Défi 255 (Evy)

Les mots imposés pour ce défi sont :

Appris, Basculé, Bouger, Réalisé, Fierté, Instant, Remplis, Richesse, Mérite, Veillerai

et le thème « Toi mon enfant« 

La vie a basculé quand, un jour j’ai dû te laisser, partir loin de toi, toi mon enfant.

On ne peux  réaliser ce qu’implique vraiment une séparation on sait juste que les choses doivent bouger dans un sens ou l’autre On ne comprend pas qu’après c’est trop tard

Mais même si je n’ai pas connu tes sourires, ni tes peines d’enfant. Ni vécu ta 1ère rentrée des classes, ta 1ère bagarre.

Tous ces instants de douce complicité, ni vécu tes 1er émois..

Que je n’ai appris qu’au compte-goutte ton évolution. Perdu, cette richesse inestimable de te voir grandir

Un jour la roue tourne et le cœur à nouveau se rempli d’espoir, le contact est établis. 

Ce n’est pas, mon bébé, mon enfant que j’ai retrouvé mais, j’ai pu contempler avec immense fierté le jeune homme de presque 20 ans que tu étais devenu.

Mon fils à 19 ans, aujourd’hui 44 ans.

Depuis, les années ont passés,  tu as construit ton avenir, sera bientôt 1er mécaniciens dans la marine marchande. Tu t’es aussi construit une belle famille, sur laquelle heureusement, tu veilleras comme, jamais ne l’ai pu.

Rien n’est simple mais le fil est là, il a le mérite d’exister!

Tu n’es plus un enfant, tu es un homme maintenant. Mais  comme promis tu est et restera toi, mon seul enfant.

(histoire malheureusement vécue mais, qui aujourd’hui ne laisse aucune rancune juste le bonheur de s’être retrouvés, alors aucun apitoiement SVP, c’est digérer).

Renée

Née à Besançon j'ai vécu dans plusieurs pays (Grèce-Allemagne-Australie-Chypre-Kenya-Sénégal, mais, principalement la Suisse ou j'ai grandi. J'aime les voyages lire et la musique. La nature me touche et j'aime beaucoup les animaux. J'ai un chien, une petite Yorkshire de 10 ans. Chipie la bien nommée.

54 commentaires sur “Défi 255 (Evy)

    1. Bien sûr qu’il ne faut garder que le bon ce qui est passé ne peut être changé l’avenir lui c’est possible. Bisous douce semaine

  1. Que vous étiez beaux tous les deux! Il te ressemble. Quelle émotion tu as dû avoir. Et je pense que cela a dû être réciproque. Je suis heureuse pour vous deux.
    Bises Renée et à bientôt, merci pour tes passages sur mon blog

  2. et oui les années passent, vite trop vite…..je lui souhaite un bon anniversaire…..pour les petits canard, si tu veux viens vendredi matin, journée où nous les ferons en groupe….(lol), passe un doux dimanche

    1. heu…..c’est pas son anniversaire mais c’est vrai qu’il est du 24 février ça tombais donc en plus très bien . Bisous Moqueplet…..je limite les déplacement ces temps..rire

  3. Merci Renée de nous partager cet évènement de ta vie. Heureuses, ces retrouvailles !!! Magnifique photo !
    Bonne fin de soirée et bon dimanche,
    Bisous♥

    1. Quand elles ont eues lieu j’ai cru en mourir de bonheur Colette (après l’avion qui a bien failli ne jamais se poser et fut dévier ailleurs en raison d’une tempête en plus rire), c’est quelque chose d’indescriptible….Bisous

  4. Dans la souffrance il y a l’espoir qui permet de retrouver le bonheur.
    Un très beau texte émouvant qui me fait penser , en toute dignité , au conte du Petit Poucet .
    Douce soirée , bises Renée

    1. Oui, je souris même pas fais le rapprochement…Mais c’est vrai qu’à force de bouteilles lancées à la mer une a toucher et tout fut possible a nouveau.Bisous Erato

  5. Il est tres beau ton fils limportantcesg de regarder vers l’avenir et de se retrouver, ma fille est rentrée ce matin d’Australie apres plus de 2 ans d’absence .. douces pensées gros bisous

    1. Elle doit être crevée de son voyage mais tous devez être très heureux des retrouvailles…vous souhaite pleins de bonnes choses a venir. Bisous Dhelicat

  6. Ton texte m’a beaucoup ému tant il évoque une situation très douloureuse que vivent bien des personnes. Tu as su trouver les mots qu’il fallait.
    Pardonne mon absence sur les blogs. Je reviens en pointillés.
    Bises
    Alain

    1. Cela arrive surtout dans les mariages avec d’autres nationalités Alain, pour ce faire il faut être prêt et mesuré ce que ça implique, ce que je n’avais pas réaliser et plus que mal gérer. Bisous ne t’excuse pas chacun fait ce qu’il peut sur les blogs…

  7. que de tendresse dans ce texte!!! Et je te comprends…nous avons eu des enfants….nous avons des hommes et de femmes! Mon fils a …48 ans!!!!!
    Bises

  8. Ton histoire est très belle mais tellement triste,
    la vie n’est pas toujours ce qu’elle devrait être.
    Le principal est que maintenant tu aies ton fils près de ton cœur.
    A 44 ans est-il toujours aussi beau?
    Je t’embrasse fort.
    Maryse

    1. L’avenir va être plus joyeux du moins on l’espère….si il n’y a pas de chose plus grave encore que ce qui se déroule en Grèce maintenant….Politiquement parlant.
      Alors oui à mes yeux mais objectivement il a énormément grossi, ce que je déplore et pas de sport donc pas top….Bisous Maryse

    1. Les mélanges sont une richesse pour autant faut-il être dans sa tête vraiment prêt….Heureusement que nous avons su avancer. Bisous Béa

  9. ..la vie parfois nous amène à vivre des choses pas faciles. mais elle permet aussi des retrouvailles….alors, vivons les au maximum!
    Bises du jour
    Mireille du sablon

    1. Tu as raison Mireille, rien ne sert de s’encombrer en plus de rancœurs alors que l’avenir même incertain peut-être beau. Bisoussss

  10. Bonjour Renée,
    Oui mais c’est quand même bien triste, même si les liens aujourd’hui sont là … Triste parce que ça me rappelle l’histoire de ma fille aînée, à qui son père n’a pas voulu s’occuper … Alors on espère qu’un jour les liens seront créés … Bonne journée, bises, Véronique

    1. D’autant plus dur pour l’enfant, quand un parent refuse le contact. Pour nous c’était pas la cas mais ce fut dur aussi…Bisous il ne faut pas que ta fille désespère au contraire elle doit essayer de le contacter encore et toujours, ça paie la preuve. Bisoussss Véronique

  11. Bonjour Renée. L’important c’est de vous être retrouvés et de passer de bons moments ensemble. Il vit en Crète, si j’ai bien compris. Bonne journée et bisous

  12. bonjour renée, très émouvant ton billet -défi, le principal est que le lien se soit renoué. Bisous et bon samedi MTH

  13. Un texte très émouvant Renée, et je peux comprendre tes souffrances d’avoir laissé grandir ton fiston loin de toi. Il est beau ton fils, et comme j’aimerai pouvoir serez dans mes bras mes deux chipies. Mais il me reste Ellen et sa Bibounette !
    Bises et bon week-end

    1. Il était très beau là il s’est beaucoup laissé aller…Mais il est beau à mes yeux
      Je sais qu’on vit des situation similaire Zaza et je comprend ta peine…ne désespère pas..Bisousssss doux weekend

  14. Un belle histoire triste mais la vie n’est pas faite que de joies et de plaisirs …
    Bon week end très frais mais ça veut dire aussi sans pluie, enfin, j’espère …
    Résultats de l’IRM lundi. J’ai hâte !
    Gros bisoux, ma renée ♥

    1. J’espère que les résultats seront bons pour toi Dom je croise les doigts…..
      Non la vie n’est pas un long fleuve tranquille. Bisous bisous doux weekend

  15. Tu ne dois pas être la seule Renée, car la vie décide plus que nous…. naturellement c’est un déchirement que de devoir laisser son enfant aux soins d’autres personnes et ne pas le voir grandir… séquence émotion comme on dit !! Bisous, JB

    1. Non de loin je ne suis pas la seule, mais quand on vit la chose on regarde un peu son nombril…nature humaine. Ceci dit c’est une homme et qui mènne bien sa barque, fière donc. Bisous Jill

  16. un texte d’ autant plus émouvant qu’ il reflète une réalité.
    Mais en fait, jamais il n’ y a eu séparation d’âmes et aujourd’hui l’enfant est devenu l’ adulte qu’on souhaite !
    Passe une bonne journée
    bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *