis j’aime beaucoup il y à pas photo nos goûter d’antan avec aujourd’hui ils ont tous douce soirée à toi c’est en ligne bisous

  4. Bonjour
    Ton premier texte ramène un peu de nostalgie!!
    Pour le second, c’est vrai que les parents choisissent souvent la facilité maintenant et aussi pour éviter les crises….
    Bisous

    1. Wolfe un parent doit savoir dire NON à un enfant, même si la crise et violente car en fait l’enfant teste la résistance si il n’y en a pas il est certes gagnant mais pas forcement heureux…Bisous bisous

    1. Ce sont des êtres vivant qui nous donnes beaucoup alors il est normal de les pleurer Elena tout comme il est normal arrivé un moment de ne plus en prendre par respect pur eux. Suivant l’âge il peuvent nous survivre et devoir, en cas de décès ou de placement en home, atterrir on ne sait trop ou…Ils ne faut pas qu’il subissent cela….Chipie sera mon dernier chien. Bisous

  5. Coucou Renée, oh étrange au moment où je commence mon commentaire, le tien arrive sur ma messagerie. Merci beaucoup de tes compliments sur ma table.
    J’ai beaucoup aimé tes deux textes, oh oui les goûters de notre enfance. Me concernant, mes parents travaillaient toute la semaine à Paris et me déposaient chez ma grand-mère en campagne, j’en ai encore un souvenir ému.
    Merci et très bel après-midi, gros bisous.
    Lylou

    1. Tu as donc pu partager pas mal de temps avec ta grand-mère et cela est précieux LylouAnne que de doux souvenir tu a certainement. Bisous pareil

  6. Même goûter, Renée et parfois quand les anciens « tuaient le cochon », terrine de pâté sur une grande tartine de pain bis ou jambon de pays. Gâteaux, crêpes, beignets et pain perdu faits maison et à plusieurs mains, une manière de transmettre les recettes et quand il faisait froid un grand bol de « Banania » brûlant. Un défi bien relevé. Bon dimanche. Bises

    1. Victoria tu devais te régaler nul doute et tu a appris du coup à faire de bon goûter aussi….j’espère que tu transmets aussi..Bisous bon dimanche

  7. ah je vois que nous avons connu les mêmes goûters, ceux d’autrefois, les jeunes mangent ce qu’on leur donne, les miens adoraient des tartines de pain, c’est aussi de la faute des parents ….trop de facilité, pas assez de temps. bises.celine

    1. Le temps se prends on peut préparer plein de bonnes choses avant donc pour ma part je ne leur trouve pas d’excuses….Suis-je trop rigide? Bisous Céline

  8. j’ai plus de souvenirs des Noëls que des gouters, peut-être parce qu’ils étaient toujours identiques…..je ne saurais dire ce que je mangeai et si j’en avais…..mes parents ne seraient pas très contents de me lire si ils étaient encore là….passe une bien douce journée

    1. Moqueplet pour tout dire ce souvenir précis n’était pas chez ma grand mère, mais dans une pension ou la dame responsable nous faisais cela. Chez grand-mère j’étais trop petite pour me souvenir c’est donc un peu truqué…mais le souvenir est bien là. Bisous

  9. Le même thème pour les deux défis ! Bravo Renée !!! Oui, pauvres enfants qui n’auront pas ces bons souvenirs, eux, hélas !
    Bon dimanche,
    Bisous <3

  10. J’aime beaucoup les deux textes réunis , ils sont l’exact reflet de nos goûters qui nous apportaient tant de bonheur .C’est pourquoi ces souvenirs là sont heureux , ils sont empreints d’atmosphère d’amour.
    Quels souvenirs auront les enfants de maintenant?
    Belle soirée, bises Renée

    1. je me pose aussi la question et j’espère que les leurs seront aussi bon que le nôtre avec un doute toutefois…Bisous Erato bon dimanche

    1. Heureusement, j’en ai exemple la belle fille de Jean qui ne donne jamais de coca, les petits y ont droit chez nous un demi verre à l’heure de l’apéro quand on le prend…rire. Bisous Durgalola bon dimanche

  11. Coucou Renée,
    J’étais persuadée de t’avoir mis un commentaire que je cherchais à l’instant.
    Et bien non, c’était à Rose, pour ce défi…Hi ! hi !

    Ah, les goûters de ma grand-mère, j’ai été élevée par elle jusqu’à
    10 ans.
    Un bon chocolat chaud en hiver avec une tartine.
    En été, un verre de lait froid avec un petit morceau de tarte aux myrtilles, aux quetches ou aux mirabelles suivant la saison
    Ou du pain avec un morceau de chocolat noir.
    Que c’était délicieux et c’était ma mamama ( comme on appelle nos grands-mères en Alsace .)

    Bisous et bon dimanche
    Aimée

  12. Que du bonheur à te lire, à me souvenir de ce chocolat noir à croquer, des confitures « maison » si bonnes et si parfumées..c’était le « bon temps »!
    Bises du jour
    Mireille du sablon

  13. Âh! Les goûters de notre enfance ! Si simples et si bons! Je vois que nous avions à peu près les mêmes choses.
    Ta grand-mère était une femme pleine de bon sens.
    Bise

    1. Les grands-mères ont toute je crois du bon sens….Les temps étaient plus simple à l’époque les goûts aussi mais c’était meilleur Fanfan. Bisous bisous

  14. Bravo pour ces deux défis Renée . C’est vrai que les souvenirs sont bien présents quand on évoque les goûters de l’enfance . Comme toi je suis sensible aussi à ces chaleureux moments qu’apportent la dégustation des châtaignes en hiver et le bol de chocolat chaud , un véritable régal qui vaut tous les biscuits et confiseries industriels .
    Bon week – end
    Bises

    1. Ho que oui, les enfants d’aujourd’hui,du moins dans les villes ne connaissent plus ces saveurs bien dommage. Bisous Gisèle doux weekend

  15. les gouters sont toujours agréables, mais ceux de notre enfance, sont inoubliables , les confitures de maman, les tartines de beurre, avec du chocolat rapé ! oui se mefier, des nouvelles preparations, genre Nutella , un peu trop facilement données aux enfants ! bonne fin de semaine et grosses bises chere Renée

    1. Ce fameux nutella encensés par tant de gens je l’ai en horreur, c’est mauvais trop sucré et en plus avec huile de plame…beurk! Bisous René doux weekend

  16. De délicieux souvenirs à déguster sans modération 🙂 Moi aussi j’ai de merveilleux souvenirs de mes goûters d’antan, et j’ai eu la chance de pouvoir donner quasiment les mêmes à mes enfants. Tous ces gâteaux achetés sont bien trop sucrés et moins bons à la santé c’est certain mais quand les mamans travaillent ce n’est pas facile il faut bien le reconnaître de faire manger une tartine de confiture à un enfant dans une voiture :):) bisous et bon week-end

    1. D’accord mais une tranche de pain avec une barre de chocolat et une petite brique de lait c’est bon sain et pratique…Non? Bisous Manou doux weekend

  17. Bonjour Renée, que de beaux et bon souvenirs et ta grand-mère avait raison, on goutait et puis terminer jusqu’au dîner du soir; pas de grignotages , de toute façon on avait pas le temps, il fallait que les jeux reprennent dès la dernière bouchée avalée. Bisous et bon après-midi MTH

  18. j’aime beaucoup tes défis, celui là m’inspire beaucoup, il me revient des odeurs de ces gouters. par manque de temps je passe a coté de ces défis. je t’embrasse bonne journée. ici le ciel est gris et il pleut.

    1. C’est pas grave tant que tu arrive à les lire sur les blogs et y prendre plaisirs Monelouna….Il restent bien ancré dans la mémoire ces goûter d’avant..Bisous idem le temps chez nous

  19. Quel beau souvenir la tartine de pain beurrée avec une pellicule de chocolat en poudre! Je suis bien d’accord avec toi pour les goûters actuels!
    bonne journée,bises

    1. A t’on a ce point vieillis Danièle pour ne pas comprendre, le mode de fonctionnement pour certaines choses, des plus jeunes? Bisous

  20. Deux défis menés de main de maître Renée.
    La saveurs des collations d’autrefois prises en rentrant de l’école me laissent toujours beaucoup de nostalgie.
    Bises et bon weekend

  21. Oui je pense comme toi Renée, comme beaucoup d’autres aussi hélas…..Nous avec un morceau de pain fourré de carrés de chocolat on était heureux ! Les jours «  »riches » » on avait droit a un peu de beurre dedans ! Mais du vrai beurre, !!!
    Bisous ma Renée
    il fait hyper chaud chez nous !! Je ne ne suis pas fan du tout !!

    1. On se contentais de peu Ghislaine parce qu’aussi on ne connaissait pas tous ces trucs et c’était tant mieux car ils sont pas top pour la santé….Ici pluie vent et frais grrrrr donne moi ton soleil ça me va. Bisous doux weekend

  22. Bonjour Renée. Bravo pour tes deux textes complémentaires ! Chez nous aussi le chocolat était compté et nous n’avions pas droit à plus d’1 bonbon par jour… Bonne journée et bisous

  23. Bonjour Renée, hier et aujourd’hui du monde, surtout depuis industrialisé et facile à portée de main…. tout fait, mais ô combien remplit de colorant etc… bises, jill

  24. j’imagine que chacun se souvient de ces déjeuners tant attendus et si délicieux, tout en étant si simple !
    depuis les pubs ont changé les habitudes, et ce n’ est pas forcément un bien pour les enfants
    Passe une bonne journée
    Bisous

    1. Le pire c’est que pour les adultes non plus mais on est pressé de nos jours, mitonner un plat prend du temps faire gâteau biscuits et autre aussi. Déballer une barre est si rapide! triste et la santé s’en ressent mais ils ne prenne pas conscience…Bisous Trublion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *